Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un grand retour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un grand retour...   Dim 26 Déc - 22:36

Cela faisait tellement que Kana n'avait pas rêvé de cette nuit-là. Celle qui avait changé sa vie, enfin, une de celles qui avaient changé sa vie. Les souvenirs lui revenaient en mémoire, les uns après les autres. Suu balaya la pièce où elle était du regard. C'était une petite chambre lambrissée de bois clair, au sol s'étalait une moquette bleu nuit. Il y avait un tout petit hublot, d'où on voyait la mer, sombre à cette heure-ci. Un joli poisson argenté passa devant l'épais verre, ce qui arracha un léger sourire à l'albinos qui laissa son esprit vagabonder et repenser à ces fameux jours.
Son rêve avait commencé de manière très précise, sur l'île de Saint Uréa, deux ans auparavant. Retranscrivant tous les moindres détails, de la couleur exacte de chaque feuille au bruissement si agréable de la mer. C'est à ce moment que la médecin repensa à Masajin, un marine gradé qui avait, à l'époque, découvert son stratagème. Après ce rêve là, ce fut le moment tant attendu de l'épisode «zombies», des événements plutôt effrayants mais qui maintenant, avec l'action du temps, ne semblaient plus aussi terrifiants qu'avant. C'était peut être dû au fait que Kana s'était entrainée après cela. Elle avait mis au point un nouveau poison et bien qu'elle n'avait pas encore pu le tester en situation réelle, elle savait qu'il serait efficace. L'entrainement n'était pas le tout bien sur, la jeune femme avait aussi muri.
Une fois que tous les zombies avaient disparu de l'île de Saint Uréa, Suu était restée environ deux semaines sur le territoire des Révolutionnaires, avec Hotaru bien sur. Le jeune garçon semblait décidé à tout faire pour rester avec celle qu'il considérait comme sa sœur, ainsi, la médecin avait baissé les bras et accepté qu'il reste avec elle. Évidemment, elle avait toujours peur pour lui. En effet, l'albinos avait apprit que sa tête était mise à prix. C'était un Capitaine de la marine qui le lui avait annoncé. Il avait d'ailleurs disparu pendant la bataille contre les zombies mais on n'avait pas retrouvé sa dépouille. Peut être avait-il fuit. C'était un marine après tout. Elle ne l'avait plus revu depuis lors.
Ayami et Suu avaient quitté l'île des Révolutionnaires, à bord d'un des bateaux de l'armée révolutionnaire qui les avait déposé sur Red Line, en guise de remerciements. Après quelques mois à travailler là-bas en tant que simples aides d'un artisan douteux, les deux jeunes gens avaient embarqués sur un navire commerçant. Kana se faisait appeler Miyu Kaori par mesure de sécurité. Son visage avait un peu changé et paraissait plus sérieux mais en même temps joyeux, ce qui n'était jamais le cas avant. Ainsi, on pouvait dire que la jeune femme n'était plus la même. Par mesure de sécurité également, personne ne savait qu'elle était médecin. Elle trainait, comme une fille incompétente, derrière un comptoir poussiéreux à attendre des clients. Personne n'aurait pu se douter que l'une des primes de la nouvelle ère était assise là, à compter le nombre de taches d'huile qu'il y avait d'incrusté sur une nappe à fleurs. Kana Suu n'existait plus, elle avait disparu de l'esprit de tous, enfin, c'était ce que la jeune femme pensait.
Mais cette vie ne convenait pas pour des gens qui avaient affronté de tels évènements dans le passé. Ainsi, Hotaru avait eu l'idée de devenir marchand. Un jour, il était parti sur le port, sans prévenir et avait obtenu brillamment deux postes, sur un navire commerçant. Suu et Ayami avaient ainsi pu donner leurs démissions à l'artisan et avaient embarqué sur le bateau, en partance pour South Blue. On pouvait dire que les deux amis en avaient vu des îles ! A chaque fois, lorsqu'ils débarquaient, chacun pouvait faire ce qu'il souhaitait, que ce soit acheter à manger, visiter la ville portuaire où on avait accosté, aller s'asperger d'alcool, dans un bar, aller faire quelques emplettes avec son salaire ou encore rester à bord et dormir. Ensuite, il fallait retourner au bateau afin de le charger de marchandises, puis repartir. Généralement, les pauses à terre étaient assez longues et il était arrivé qu'une fois, le bateau doive rester à quai une semaines complète. Kana et Hotaru s'était très bien intégrés à l'équipage. Le premier jour avait été un peu difficile pour les deux amis mais à la suite d'un évènement, ils s'étaient à leur tour intégrés.
L'albinos entendait à présent les ronflements de son frère, qui dormait juste au dessus d'elle, sur la couchette supérieure. Lui qui avait assuré qu'il ne s'endormirait pas, qui était aussi excité qu'une puce il y avait seulement deux heures, c'était bien joué. Ils n'étaient que tout les deux dans la cabine, ce qui était sans doute mieux. Du hublot, Kana apercevait des lueurs dorées dans la mer, signe que le jour commençait tranquillement à se lever. Il serait sans doute bientôt l'heure de se préparer. La médecin n'était pas pressée, c'était aujourd'hui que, espérait-elle, elle pourrait arrêter d'être une marchande. Ce n'était pas une décision qu'elle avait prise sur un coup de tête, elle y avait murement réfléchi avec son frère qui, lui aussi, avait fait les mêmes choix qu'elle. Bien sur, cela entrainerait surement tout un tas de complications mais la jeune femme était prête, et le garçon aussi. Il fallait bien que l'albinos arrête de le materner, elle n'était pas sa mère, ni sa sœur d'ailleurs, biologiquement parlant, ils n'étaient rien l'un pour l'autre mais ils avaient fait un choix différent, influencé par la vie elle-même. Kana repensa à leur intégration dans l'équipage qu'ils allaient bientôt quitter.
C'était un beau jour. Un jour d'été, un jour ordinaire, totalement comme les autres, enfin en apparence. C'était également un jour à placer dans ceux importants aux yeux de l'albinos. Un petit équipage de pirates, composé d'une quinzaine de personnes, avait débarqué sur le pont principal dans le but de piller sauvagement le navire marchand. La médecin ne s'était pas posé de questions, et avec Hotaru, ils avaient couru à leur cabine et avaient prit leurs armes, qu'ils avaient soigneusement cachées. Suu avait retrouvé avec bonheur le plaisir de porter sa grosse sacoche noire, pleine de remèdes et de poisons et Ayami s'était armé de son pistolet usé et fatigué par l'usure. Ils avaient ensuite rejoint le pont et s'étaient battus, comme des diables contre ces pirates. Définitivement, Kana ne s'était plus sentie des leurs. La bataille avait été féroce et la médecin s'en était sortie avec seulement une vingtaine de point de suture à l'abdomen, ce qui n'était rien comparé à son frère qui, lui, avait faillit perdre l'usage d'un bras. Une fois le choc de l'attaque passé, l'équipage avait voulut savoir où les deux amis avaient apprit à se battre et Kana et Hotaru avaient été convoqués dans le bureau du Capitaine qui leur avait déclaré, avec justesse, "Votre passé compte peu pour moi, mais si vous avez d'autres talents, prévenez-moi, cela pourrait être bien utile". Ainsi, les personnes de l'équipage, lorsqu'elles se trouvaient souffrantes, allaient voir l'albinos alors que le jeune tireur avait rejoint l'équipe de cuisine et préparait de bons plats, pour le plus grand bonheur des papilles gustatives de tout le monde. Intégrés à l'équipage par ces nouvelles fonctions, Suu et Ayami avaient vogué encore un an avec eux, jusqu'au jour où les marchandages avaient mené le navire sur Tequila Wolf, l'île d'où Kana était native. Et plus précisément dans la ville d'Honey Paradise, où elle avait résolu de devenir Pirate et de nuire aux Marines, quoi qu'il en coûte. Ainsi, elle s'était rappelée qu'elle n'avait rien à faire sur un bâtiment marchand. Les Pirates la dégoutait, bien sur, mais il restait une autre option. La jeune femme avait alors demandé au Capitaine de la mener sur une île bien précise, après en avoir parlé avec Hotaru. Il avait accepté de changer un peu ses plans pour déposer les deux acolytes.
Ainsi, le navire voguait désormais vers cette île, où Kana et Hotaru débarqueraient dans une dizaine d'heure. La jeune femme décida de se rendormir, une journée éprouvante l'attendait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Un grand retour...   Mer 29 Déc - 13:35

Validé !

Kana tu passes au niveau 32 avec 60 xp dans ta barre. Ta réputation augmente de 1 point et tu peux ajouter une technique dans ta fiche. +1150 dans tes stats.

Pour Hotaru, Il passe niveau 20. Il possède une prime à 500.000 de berrys. +500 dans ses stats.

Tu peux donc changer les images de tes persos.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un grand retour...   Jeu 30 Déc - 22:43

Le jour était maintenant clairement levé et le ciel était ensoleillé et dégagé. C'était encore une belle journée qui s'annonçait. Kana se réveilla tard, sa nuit avait été agitée mais au moins, la dernière partie de son sommeil n'avait pas été troublé, l'albinos n'avait tout simplement pas rêvé. La jeune femme trouva la cabine vide, Hotaru était surement déjà debout, pour son dernier jour de travail à bord du navire marchand. La médecin trouva ensuite un petit plateau sur lequel était placé deux tranches de pain recouverts de confiture et un bol de café. Le liquide était tiède, signe que le petit déjeuner avait été placé là il y avait un moment maintenant. Après avoir mangé, Suu s'habilla avec les premiers vêtements qu'elle trouva et se dirigea ensuite vers le bureau du Capitaine, afin de connaître l'avancée du bateau depuis la veille. Il était prévu que le bâtiment accosterait le soir même, vers dix-neuf heure. Il restait donc encore quelques heures pendant lesquelles Kana pourrait aider l'équipage qui l'avait accueillit, elle et son frère, de la meilleure manière que se soit, c'est à dire en préparant des médicaments en prévision pour les matelots. Elle irait ensuite les porter aux cuisines, car c'était surement là qu'allait en premier lieu les malades, lorsqu'elle n'était pas là. L'albinos retourna donc à sa cabine et s'arrêta en chemin, afin d'aider à transporter des tonneaux d'eau non salée. Après une heure, la tache était accomplie et chacun était à nouveau libre de son temps. Pendant qu'elle marchait, la médecin réfléchissait aux médicaments qui seraient les plus utiles, il faudrait bien sur des anti-inflammatoires, en cas de mal de ventre ou autre mais pour le reste... C'était dur de choisir quand on savait qu'on avait pas le temps de tout faire. Il y avait de bonnes doses d'antiseptique, ce qui serait surement utile à l'équipage. Suu laissa aussi de larges bandes de coton, pour recouvrir les plaies désinfectées. Il n'y avait plus qu'à donner le tout aux cuisines. La femme aux cheveux blancs hâtait le pas, pressée de voir son frère. C'était une journée importante, excitante et effrayante à la fois.Ils allaient devenir des hors-la-loi, ce qui était risqué mais c'était un danger acceptable compte tenu de tous les avantages qu'il procurait. Enfin pouvoir vivre une vie pleine de rebondissements, d'épreuves, de joie. Et puis, il y avait aussi le fait que les deux jeunes gens allaient se battre contre la Marine, ce qui était, aussi, très gratifiant. Il n'y avait presque que des avantages à ce type de vie. L'aventure appelait Kana et Hotaru, les entrainait, les faisait vibrer, c'était ce qu'ils voulaient et ce qu'ils avaient décidé. Arrivée aux cuisines, l'albinos donna au chef les remèdes et les bandes qu'elle avait préparé, elle lui expliqua leurs effets bien qu'elle les eu marqué sur les étiquettes des flacons. Après de brefs remerciements, le cuistot les rangea soigneusement et se remit à la préparation du repas, qui allait être exceptionnel, comme à chaque fois qu'un membre de l'équipage quittait le navire. Le Capitaine aimait les fêtes et l'alcool, ce qui expliquait qu'il en fasse assez fréquemment, tout de moins, dès que l'occasion se présentait. Tout était prétexte à s'amuser, c'était une philosophie qui avait beaucoup fait évoluer Suu au cours de ses voyages sur le bâtiment. Midi était passé et le soleil commençait maintenant à décliner, il attendrait l'horizon dans quelques heures.

Prochain post : Saint Uréa, l'île des révolutionnaires.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un grand retour...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un grand retour...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon grand retour !! ^^
» Grand retour de Djamila( libre)
» Le grand retour d'Iro en différent
» Le grand retour du fondateur!
» Le Grand retour de Picabie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Le Monde :: West Blue :: En mer sur West Blue-
Sauter vers: