Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'imposture du Colonel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: L'imposture du Colonel   Ven 22 Jan - 21:28

Le dernier jours de voyage fut long et pénible. Le Colonel avait dût participer toute la journées aux différentes manœuvres, la traversée des 2 bandes de Calm Belt mirent son endurance à rude épreuve car il dût décimer monstres sur monstres, et ils se présentaient un par un, toujours plus terrifiants et massifs. Le Colonel dût les trancher en permanence pour permettre au petite navire de la marine de se frayer un chemin.

Les marines s'activaient tous à leurs taches respectives sur le pont, le travail d'équipe étant perturbé par les immenses vagues soulevées par les monstres qui grouillaient sous la minuscule coque du navire tremblant dans ce chaos maritime.


-Tu vois Fuji, si tu veux un jours te rendre sur Grand Line, il va falloir encore t'endurcir un peu ! Crimmson savait qu'il s'adressait à un futur grand Pirate et prenait un malin plaisir à le rabaisser tant qu'il le pouvait, toujours dans un esprit bon enfant.

Le temps et les flots se calmèrent en un instant, l'équipage était enfin arrivé dans South Blue et se dirigeait vers une ile du nom de Bliss. Bounty devait se dépêcher, bien que l'ambiance semblait imposer la détente, en raison de la présence du soleil plus doux qu'à l'accoutumé , de la mer généreuse en poissons et limpide comme une rivière neuve. Le Colonel télégraphiât au QG de la marine une affiche Wanted, la première depuis la nouvelle aire et l'activation du plan Pacifista. Cette affiche était celle de son hôte qu'il allait rendre célèbre : Fuji, pour la somme de 2 millions de berrys. L'ile où ils se rendaient était en faite une prison tenue par un ami du colonel qui comptait faire enfermer le bandit pour donner un coup de fouet et un avertissement aux nouveaux et jeunes pirates.

L'ile recherchée était enfin en vue quand Bounty avait terminé ses préparatifs. Le bateau s'apprêtait à accoster, une grande page de la piraterie allait bientôt s'écrire et seul le colonel à cet instant précis pût le pressentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'imposture du Colonel   Sam 23 Jan - 14:26

Le long voyage à travers l'océan continua, bientôt ils seraient arrivés dans Calm belt et Fuji allait découvrir cet immense océan menant vers grand line, bien qu'ils n'y allés pas. Il repensait à ce qu'il avait vécu et se prit à être nostalgique. Pourquoi ? Pourquoi pensait il aux évènements récents et passés de sa vie comme si il allait tout perdre ? Pourquoi avait il ce mauvais pressentiment ? Que tout allait s'arrêter dans peut de temps. Un frisson parcouru son dos, il s'imagina agonisant, dans une terre aride, sans but et sans espoir, ou plutôt, ayant perdu toute conviction et espoir suite à une défaite psychologique de grande envergure. Le jeune homme tremblait, il avait étrangement peur de quelque chose, mais ce n'était pas une simple peur, il était terrorisé.


Fuji fut extirpé de cette torpeur par une grande secousse, il sursauta, tomba sous l'effet de surprise et regarda autour de lui après s'être relevé. Il y avait des monstres immenses et le colonel Bounty les terrassés uns par uns. C'est alors que Fuji demanda à un marin qui passait devant lui où ils étaient. Le marin lui répondit rapidement dans sa course: Calm Belt !

*C'est donc cette mer, celle qui ne connait pas le vent et qui regorge de monstres terrifiants, les rumeurs ne sont pas usurpées, cet endroit était vraiment dangereux. Je ferais mieux de faire attention, mais il me faut aussi bien observer ce qu'il s'y passe, ce genre d'expérience est rare*

Fuji mit de côté ses préoccupations et se rapprocha du champ de bataille du colonel Bounty, ainsi il risquait moins d'être attaqué par des monstres étant donné qu'il étaient focalisés sur le colonel mais, en même temps, Fuji pouvait analyser les mouvements de Bounty et observer les monstres marins de Calm Belt de plus près. Si bien que Bounty eu, dans sa bataille, le temps de placer une phrase rabaissant le jeune homme qui ne supportait pas ce genre de réplique venant d'un "esclave de la marine". Mais, ce n'était l'heure pour les chamailleries et le colonel ignorerais probablement ce que pourrais y répondre Fuji, sans compter le fais que ce marin était très puissant et que Fuji se trouvait sur son bateau, dans une mer des plus dangereuse. Si il le souhaitait, Bounty pourrais le tuer à tout moment.

Ainsi, ils arrivèrent aux abords d'une île qu'un des marin avait nommé Bliss, entre Calm Belt et cette île Fuji c'était allongé et avait profiter du calme de la dernière partie de son voyage. Son esprit se remis alors à lui faire pressentir un danger proche.

Le Colonel Bounty
Lèves toi ! On est arrivé, c'est ici que tout va se terminer entre nous, enfin, je l'espère.

Fuji fut surprit d'une telle annonce venant du colonel. Il se releva et son corps commençait à trembler. C'est alors que Fuji comprit mais, il était déjà trop tard, le colonel avait dégainé son sabre et, avant que Fuji est eu le temps de se concentrer, le plat de la la lame de Bounty frappa violemment sa tête, Fuji ne s'était pas préparé à encaisser un coup de ce genre et fut déstabilisé, le colonel renouvela cette attaque en visant les tympans de sa victime, Fuji s'effondra au sol, prit par surprise, impuissant. Une seul pensée traversa son esprit avant qu'il ne s'évanouisse:
Imbécile !
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: L'imposture du Colonel   Sam 23 Jan - 19:57

Le Colonel rattrapât le corps de Fuji inerte avant qu'il ne s'écrase au sol. C'était une marque évidente de respect pour son adversaire que ses matelots avaient relevés sans la moindre hésitation. L'île de Bliss se dessinait au loin. Bounty demandât à l'un de ses hommes de passer des menottes à base de Kairouseki autour des mains du Pirate. Alors que l'équipage s'apprêtait à accoster le marine descendît dans sa cabine où il avait reçût par Denden fax l'affiche wanted de Fuji dont il avait demandé 3 jours plus tôt la publication. Lorsqu'il remontât sur le pont, Fuji se réveillait de son insomnie. Il se postât devant le bandit sommeillant et lui présentât sa mise à prix de 2.000.000 de berrys. le vagabond compris la gravité de sa situation. Il était actuellement le seul homme au monde à posséder un avis de recherche.

Crimmson le saisit par le bras, le fit redresser et plongeât son son regard dans ses yeux à semi clos.

-Ecoute moi bien, je vais t'enfermer au nom de la justice dans une prison de South Blue située sur cette île que l'on appel Bliss. Je sais que j'attire tout ton mépris dans cet acte mais je préfère ne pas me soustraire au regard de l'histoire, ton jugement comparé à elle n'est rien dans mon cœur. Je suis homme à marquer son temps, les livres ne doivent pas cesser de faire raisonner mon nom en échos infinis. Cette nouvelle aire, je l'ai comprise et je vais l'exploiter.

-Je suis fatigué, emmène moi dans ma cellule que je puisse me reposer. Répondît le jeune homme qui faisait mine de ne plus écouter.

Crimmson eût un léger sourire en coin. Il était en train d'emporter Fuji non pas à sa perte comme il le pensait mais il lui indiquait le chemin de la gloire. Aussi étrange que cela puisse paraitre c'était sa façon de remercier le bandit libre avec qui il avait noué malgré lui un lien d'amitié.

Bounty n'a pas besoin de mots ni de sentiments pour engendrer des relations avec les autres, il voulait des actes, du silence, de l'austérité et de la dignité. Si Fuji n'était pas à la hauteur de son estime alors il croupirait misérablement jusqu'à la fin de ses jours dans cette lugubre prison. Mais le flaire du colonel n'était pas si mauvais et il pressentais déjà la gloire du pirate.


Le marine serrât puissamment le bras de son interlocuteur ce qui eut pour effet de le réveiller. Il l'emportât avec lui jusqu'à l'entrée de la prison escorté par 2 de ses hommes. Aux portes de l'édifice il chargeât ses poumons d'air avant que la porte ne soit ouverte par des soldats de la marine. Le Lieutenant Mineru en charge de ce lieu approchât. Il fît signe d'un geste de la main de récupérer le prisonnier. 4 marines s'en chargèrent. De son côté le Colonel engageait une discussion de procédé avec le Lieutenant. Ils suivirent tous 2 tout en parlant le pirate qui allait être jeté quelques minutes plus tard comme un vêtement sale au fond de l'une des cellules de la prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'imposture du Colonel   Dim 24 Jan - 3:25

Fuji ouvrit les yeux, il était sonné et ne savait pas trop où il était, sa position était inconfortable, le temps n'existait plus. Une durée indéterminé se passa avant que son esprit commence à lui redonner ses souvenirs et ses sens. Ainsi, Fuji remarqua qu'il était seul dans une cellule vide, dans une obscurité oppressante et dans la solitude la plus totale. Il se redressa de tout son corps et marcha de long en large dans un silence pesant, ceci pendant cinq minutes, une demi heure, trois quart d'heure, deux heures, qui sait ? Dans cette obscurité il lui était impossible d'évaluer le temps. Sa bouche refusait d'émettre des sons à cause de sa fatigue excessive. Son esprit refusait de penser ou de réfléchir, la seule certitude que Fuji avait, c'était l'existante de son corps, en le faisait bouger, Fuji savait qu'il était encore en vie.

Alors, une seconde étape vint à son réveil, à présent Fuji commençait à faire fonctionner sa tête et il arrivait à parler. Il analysa les évènements qui lui était arrivé et en conclu que tout était allé bien trop vite pour lui. Il avait été incapable de réagir correctement le moment venu malgré le pressentiment que son esprit et son corps lui avait offerts, pourtant, ce colonel avait eu maintes occasions pour l'enfermer ou se débarrasser de lui, pourquoi lui avoir laisser manger le fruit du démon et, pourquoi avoir été aussi amical avec lui ? C'est alors que Fuji remarqua qu'il n'avait pas de menottes de granit marins sur lui, Bounty n'avait donc pas parfaitement informé la marine, ça ne pouvait pas être une erreur, c'était quelque chose de volontaire et de prémédité. Fuji le savait, le Colonel Bounty ne laissait jamais rien au hasard, apparemment , il attendait quelque chose de Fuji. Mais pour le moment Fuji ne pouvait rien faire et ça ne lui servirais à rien de ruminer ses pensées. Il était seul, dans une petite cellule, et n'avait bien entendu pas ses chaines avec lui, il se sentait vulnérable sans cette ferraille sur lui.

Fuji décida donc de tuer le temps en s'exerçant à la maitrise de son fruit du démon sur les barreaux de la prison, même si il ne pouvait pas les détacher il pouvait au moins sentir la puissance d'attraction et de répulsion provoqué par le changement des propriétés magnétiques de son corps. Bien entendu, Fuji ne s'exerçait ainsi que lorsqu'il n'y avait aucun garde à l'horizon. Les heures semblaient se suivre dans une lenteur hors du commun, Fuji fini par attraper les barreaux de sa cellule avec ses deux mains et à déchainer les pouvoir de son fruit à l'intérieur, il tentait de purger toute sa colère et sa frustration. C'est alors que quelque chose d'étrange se passa, un courant électrique sembla traverser les barreaux fait de métal, Fuji avait crut rêvé. Il fit donc d'autre essais, ce n'était pas chose facile car il ne maitrisait pas totalement son fruit mais il parvint tout de même suite à de nombreux efforts à faire ressurgir ce courant électrique. Il comprit donc le phénomène: en inversant violemment la polarité magnétique de son corps tout en restant concentré sur un objet métallique Fuji arrivait à créer de électricité. Cette découverte illumina son esprit et il s'entraina, dès lors, sans relâche au perfectionnement des pouvoirs conféré par son fruit du démon.

Fuji était loin de se douter que, à la surface, dans le monde libre qu'il avait perdu, des personnes qu'il ne connaissait pas, allés venir déclencher un évènement d'une grande importance, car, suite à sa libération, une nouvelle vague de piraterie pourrait bien éclater.
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: L'imposture du Colonel   Dim 24 Jan - 5:18

Le Colonel ruminait ses jours passés sur Gekko. Il était décidément trop sentimentale peut être. Ses supérieurs se moquaient régulièrement de lui à cause de son côté papa poule auprès de ses hommes. Lui n'avait eût que des chefs froids et distants il s'était sans cesse demander comment ils faisaient pou être aussi austères à longueur de journée. La vie se termine rapidement et ses joies sont innombrables et proportionnelles à ses peines, Crimmson en était très conscient. Il avait réussit à s'attacher à un pirate qu'il aurait dût arrêter sur le champ. Il venait également de céder un précieux fruit du démon à un membre des forces ennemis alors que la marine les traquent afin de les récupérer et de les faire ingurgiter par les soldats de son rang et augmenter sa puissance.

Bounty avait décidé de prendre la journée pour faire réviser les armes blanches et les armes à feu des soldats de la prison, le soir qui venait alors s'annonçait terriblement sanglant, il ne fallait rien laisser au hasard. Il entrainât comme à son habitude ses hommes sur le plan physique en enchainant les exercices que l'équipage de marines avait l'habitude de faire dans la joie et la bonne humeur.

Le Colonel expliquât sur un plan détaillé de la prison le procédé à suivre pour la défendre en cas d'attaque des pirates. Il répartît les zones à défendre, et le nombre d'hommes à placer dans chacune d'entre elles. Quand tout le monde eût bien enregistré en mémoire les démarches à suivre, le repos devint permis et fût considéré par tous comme un ordre à suivre avant la folie nocturne qui allait survenir.

Cependant, Crimmson n'était pas décidé à prendre du bon temps. Il était désireux de parfaire la maitrise de son fruit qu'il continuât à affuter en vue de l'affrontement qui approchait. Toute l'après midi sous le soleil carnassier et le climat chaleureux de South Blue et s'exerçât à utiliser les attribue de son fruit et se rendît compte alors qu'il avait récupéré un atout de premier ordre et que la vie sans aurait été totalement différente
.

Il levât les yeux au ciel, *Fuji, ce soir seras tu mort et oublié, où bien vif et vénéré ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'imposture du Colonel   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'imposture du Colonel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au président René Preval du colonel Himler Rebu
» Les petits Teigneux du Colonel Moustache
» L’ex-Colonel Rébu critique le discours du Président Martelly
» [UploadHero] L'Express du colonel Von Ryan [DVDRiP]
» Vie et mort d'un colonel [FB 1615]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Le Monde :: North Blue :: Bliss-
Sauter vers: