Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une sombre affaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une sombre affaire   Mar 19 Jan - 0:13

Voir: http://one-piece-revolution.forums-actifs.com/baratie-f33/les-premices-d-une-sombre-affaire-t44.htm#121
____________________________________________________________________

Gekko n'était maintenant plus qu'à quelques minutes de voyage. L'orage que Fuji avait prévu n'avait pas encore éclaté mais le ciel s'obscurcissait au fur et à mesure que le temps passait et, selon lui, ce n'était plus qu'une question de temps.
Le jeune vagabond avait enfin pu se reposer depuis ses longs et difficiles périples, alors qu'il avait reprit des forces il se rendit compte de l'humiliation qu'il s'était auto-infligé devant ce petit marin qui lui avait opposé une résistance futile. En plus de ça, il avait du se soumettre aux souhaits du colonel, qui n'était pas très exigeant, mais qui refusait de lui remettre son parchemin et qui tentait de lui soutirer un maximum d'informations. Heureusement, Fuji avait réussi à conserver sa chaine cachée tant bien que mal aux yeux perçants de ce colonel. Si il l'avait découvert il l'aurait surement incité à montrer ses capacités et Fuji craignait que Bounty ne reconnaisse sur lui les marque d'un entrainement intensif d'un marin; ce qui aurait pu lever quelques soupçons.
Afin d'essayer de paraitre totalement pacifiste et dénué de rancune envers les marins et ainsi, vouloir faire croire qu'il cherché réellement à faire partit des marins, Fuji décida de monter à la vigile et d'interpeller celui qui y siégeait.


Le marin
Qu'est ce qu'il y a ?

Fuji
Je voudrais scruter les nuages là, ils m'ont l'air un peu inquiétants.

Le marin

On a un navigateur pour ça, mais bon, si sa peut te faire plaisir...
(Il lui confia la longue vue)

Fuji
C'est bien ce que je craignais, mais on devrait être arrivés à l'île au moins une demi heure avant l'orage.

Le marin

(sur le ton de la complicité)
Heu, de quoi as tu parlé avec le Colonel ? ça avait l'air iper important pour qu'il te laisse prendre le bateau
(Fuji ne fit pas attention à ce que disait le marin et rendit la longue vue avant de repartir; en bas, le navigateur du bateau le regardait avec une petite admiration, comme celle d'un professeur pour son élève)

Le navigateur
Je t'ai entendu ! Il y a un micro en haut, bon pronostique, je me disait la même chose. Où as tu appris la navigation ?

Fuji

(se rendant compte qu'il avait fait une petite gaffe)
J'ai regardais des livres par ci par là, ces nuages son des cumulonimbus non ? Leur non barbare m'est resté dans la tête
(Il prit un sourire innocent)

Le navigateur

Oui, à première vu d'oeil ça semble bien en être, mais pas totalement, on ne risquera pas de tornade au moins ! Mais, comme tu l'as dis, une belle averse risque de nous tomber dessus dans peut de temps !


Fuji continua ainsi sur le ton de la conversation pendant quelques temps histoire de se faire bien voir par l'équipage mais, même si il avait du mal à l'admettre, cela lui faisait du bien de parler innocemment avec quelqu'un, ça lui permettait de décompresser. En effet, la solitude est la pire des choses.
Si bien qu'ils arrivèrent sur "Gekko" dans la joie et la bonne humeur, pour l'équipage car, du côté de Fuji, c'était le retour à la réalité. Il lui fallait trouver un quelconque moyen de récupérer son parchemin, peut être que le colonel l'aura suffisamment analysé et ne pensera pas qu'il y est un message ou autre chose de cacher dedans ce qui permettrais à Fuji de le récupérer. Ce qui le dérangeait le plus était le fais que ce colonel de la marine avait surement lu le mot de ses parents, rien que le fais d'y penser l'irritait.
C'est ainsi que cinq marins, le colonel Bounty et Fuji pénétrèrent dans l'île, une île dont Fuji convoitait de fouler le sol depuis maintes années. Malgré tous ses efforts pour l'en dissuader, le Colonel Bounty refusait de partir sans marins avec eux.
Ces derniers étaient très excités par l'idée d'aller trouver un fruit du démon, ils redevinrent droit et reprirent leur attitude fière, qu'on leur avait enseigné de prendre, lorsque Bounty les rappela à l'ordre; apparemment il voulait faire en sorte qu'ils se forgent une expérience mais ces insectes gênaient Fuji. Afin de gagner du temps et de parvenir à endormir un peut la légère méfiance de Bounty Fuji proposa d'aller dans le village le plus proche et d'y recueillir des informations sur la grotte dans laquelle réside l'objet de ses désires. Bounty accepta et ils commencèrent à se diriger vers un village qui semblait non loin d'ici en suivant les panneaux.

Le trajet dura dix minutes, ils arrivèrent et Fuji vit pour la première fois un village, une architecture et une façon de vivre, appartenant à une autre île. Il trouva l'endroit apaisant et chaleureux, de petites maisons fêtes de briques, de pierre, de boit et d'autres matériaux longeaient une allée principale de façon plutôt irrégulière mais ce petit village conservait tout de même un certain charme. Après cette petite divagation Fuji accéléra l'allure afin de trouver vite un endroit où recueillir des informations sur la caverne qu'il recherchait depuis si longtemps, il commençait à s'impatienter et voulait en finir au plus vite.
C'est alors qu'ils croisèrent un ménestrel chantant sur le banc. Il semblait vouloir interpeller le groupe qui passait devant lui par son chant...
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Une sombre affaire   Mar 19 Jan - 1:31

L'accostage terminé, la troupe pût entamer l'expédition de l'île. Bounty surveillait le voyageur qui les accompagnait d'un oeil attentif. Il décidât de faire venir ses hommes et compris rapidement que cela n'était pas dans les plans de Fuji. Le groupe avançât


jusqu'au premier village qui dégageait une chaleur agréable, le calme vous attrape et vous rassure dans ce genre de lieux reculés des tourments du monde. Crimmson pressentît un lieu parfait pour s'évader dans d'interminables rêveries mais l'affaire qu'il était venu régler comportait une gravité qu'il ne s'aviserait pas de sous estimer.

Arrivé à la place centrale du village, il dispersât ses cinq marines pour qu'ils enquêtent plus rapidement. De son côté il partit avec Fuji dans la taverne. En ouvrant la porte, ils entrèrent dans un autre monde, bruyant, mal famé, l'état des lieux était alarmant. Le jugement avisé de cet ancien officier traversât la salle en un éclair, ces hommes étaient tous des bandits qui ne paieraient pas en sortant. Le tavernier tremblait derrière son comptoir, la min posée sur quelque chose qui vraisemblablement devait être un fusil. Bounty et le vagabond avancèrent quand le colonel reconnût l'homme qu'il cherchait.


-Tu es Kesaku ? Je suis le colonel Crimmson, on a une petit affaire à traiter ensemble.
-En effet colonel, enchanté ! Mais ce jeune homme n'était pas invité ... il fit un signe à ses hommes qui infestaient le bar. Trois d'entre eux se levèrent, saisirent Fuji.
-Est ce que tu t'en sortiras tout seul ? demandât en chuchotant très rapidement Crimmson à son escorte
-Ne vous occupez pas de moi, vous avez trouvé votre poisson c'est tout ce qui compte. Il semblait apprécier le fait de ne plus avoir à subir la présence du colonel.

Le colonel fermât les yeux, Fuji fût violemment emmené à l'extérieur ...

-Bien Kesaku, reprenons, tu as ce fruit ? Moi j'ai ta demande, 100.000.000 de berrys dans cette valise.
-Oh ! Je vois je vois, regarde plus tôt sa : Kesaku sortît un pistolet qu'il pointât droit sur l'entre jambe de Bounty,
-Je vois je vois ...
-Et voilà ton fruit que tu vas prendre en sortant, la valise est à l'entrée regarde là bas, tu n'as pas intérêt à remettre les pieds ici, chien de la marine.
-Avant de partir je voudrais que tu me dises ce que tu comprends de ce parchemin.
Crimmson posât sur la table le parchemin dérobé à Fuji la veille. les yeux du charlatan brillèrent tout à coup, il prît le papier et fît mine qu'il ne s'agissait pas de quoi que ce soit de notable. Déçût, Crimmson sortît sans oublier de récupérer sa valise à l'entrée contenant il le savait un faux fruit. Tous les brigands se moquaient de lui l'un d'entre eux jetât un vers sur la porte ce qui éclaboussât son visage alors qu'il la refermait derrière lui.

En sortant il découvrît les corps inertes des trois impertinents qui avaient saisis Fuji quelques instants plus tôt. Il analysât les traces et avançât quelques conclusions personnelles. Il retournât à son navire avec ses hommes, leur demandât de s'activer à étudier les traces de fabrication du fruit. Il devait découvrir comment ce vaurien s'y prenait pour fabriquer des fruits aussi ressemblants. Ils découvrirent un procédé de moulage utilisé seulement dans deux iles de fabrications de South Blue. Leur champ de recherche était très amoindris, il fît son rapport qu'il envoyât à son supérieur directe, un sous amiral. Ce dernier le déchargeât de l'affaire comme il s'y était attendu pour envoyer des hommes plus près enquêter sur les deux iles mentionnées dans le rapport. Crimmson avait terminé sa mission et allait toucher un petit prime pour ses efforts. Il avait maintenant quartier libre sur Gekko pour faire ses propres affaire. Il demandât à ses 5 marines d'aller bruler un bateau non loin du leur et de protéger le leur durant son absence.

Alors que le colonel se dirigeait vers le village, il fût arrêté en chemin par un homme drapé d'un grand manteau rapiécé et d'une capuche. Fuji se dévoilât en jetant à terre son accoutrement. Il était salis par ce qui semblait être de la terre, Avait il creusé ? Que cherchait il ?

-Et bien moussaillon, je crois qu'il est tant de jeter à terre ton masque, ancien marine de la 29 ème division assigné au bataillon 14. Je viens de faire des petites recherches sur toi, mon supérieur m'a confirmé mes soupçons.
-Je n'ai plus rien à cacher alors, cependant, il faudra me rendre immédiatement mon parchemin.
-J'ai peur que je n'en sois pas capable, je viens de le confier à un ami qui m'a semblé ne pas apprécier votre présence tout à l'heure.
-Hein ? Mais pourquoi ? Pourquoi l'avoir donné à cette crapule ?
-Je n'ai pas découvert le véritable sens, il semble que lui si. Si je le suis je comprendrais mieux ce que tout cela signifie. Ensuite je le ferais parler pour qu'il me dévoile ou est le fruit original qu'il a copié et dont il vient de me vendre cette copie. Car c'est précisément ce fruit que je cherche pour mon usage personnel. Il m'a pourtant semblé que ton bout de chiffon pourrait mener à quelque chose de très intéressant que je pourrais peut être confisquer et revendre qui sait ...
-Tais toi ! Bien, puisque les choses en sont arrivées là, je n'ai plus d'autre choix que de t'abattre ici et maintenant.
-M'abattre tu dis ?
__________________________________________
HRP : Je te propose qu'on commence un combat, pour celà pas besoin d'ouvrir un nouveau sujet, pour pas user trop nos points de fatigue je te propose un ou 2 échanges de coups, puis tu sent ton infériorité donc tu choisis de t'enfuir parceque ton objectif est ton fruit et non la mort ^^ Tu as compris que Bounty facilite les choses à Fuji, il a confié son document à un connaisseur de l'ile et des frutis du démon, tu n'as plus qu'à le suivre pour trouver ton fruit...


Dernière édition par Crimmson Bounty le Ven 2 Avr - 0:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sombre affaire   Mar 19 Jan - 21:18

Fuji du suivre le colonel Bounty à travers la petite ville. Suite à quelques minutes de marche supplémentaire le colonel entra dans une auberge avec Fuji, les cinq marins avaient été éparpillés dans la ville après que Bounty leur en avait donné l'ordre. Apparemment il s'agissait d'une affaire concernant les fruits du démon, Fuji pensa à ça car il fut embarqué hors de l'auberge par trois types imposants et la personne qui avait rendez vous avec le Colonel était trop méfiante pour être nette.
Cette situation l'avait, dans un premier temps dérangée mais, il comprit vite qu'il pouvait y tirer quelques avantages.

*Je n'ai pas récupéré mon parchemin ni des informations utiles mais, Bounty sera surement suffisamment longtemps occupé pour me permettre de me détendre...*
A ce moment précis Fuji eu un petit sourire, les trois types qui le tenaient ne comprirent pas tout de suite.


Un des trois
Tu n'as pas compris ta situation petit avorton de la marine ? En ce moment ta vie tranquille ne tient qu'à un fil Ha ha ha ha

A ce moment précis Fuji envoya un coup de pied dans le vide, une chaine sortie de son pantalon et alla frapper le front du premier ennemi de plein fouet, celui ci lâcha prise sous la puissance du choc et l'effet de surprise, il avait instinctivement porté ses mains à sa tête. Après quoi Fuji fit un déplacement avant, se retourna et, alors que les deux autre acolytes s'apprêtaient à frapper à leur tour, il fit sortir les chaines de ses manches à une vitesse surprenante, la pointe de ses chaines frappèrent à de nombreuses reprises et très rapidement le visage du second adversaire qui fit un mouvement de recul. L'autre ennemi arriva à porté de frappe mais à ce moment Fuji fit tournoyer sa chaine tel un bouclier, le point de son opposant fut repoussé. Les trois types restaient bouche bée devant capacités de combat de Fuji. Ce dernier avait déjà commencé un dernier mouvement et une grosse boule de chaine s'abattit sur eux. Ils se laissèrent tomber au sol sous l'impact. Fuji les assomma tous en frappant au niveau des tympans. Après ce petit défouloir il se sentit décontracté, cela lui faisait un étrange plaisir sadique que d'avoir abattu trois ennemis, bien qu'ils étaient faibles.
Suite à ça Fuji fouilla les corps et partit dans le village avec l'argent qu'il y avait recueillit. Avec cet argent il s'acheta de nouveaux vêtements incluant un manteau et une capuche même si cela n'était pas vraiment nécessaire. Ses anciens vêtements avaient baignés dans l'eau de mer, la sueur et le sang pendant longtemps et il méritait bien ce petit luxe.
Une fois ses petites affaires terminées Fuji alla s'assoir sur un banc et y resta un temps indéfini, il ne faisait pas attention au temps qui passait.
Si bien que le colonel arriva et déclara tout ce qu'il savait sur le passé de Fuji, c'est à dire son ancienne appartenance à la marine. Fuji perdit patience et décida de mettre un terme à cette histoire par la force
.

Fuji voulait terminer ce combat rapidement, après son repos il avait repris toutes ses forces et il souhaitait couper définitivement ses liens avec la marine. C'est pourquoi il commença par des attaques puissantes et directes.
Tout d'abord il fit un légers bon en arrière pris appuis sur sa jambe gauche et lança un coup de pied dans le vide, au même instant une chaine sortie de son pantalon et alla frapper le colonel tel un fouet métallique.

(hrp: si il est possible de contra attquer immédiatement mon comportement sera différent, donc, je vais mettre les deux actions possibles dans le cas où tu te laisses attaquer ou si tu choisi de m'attaquer suite à une première parade ou esquive.)

1) [dans le cas ou tu te défends seulement] Après cette première attaque Fuji pris appuis sur ses deux jambes, balança son corps et fit jaillir, tel des balles tirées par une mitrailleuse, ses chaines de ses manches en effectuant une attaque continue sur quelque instant.

2) [dans le cas où tu attaques] Fuji fut surprit d'une telle réaction du colonel, il l'avait visiblement sous estimé et il fallait réagir vite avant que ce dernier ne le touche, Fuji fit sortir une chaine de sa manche et la fit tournoyer au moment où son adversaire attaqua. Ainsi il s'était constitué un bouclier puissant.


HRP: Je ne sais pas trop gérer les combats en rp donc si je fais des erreur ce serait sympa de me les dires histoire que je m'améliore ^^.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Une sombre affaire   Mar 19 Jan - 21:46

HRp : Ce n'est pas ainsi que se déroule un combat RP ^^ Tu fais tes 2 actions en les décrivant, ensuite ton ennemi décrit l'effet de tes actions sur, lui, ses défenses ou ses attaques, enfin tu décrit l'effet de ses attaques etc ... Sinon tu peux mettre tous les cas de figure possible t'en a pour la journée Very Happy
________________________________________________

Crimmson qui dévisageait Fuji d'un regard perçant compris rapidement que ses yeux se chargeaient de haines. Il n'avait aucunes informations sur sa manière de combattre et restait alerte malgré l'évidence de l'écart de puissance qui séparait alors les 2 hommes. Le colonel ne supportait pas être sous estimé, et jamais il ne prenait à la légère ses ennemis.

Brusquement, le jeune homme lançât sa jambe vers lui, une chaine en sortît et vint le frapper avec un grande vitesse. Bounty n'eut pas même le temps de dégainer. Il levât son bras gauche et bloquât l'attaque mais son épaule saignait énormément, la chaine s'enroulât autour de son avant bras et tranchât dans sa rotation la joue gauche du Colonel qui n'avait pourtant pas baissé sa garde.

Son adversaire voulait le tuer, il n'était pas aussi faible d'esprit qu'il ne l'imaginait, il s'agissait là d'un bandit endurcit qui ne craignait pas de supprimer un officier supérieur de la marine. Fuji laissât apparaître des chaines sortant de ses bras. Il enchainât le marine de coups rapides et directs mais Bounty avait eût le temps enfin de dégainer et de saisir par la même occasion la chaine encore enroulée autour de son bras gauche. Pour se défendre des attaques rapides il fit tournoyer sa lame devant lui, c'était tout juste suffisant si bien que certains coups passaient sur les côtés du cercle formé par l'arme du colonel venant blesser les côtés de ses cuisses.

Crimmson décidât d'opposer une résistance à la hauteur de la froideur de son adversaire. Il fonçât sur son ennemi en utilisant la rotation de son épée, mais dirigée d'une manière offensive, tout en tirant sur la chaine qui enroulait son bras et sortait du pied gauche de Fuji qui perdît l'équilibre au moment ou Bounty arrivait à son niveau pour le frapper avec son attaque rotative dévastatrice.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sombre affaire   Mar 19 Jan - 22:11

Fuji fut surprit de la vitesse, de la spontanéité et de la force de son adervsaire. C'était un colonel après tout, et maintenant, Fuji savait que ce n'était pas un colonel pour rien: il méritait son titre. Quoi qu'il en soit, Fuji refusait de se faire malmener de la sorte mais savait que la victoire était impossible. Il fallait fuir. Mais, tout d'abord, il devait sortir de la mélé.

Se rendant compte que garder son équilibre était impossible Fuji se laissa tomber au sol mais avait garder sa main gauche en appuis, en tombant il avait renouvelé une attaque rapide avec sa chaine droite, cette fois, il visait l'épée du Colonel afin de dévier sa trajectoire. C'est ainsi que l'arme du marin entama le bras gauche de Fuji, lui faisant perdre son appuis mais évitant un coup mortel. Après quoi, Fuji fit un violent mouvement avec sa jambe gauche afin de projeter sa chaine gauche sur le colonel et d'effectuer un coup sec, empêchant ce dernier de la saisir. Le but de cette attaque était d'atteindre, au mieux le visage, mais surtout de faire en sorte que le colonel lâche prise et ainsi, pouvoir se dégager.
Sa veste rapiécée n'était pas loin de lui.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Une sombre affaire   Mar 19 Jan - 22:35

Le Colonel s'attendait à un esprit de survie développé qui permît à son adversaire de prendre les seules décision capables de préserver sa vie. Il n'avait au final atteint que son bras et voyait déjà la chaine de son ennemi se diriger violemment vers. lui. Ce Fuji était réellement piquant.

Bounty n'eût qu'à se baisser pour éviter un coup mortel en pleine tête mais il avait sous estimé le coup adverse : la chaine n'était pas droite, il n'avait pas assez de vitesse à cette distance pour frapper avec son arme tendue, ainsi les remous de la chaine permirent au bout de cette dernière d'atteindre Bounty qui échappât à une nouvelle blessure en se dégageant le bras gauche et en se détournant de Fuji qui était alors à sa portée. Il déviât l'attaque avec sa lame.


Le temps de repousser l'arme du bandit, ce dernier avait attiré à ses chaines et partait en courant dans la direction opposée. Crimmson reprît ses esprits. A cette distance il aurait très bien pût l'atteindre mais il ne fît rien. Il voulait laisser une seconde chance à ce Fuji qui était un jeune homme plein de vie, ce n'était pas un jour pour mourir se dit il à lui même.

Crimmson retournât à son navire, il avait la faculté surprenante de pouvoir guérir ses blessures. Ses hommes le harcelèrent de questions idiotes. Il savait maintenant quoi faire, Il utiliserait l'objectif de Fuji pour accéder à son ambition personnelle.

Pendant ce temps, son fournisseur de faux fruits devait déjà être en route avec ses hommes vers l'objet des convoitises de Fuji. Il fallait que le jeune homme les retrouvent avant que le Colonel ne les arrêtent et ne les questionnent sur l'emplacement du fruit qu'il cherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sombre affaire   Mer 20 Jan - 22:46

Fuji ne s'attendait pas à une telle puissance, avec un tel adversaire une seule erreur et s'en était fini. Le combat avait été court mais d'une intensité peut commune, pour lui en tout cas et, il était bien content de s'en être tiré vivant.
Ce sentiment de satisfaction resta dans son esprit quelques secondes jusqu'à qu'il se rende compte que personne ne le poursuivait. Fuji était à bout de souffle et il n'arrivait pas à raisonner correctement, la mort n'avait pas était loin de lui. Une fois qu'il eut récupéré un minimum, Fuji fonça en trombe vers l'auberge, il devait absolument intercepter le fournisseur du colonel. C'est ainsi qu'il déboula dans le bâtiment attirant, sans le vouloir spécialement, l'attention de tous les clients.

Il chercha du regard mais ne reconnu pas le fournisseur. Alors, le jeune Syouzuke alla derrière le comptoir et il vit une porte.


Le barman
Qu'est ce que vous fêtes ici ? Vous savez qu'il est interdit de passer derrière le comptoir ? Même si vous êtes un étranger vous deviez connaitre les moindres politesses !

Alors que Fuji ne prêtait aucune attention à ce que disait le barman , ce dernier posa une main sur son épaule. Alors, Fuji se retourna brusquement, effectua un mouvement avec son bras droit et sa chaine s'enroula autour du coup du barman.

Fuji
Où sont ils allés ? Répond !

Le barman
Qui ? Quoi ? Qu'est ce qu'il y a ? Euhhh, A ! vous parlez du gérant ? Il est sortit par la porte de derrière avec des gardes du corps, calmez vous je vous pris !

Sans autre forme de procès Fuji libéra le barman et partit en courant vers la porte indiquée, il sortit et vit un chemin, non loin d'ici. Alors qu'il s'apprêtait à s'engager dans ce chemin il se stoppa.

*Attends ! .....quelque chose me dérange.....ça m'a l'air un peut....mais oui ! Sur la carte ! Je le souvient que l'entrée de la grotte était en dehors du chemin principal. Bon, cherchons des traces, il a eu en laisser avec des gardes du corps...*

C'est alors que Fuji se calma et chercha des buissons écrasés en dehors de la route. Suite à quelques minutes il remarqua ce qu'il cherchait, à environ dix mètres de la route, au milieu des arbres, il y avait des buissons et de l'herbe écrasés. Il regarda vers où semblait mener le chemin et s'engagea. Le temps passait, et Fuji n'avait toujours pas retrouvé ces fournisseurs. C'est alors, perdu de plus en plus dans ses pensées, qu'il rejoignit une route, plus étroite et plus escarpée que les routes habituelles de l'île. La route semblait monter menant dans une petite colline. Il commença à courir, la patience lui manquait vraiment.

Quelque minutes passèrent encore et Fuji commençait à désespérer, sa course se ralentissait et il fini par s'arrêter pour reprendre son souffle.....un bruit titilla son oreille. Il se concentra et identifia l'endroit d'où venait ce son, ça venait de la forêt. Fuji se déplaça lentement en faisant le moins de bruit possible et se rapprochait de ces bruits de pas. C'est alors que deux gaillard jaillir des buissons et le saisirent, il tomba à genoux et commença à se débattre. Mais ses efforts étaient vains, il était clair que ces deux personnes le dépassait sur le point de la force brute. C'est alors que le fournisseur arriva.


Le fournisseur
Alors comme ce n'était que toi, tu n'es pas resté avec ce chien de la marine ?

Fuji

(était un peut décontenancé mais fini par reprendre peut à peut ses esprits)
Eh bien, je ne suis pas un marine, je voulais simplement me servir de lui mais ça a mal tourné.

Le fournisseur

Et tu espères que je vais gober ça ? Je pense plutôt qu'il t'a envoyé en reconnaissance, mais c'est une mauvaise idée, maintenant j'ai un otage hé hé hé

Fuji
(émit un petit rire)
Vous pensez que ma vie l'importe ? Il a faillit me tuer il y a quelque minutes, non, à moi, tout ce qui m'interresse c'est de récupérer mon parchemin, et vous allez...

Fuji interrompit sa phrase brusquement et attaqua la cheville d'un des deux gardes du corps avec sa chaine par l'intermédiaire de son pied, les gens anticipent rarement ce genre d'attaque et il avait profité de la discussion pour faire une légère diversion et profiter d'un petit effet de surprise. L'attaque ne fut pas très puissante mais suffit pour faire en sorte qu'un de ses adversaires lâche prise en se prenant la cheville frappée par réflexe, la moitié de son corps disponible Fuji se tourna en face du second adversaire qui ne l'avait pas lâché, il envoya sa chaine en pleine figure et le garde du corps du lâcher prise pour esquiver, après ça, Fuji se tourna à nouveau et se précipita vers le Fournisseur qui avait commencé sa fuite, une fois à porté, Fuji réussi à saisir la jambe du fuyard et le projeta contre un arbre histoire de l'étourdir un peut pour pouvoir s'occuper des deux autres qui s'apprêtaient déjà à l'attaquer, afin de réagir suffisamment vite, Fuji usa d'une de ses meilleures technique, il fit tournoyer ses chaines autour de lui créant ainsi un dôme de fer. Les gardes stoppèrent leur mouvement suffisamment tôt pour éviter de se prendre la réplique défensive de plein fouet. Fuji pu profiter de cet instant pour se mettre face à ses opposants avec quelques mètres de distance, il y eu alors quelque seconde de battement durant lesquelles les combattants reprenaient leur souffle, le fournisseur commençait à se relever. Fuji savait qu'il devait faire vite, il prit de bon appuis et mitrailla un des deux adversaire de coups de chaines dans l'abdomen, son coéquipier profita de cette offensive pour se rapprocher de Fuji, celui ci arrêta son attaque et envoya son pied vers l'adversaire qui chargeait, une chaine en jaillit el un fouet, l'attaque fut esquivée mais suffit à arrêter le garde dans sa course, Fuji tourna alors les talons et fonça vers le fournisseur, qui se dépêcha de prendre la fuite.

La poursuite dura quelque minutes, le Fournisseur prenait des virages et changeait ses trajectoires de course comme si il savait où il allait, de son côté, Fuji le suivait de loin les gardes du corps à ses trousses. Suite à plusieurs bifurcations, des gamelles évitaient de peut et de nombreuses frayeurs, l'envirronnement semblait se dégager peut à peut et, Fuji aperçu une grotte à une centaine de mètres de lui, le fournisseur y pénétrait...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Une sombre affaire   Mer 20 Jan - 23:20

Fuji qui poursuivait le fournisseur véreux vit ce dernier s'engouffrer dans l'obscurité de la grotte. Il le vit immédiatement en ressortir, projeté violemment en arrière avec des coupures sur l'ensemble du corps; A l'intérieur, l'ombre d'un homme rangeait son sabre dans son fourreau. A la lumière du jours, le visage de Bounty se fît reconnaitre, ce dernier sortait de la grotte.

-Et bien et bien, Fuji tu ne perds pas de temps. Moi non plus d'ailleurs, j'ai fouillé l'intérieur en suivant les indications que j'ai mémorisées de ton parchemin, j'y ai trouvé ce petit coffre et j'imagine que tu sais ce qu'il y a à l'intérieur.

Fuji arrêtât sa course haletant.

-Et toi la crapule, il appareillât son pied sur le thorax du blessé. Tu vas me dire ou est le véritable fruit que je cherchais.

-Je ne te dirais rien je ne ferais jamais un tel cadeau à la marine...

-Si j'en suis sur, tu feras l'effort nécessaire à ma joie, parce que si je ne trouve pas mon fruit, je mangerais celui qui se trouve dans ce coffre. Je ne crois pas que sa soit dans les plans du jeune homme que tu as fait courir jusqu'ici.

La chaine du bandit frappât le sol avec une violence inattendue juste à côté du visage de l'homme à terre qui sursautât d'effrois.

-Je ne vous laisserais pas me dérober le fruit de mes recherches Colonel ! Vous êtes bien moins honnête que je ne me l'était naivement figuré !

-Ferme la gamin. j'en ai assez.
Bounty fit chanter sa lame, une effusion de sang éclaboussât ses vêtements immaculés jusqu'alors. Le fournisseur hurlât de douleur, sa jambe venait d'être tranchée juste au dessus du genoux.

-Je t'emmène au fond de cette immense grotte et t'y laisse croupir, tu vas énormément souffrir avant de rendre ton dernier souffle pauvre insecte.

-Attendez ! Votre fruit ah, ah, ah, il est ... Je l'ai en ma possession. Il est sous une trappe du bar dans lequel nous nous sommes rencontrés tout à l'heure


-T'es devenu très bavard ... Crimmson attrapât le col du fournisseur et jetât sa carcasse sur son dos qu'il portât comme l'on porte un vêtement du bout des doigts sur son épaule. Il le traînât ainsi jusqu'au bar. En chemin l'homme avait bien tenté de lui enfoncer une arme dans la colonne vertébrale mais Fuji qui les suivaient avait sauvé la Colonel par réflexe.

Le groupe arrivât au bar et l'homme amoché fut jeté à terre. Il rampât et allât chercher un fusil qui fut immédiatement découpé par Crimmson qui n'avait plus aucune patience. La crapule se résignât à cause de la douleur causée par sa jambe manquante et désignât un tapis devant le comptoir. Crimpmson l'ouvrit et trouvât un second coffre. Il le tranchât et découvrît un fruit aux couleurs mauves teintées de rouge.

Le colonel se retournât et envoyât le coffre extrais de la grotte dans les bras du vagabond.

-Va en paix, je n'aurais jamais avalé un fruit dont je ne connais pas les pouvoirs.
______________________________________

N'oublie pas le décompte de tes PF avec le combat devant le bar et ton combat contre les 2 grands sbires juste au dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sombre affaire   Jeu 21 Jan - 0:00

HRP: le combat entre les deux sbire à été décompter, voici le résultat pour le combat devant le bar: 17-(3+4+5+6)=-1
bon, ce post va être très court ^^.

____________________________________________________________________

Fuji avait du mal à réaliser qu'il avait enfin obtenu ce fruit du démon, il le tenait entre ses mains, le fruit: tousajiki no kyouku. Il le possédait. Une grande partie de sa vie avait été consacrée pour cet instant et, maintenant qu'il l'avait, il crut refaire un de ces rêves où il meurt après avoir obtenu son fruit, tué par un marin ou autre.

Durant toute son aventure pour l'obtenir il avait été comme possédé, son envie absolu d'avoir cet "héritage" laissé par ses parents l'avait poussé à dépasser ses limites. Alors qu'il contemplait son fruit sans un mot, sa vision devint floue, il commença à perdre l'équilibre et, dans un dernier geste désespéré, lors de sa chute, il mordit un morceau de ce fruit et l'avala d'une goulée. C'est alors que Fuji s'effondra au sol, plus qu'épuisé après tous ses combats mais, le sourire aux lèvres...


HRP: je ne peux pas faire plus étant donné l'état de fatigue de Fuji, j'avais complètement oublié le décompte du combat devant le bar désoler ^^'.
Si c'est vraiment trop court j'y retournerais demain car là j'ai un manque d'inspiration et faire ne serais-ce que 15l alors que le personnage va s'évanouir dans 1 ou 2 seconde ce n'est pas très facile ^^ (pour moi en tout cas).
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Une sombre affaire   Jeu 21 Jan - 0:15

Les cinq marines du colonel arrivèrent en trombe dans le bar. Ils virent une marre de sang, un homme sans jambe, un autre évanoui, un Barman tremblant derrière le comptoir, et le Colonel debout au centre de la pièce tenant un coffre.

-Messieurs, arrêtez moi cette fouine, et emporté Fuji au navire.

Les marines s'activèrent. Bounty marchait l'air pensif, arrivé au bateau, il fit installer le vagabond dans une cabine, ce dernier n'avait pas beaucoup d'expérience et tous ces combats l'avaient épuisés. Le fournisseur était enfermé quant à lui derrière de solides barreaux et sa jambe avait été désinfectée et pensée.

Crimmson était alors seul à son bureau , il contemplait son fruit qui l'intriguait. Il avait fait un bout de chemin jusqu'à cette ile perdue d'East Blue depuis Grand line seulement pour cet instant. Il saisit le fruit de son travail et le dévorât sans en laisser une miette. Il sentit son corps changer, tout son métabolisme était en branle. Cette étrange sensation déréglait son corps, et il allait se transformer rapidement en ce que beaucoup qualifient de monstre. Cela prendrait certainement une journée au moins.

Le Colonel se levât et donnât le cap à suivre pour retourner au baratie.

____________________________________________________

Je te dépose là bas ou tu me suis, demain je poursuis jusqu'à Logtown. Je te propose de venir, nous nous entraineront à la maitrise de base de notre fruit en chemin. J'ouvrirais un nouveau sujet pour sa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une sombre affaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une sombre affaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La sombre affaire de la petite culotte - Nagaël
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Une ruelle sombre
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Le Monde :: East Blue :: Gekko-
Sauter vers: