Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fuji oeil sauvage [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fuji oeil sauvage [fini]   Jeu 14 Jan - 21:41

Nom/Prénom : Fuji Syouzuke

Age : 18 ans

Métier : Navigateur

Arme utilisée : chaines

Fruit démoniaque :
Nom: tousajiki no kyouku (qui vient de tousaku; jiki et hokkyoku, nan'kyoku )
inversion;Magnétisme; pôle nord; pôle sud
Type: Paramecia (j'ai une idée du pouvoir mais c'est pas évidant à intégrer directement dans les règles)

Pouvoir: la capacité à inversé les pôles magnétiques. Ainsi l'utilisateur pourra aimanter des objets ou créer un courant électrique à travers un objet conducteur. ça pourrait être intégré dans le changement de la polarité magnétique du corps de l'utilisateur qui lui permettrait de faire naitre un courant électrique et d'aimanter des objets conducteurs vers lui. (J'espère que c'est faisable ^^)

Portrait physique :
Fuji est quelqu'un de plutôt svelte, élancé, cheveux longs mais qui ne descendent pas beaucoup sur la nuque. Ni trop maigre, ni trop gros, il ne se démarque pas par son physique ce qu'il lui est assez égal dalleur. Généralement, il préfère se vêtir de vêtements courts et légers, d'une couleur uniforme et claire, sans être pour autant tape à l'œil. Il a l'habitude d'avoir une chaine entourée autour de son corps cachée par ses vêtements qu'il utilise pour se battre, en cas de besoin. Généralement il bénéficie ainsi d'un effet de surprise. Récemment il l'enroule selon une forme différente qui pourrait lui permettre d'utiliser ses chaines avec ses jambes, par exemple, il envierait un coup de pied que l'adversaire esquiverais mais à ce moment la chaine sort de son pantalon et vient frapper l'opposant. Cette technique n'est pas encore parfaitement mise au point.

Portrait Moral :
Fuji ne se souvient plus de son propre caractère, avec le temps il a appris à s'adapter en fonction des personnes qu'il rencontrait afin d'éveiller le moins l'attention et de rester plutôt tranquille. Ce qui fais que, au cours des années qui ont marquées jusqu'à maintenant sa vie, il a possédé de multiples caractères.Ceci dit, il reste toujours un comportement qu'il a du mal à retenir et un autre qu'il adopte souvent, étant une sorte de passe partout social lui permettant d'être vite oublié, au pire, un peut critiqué. En fait, le ce n'est pas vraiment un comportement mais plutôt une attitude qu'il adopte sans s'en rendre compte quelque fois: il est assez impertinent. Afin de contenir cette impertinence et de rester discret, Fuji à trouvé une attitude excellente, qui lui permet parallèlement d'éviter de se faire remarquer: il s'agit d'une attitude froide.
D'autre part, Fuji a été quelqu'un de très perturbé durant son existence et une seule chose lui a permis de ne pas devenir fou ou de s'oublier totalement, il s'agit d'un objectif, un objectif qu'il n'oubliera et auquel il pense à chaque fois qu'il observe ce bout de papier mis dans un livre en tant que marque page. Une cachette idéale, en effet, personne n'ira voir à quoi ressemble le marque page d'un livre qu'il garde toujours sur lui, le livre sera sans doute plus intéressant. En tout cas, c'est à cause de ce petit morceau de parchemin que Fuji à pu survire, son unique but y résidait...

Biographie :

Cela faisait plusieurs jours qu'il voyageait avec quelques marins de seconde zone à ses trousses, mais, après avoir couru deux jours sans dormir, buvant et mangeant le strict minimum, Fuji réussi à obtenir une avance suffisante pour se permettre une pose d'une journée avant de chercher un moyen de prendre le large. Il était dans une petite ville portuaire et décida d'aller manger un morceau au bar le plus proche. Le seul problème c'est qu'il n'avait pas d'argent, donc, il devait d'abord trouver sa future embarcation afin de pouvoir prendre la fuite tranquillement. En effet, même si il pensait pouvoir vaincre de petits marins, dans le cas où leur nombre atteindrait dix il pourrait avoir des problème. "La prudence est mère de toute chose" pensa t' il alors qu'il remarquait un pêcheur arriver avec une toute petite embarcation abimée. "Il est temps de passez à l'acte !".
Le jeune Syouzuke se dirigea calmement vers le pêcheur, qui commençait à attacher son bateau au port.
Fuji
Bonjours ! Vous voulez un coup de main ?

Le pêcheur
Non ça ira, merci.

Fuji
Ne refusez donc pas l'aide d'une personne de cette manière chers monsieur, ne vous inquiétez pas, je sais m'y prendre.

Ainsi, Fuji aida le vieux pêcheur à attacher l'embarcation et il accompagna le propriétaire toute la journée et pu découvrir où ce dernier habitait donc, le temps qu'il devrait mettre avant d'arriver au port: cinq minutes. Le soir, Fuji alla manger à l'auberge qu'il avait découvert en début de journée, il s'y reposa, et, lorsqu'il fut assez tard et que le propriétaire tentait de faire partir les quelques clients qui restaient et comataient sagement, il décida le fausser compagnie sans payer. Malheureusement, ça n'a pas était aussi simple et le serveur l'interpella:

Où comptez vous allez sans payer ? Vous pensiez que j'avais oublier votre cas ? Vous ne partirez qu'après m'avoir donner votre du !

Fuji ignora ces paroles et continuait de s'avancer vers le seuil de la porte, en marchant tranquillement. Une main ferme et puissante se posa sur son épaule gauche, dès cet instant le jeune Syouzuke se dégagea avant d'être prisonnier de la force brute de ce barman. A présent il faisait face et le combat était était inévitable. Toujours sans prononcer une parole, Fuji fit sortir des chaines de ses manches enroulées autour de ses bras et de son corps. Il fit tournoyer une partie de cette chaine avec sa main droite et une autre partie avec sa main gauche. Le serveur fit un pas en arrière et les chaines foncèrent sur lui pour aller s'enrouler autour de ses jambes, Fuji tira un coup sec, le serveur tomba à la renverse et les chaines se démellaires, après quoi elle s'abattirent avec puissance sur son crane, pour finalement, après un nouveau mouvement, s'enrouler autour de son coup. Fuji se servit de tout son corps dans un dernier mouvement de projection et le serveur s'écrasa contre un mur du bâtiment, la gorge défoncée, il était seulement inconscient. Les clients qui avait vu l'affrontement restèrent un instant surpris. Fuji partit en courant vers l'embarcation qu'il s'était réservé. les marins les plus proches furent informés de l'évènement quelques minutes après, ce labs de temps avait permis à Fuji de monter sur le petit bateau de pêcheur et d'amorcer son voyage en mer. Il avait 500 mètres d'avance lorsque les marins commencèrent à défaire les noeux maintenant leur navire au port.
Fuji avait finalement réussi à s'échapper de cette ïle, mais, son embarcation montrait qu'elle n'allait pas tenir longtemps...

Cinq ans plus tôt


C'était une vie bien tranquille, sans problèmes ni tragédie, Fuji avait un père, une mère et une grande soeur qui n'était pas beaucoup plus âgée que lui. Leur vie se résumée à voyager à travers une grande île et vendre des objets plus chers qu'ils n'avaient étaient achetés: un certain rythme de vie c'était instauré. Seulement, les bonnes choses ne durent jamais, cela faisait quelques temps que les repas commençaient à maigrir et que ses parents semblaient inquiétés, mais, trop inquiétés pour que la mauvaise fortune en soit seulement la cause. Il y avait autre chose, il le sentait, le pas se pressaient de jours en jours et ils ne restaient jamais longtemps au même endroit, comme pour fuir ou se cacher de quelque chose, ou de quelqu'un.
Si bien que, un jour, la famille de marchant se trouva en face de brigands qui leur avaient apparemment tendus une embuscade. Fuji avait eu très peur à ce moment là, en effet, il n'avait jamais était en face de tels problèmes jusqu'à maintenant. Étrangement, son père garda un calme olympien et négocia un objet, durant la négociation il avait sortit une boîte que Fuji n'avait jamais vu, ou aperçu jusqu'à maintenant. La boîte fu lancée et le chef du groupe de bandit la reçu, avait une expression étrangement incrédule, il essaya d'ouvrir mais elle ne s'ouvrit pas, alors, la mère de Fuji lança une clé. Avide de connaitre le contenu le bandit actionna la clé et un nuage de fumée noire jaillir de la boite, profitant de la diversion causée par ce piège la famille réussi tant bien que mal à s'échapper mais, ses parents avaient l'air d'être tristes, comme si ils avaient perdus quelque chose d'important...
Les mois se suivirent et, plus le temps passait, plus leur situation s' arrangée, ceci dit, autre chose vint perturbé leur équilibre de vie. Et oui, la vie de marchants ambulant est avant tout une vie de nomade: la vie des parents de Fuji qui n'étaient pas particulièrement vieux (environ la quarantaine) allée touchée à sa fin. Depuis quelques semaines leur respiration faiblissait et leur corps maigrissait. Ils refusaient de s'arrêter en ville pour se reposer et prendre des soins. Fuji et sa sœur commençaient à gérer la marchandise mais ils étaient moins bon commerçants que leurs parents, apparemment, ils n'étaient pas fais pour ça. Ce qui a eu pour directe conséquence une réduction de la bourse familiale, une nouvelle petite crise naquit mais, cette fois, c'était à un très mauvais moment. Le père et la mère du Jeune Fuji Syouzuke finirent tragiquement par mourir. ce qui était le plus difficile c'était la vitesse à la quelle il devait passer à autre chose, en effet, il leur étaient impossible, à sa sœur et à lui même, de pleurer bien longtemps leur parents décédés car il fallait pourvoir manger. "Ce n'est pas en mouillant le parquet que tu va faire avancer les choses" lui disait sa sœur dès qu'il commençait à se relâcher. Ainsi, les deux orphelins travaillèrent dur pour survivre, mais les efforts ne sont malheureusement pas toujours récompensés. Ils commencèrent à désespérer, sa soeur interdisait d'en remédier au vol, c'était quelque chose de tabou dans la famille. Les difficultés empiraient et Fuji décida de revenir à l'endroit où ils avaient enterrés leur parents, pour chercher conseil. Sa soeur ne l'accompagna pas, effrayée de laissé tomber un chagrin depuis des mois contenu. Fuji déterra ses parents, il voulait revoir leur visage, aussi déformés soient ils. Une fois les deux corps déterrés il se prit à les fouiller, désespéré de trouver un conseil pour sortir de ce puis sans fonds dans lequel il avait chuté. Si bien qu'il y trouva un bout de papier chiffonné avec un texte écrit dessus, il reconnu l'écriture de ses parents:

Si vous lisez ce parchemin c'est que la vie de marchant ne doit pas vous aller, dans ce cas, peut être que celle dominée d'aventure le sera mieux. Il y a, dans une île de east blue, un coffret, ressemblant à celui que nous avons laissés aux bandits il des mois, peut être des années, dans ce coffret il y a ce qui pourrait s'apparenter à un trésor, il y a un fruit du démon, ce fruit à des pouvoirs encore inconnus et nous comptions le revendre, malheureusement nous avons était dépassés par les évènement et forcés à le cacher dans une caverne, la carte indiquant l'île est au dos de ce mot. Bon courage et surtout: Vivez votre vie !

De retour au camp Fuji ne retrouva pas sa sœur, les évènements allés trop vitent pour lui et il se laissa tomber au sol. Il s'endormit espérant que tout irait bien le lendemain.
Il se réveilla dans un lit moelleux, une fois qu'il se rendit compte de cette sensation il se redressa, regarda autour de lui et n'en croyait pas ses yeux !
Il était assis dans un lit douiller avec un couette blanche toute propre et sa soeur était à son chevet, lavée.

Fuji
Que c'est il passé ? Je suis suis entrain de rêver ?
(il se pinça et étouffa un petit cris)

Sa sœur
Non, tu ne rêve pas petit frère (elle eu un petit rire). Un marin m'a trouvée entrain de .... il m'a trouvée et m'a demandé ce que je faisais. J'ai fini par tout lui raconter et il m'a proposé son aide. Après quoi il t'as retrouvé par terre alors qie tu dormais. (elle sourit)

Fuji

Quelle chance ! Et, que vont ils faire pour nous aider ?

Sa sœur
On va être engagé dans la marin, c'est un chef de bas étage mais il pourra s'arranger pour que ce soit bon, il a dit que tu allais subir un lourd entrainement. De mon côté, je crois que je vais devoir aidé dans divers domaines jusqu'à que je trouve ma prédilection...

Quelques semaines plus tard Fuji fut séparé de sa sœur et ils firent chacun leur vie de leur côté. Ce qui s'était passé avec la lettre lui était petit à petit revenu à l'esprit et il eu un soulagement en retrouvant le bout de parchemin qui n'avait apparemment pas était découvert. Depuis il ne pensait plus qu'à ça. La vie de marin ne lui plaisait guère donc il avait décidé de s'entrainer durement, et une fois suffisamment fort il pourrait s'échapper. Il était dans east blue mais l'île dans laquelle il souhaitait se rendre n'était pas tout à côté et il n'arriverait à sortir en bateau que très tard si il suivait le cheminement des marins. Si bien qui se trouva plutôt à l'aise dans le maniement peut commun des chaines. Après un cumule de longues et dures heures d'entrainement intensif il fini par obtenir le niveau d'un bon marin et son "père adoptif" lui proposa de tenter une promotion. Fuji fit mine d'être surpris et heureux mais réussi à gagner du temps en prétextant qu'il ne se sentait pas encore près. C'est alors, en trahissant toute la confiance qu'on lui avait donné jusqu'à maintenant qu'il décida de s'échapper pendant la nuit. Suite à de multiples difficultés, il arriva non loin d'une île portuaire...



Comment avez vous connu le Forum ?
C'est un chef d'équipe dans un jeu en ligne de one piece qui me l'a conseillé

Pourquoi l'avoir choisis ?
J'avais arrêté de chercher des sites de rp, mais je n'en ai jamais essayé un dans l'univers de one piece. Qui plus es, ce site à l'air bien foutu ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Fuji oeil sauvage [fini]   Dim 17 Jan - 22:11

Salut Fuji, j'ai bien lut ta Biographie, tu pouvais je pense faire plus long, mais la qualité est au rendez vous. Je valide ton fruit qui t'es donc réservé, et te donne le rang de Pirate "si j'ai bien compris^^" au niveau 22. ce qui te permet de créer ta fiche technique avec 5 + 7 techniques, sachant que tu dois en garder 2 en réserve pour ton fruit donc au final tu as 10 techniques.

Bienvenu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fuji oeil sauvage [fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rohroh, la bête sauvage.[Fini ?]
» [FB1622]Dans les rouages de l'homme poisson [FINI]
» L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Avant tout :: Préface :: présentations Validées :: Pirates-
Sauter vers: