Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 .::un Phœnix tombe du Ciel?!::.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: .::un Phœnix tombe du Ciel?!::.   Ven 10 Sep - 23:20

    Perdre mes compagnons, ceux qui comptaient pour moi comme des frères, tous fils du même père, l’Empereur et Homme le Plus Fort du Monde, Shiro Hige, voilà les sentiments avec lesquels je devais et devrais faire face. Actuellement, je ne pouvais pas bouger, car j’étais en train de voler en direction d’une île mystère, à l’intérieur d’une patte d’ours, ce qui confirme bel et bien, que les pacifistas sont les responsables. Si jamais je croisais la personne qui est derrière ce plan machiavélique, vous pouvez être sur qu’il le payera cher, car il aura commit le crime de toucher à ma famille. Même si je suis quelqu’un qui aime énormément voler, depuis toujours, mais plus particulièrement depuis que j’ai acquis le pouvoir du Phoenix qui me donne cette capacité, je dois dire que ce voyage là et bien, vivement qu’il se termine. Car voir défiler à grande vitesse qu’une seule et unique couleur, celle qui est la même pour le ciel et pour la mer, à savoir le bleu. Oui, ça manquait cruellement de paysages, de montagnes ou je sais quoi d’autre.

    N’ayant rien d’autre à faire, je me remis à penser à tous les bons moments que j’avais vécu en compagnie de Père, de Ace, de Joz et de tous les autres. C’est alors que de mes yeux, commencèrent à couler des larmes, me rappeler de tous ces heureux souvenir et savoir qu’à cause des Pacifitas, je me retrouvais séparé de chacun d’eux, m’était insupportable. Quand vais-je pouvoir les revoir? J’aimerais bien le savoir, mais si y a bien une chose qui est sure, c’est que ce sera pas avant un petit moment, car connaissant ces boîtes de conserve de la Marine, ils ont dut m’envoyer loin d’eux, de sorte à ce que nous ne puissions pas nous reformer de sitôt. Cependant, avant que je ne les retrouve, me connaissant par cœur, je vais sûrement former un équipage et une fois ensemble, ma team deviendra la nouvelle Ichi Ban Tai de Père, mais bon, avant même de parler de ça, faudrait peut-être que j’arrive enfin sur cette fameuse île.

    Ne voulant plus penser à toutes ces choses qui me faisaient si mal au cœur, je décidais de fixer mon regard sur la mer qui défilait à toute vitesse sous ce dernier. Je peux ainsi remarquer que je traversais toujours Grand Line, car différents signe de saisons furent visible, même si celui qui fut le plus compréhensible était bien entendu, la neige. Alors qu’admirais les flocons tombés, mais ne pouvant pas les toucher, étant à l’intérieur de la patte d’ours, la trajectoire fit un grand virage sur ma droite, tout en continuant d’avancer le plus vite qu’elle pouvait. Et malgré que cela ne soit pas autant visible, je sus que nous étions près désormais d’une île tropicale, car je commençais à avoir terriblement chaud et pourtant, je n’avais toujours pas d’un bouger d’un cil. Ayant soudainement eu l’envie de tourner la tête, je pus voir qu’un monstre marin venait de sortir de l’eau et avait la bouche grande ouverte, prête à me gober dès que je serais entré dedans. Quand l’impact arriva, je vis sa gueule se refermer sur moi, mais quelques secondes plus tard, je voyais à nouveau le soleil, regardant le poisson de plus près, je vis qu’il y avait un trou en forme de patte d’ours. Ainsi, je ne devrais pas rencontrer de problèmes avant mon arrivée, le pouvoir du démon que les pacifista avait désormais, me protégerait de tous les dangers arrivant et peu importe la forme. Que ce soit un monstre marin, des boulets de canon, coups d’épées et j’en passe, rien de tout ça, n’arrivera à m’atteindre, tant que je suis dedans le coussinet.

    Je ne sais pas combien de temps passa, car voyant que du bleu défiler, cela pouvait être autant de simples minutes que des heures, mais je ne pourrais hélas pas vous le dire avec certitude. Alors que tout cela semblait ne jamais en finir, je parvins enfin en vue d’une île et même si j’ai pu la voir entièrement du fait d’être arriver par les airs, je ne sais du tout sur quel mer elle se trouve, ni comment elle s’appelle. Mais je n’eus pas besoin de m’attarder là-dessus, car j’entamais ma descente sur la terre ferme, tournant la tête de sorte à voir où j’allais atterrir, je pus remarquer que l’endroit choisi grouillé de personnes, a vue d’œil, je dirais qu’ils sont approximativement une dizaine. Quelques secondes après, je finis par tomber en plein milieu du groupe et la patte explosa alors. Une fois libéré, je me remis sans attendre sur mes deux jambes et comme si je m’échauffais, je me mis à m’étirer afin de réveiller mes muscles inactifs durant plusieurs heures. Regardant alors autour de moi, un détail me frappa sur le champ, ceux que j’avais remarqués tout à l’heure, étaient tous allongés sur le sol, sûrement à cause de l’explosion, mais quelques choses chez eux, n’étaient pas normales. Ils avaient sur eux bon nombres de graves blessures qui auraient du causer leur mort à coup sur, mais comme ils bougeaient, y a même pas trois minutes, c’est qu’il y a un truc qui cloche les concernant.

    **Masaka, j’avais entendu des rumeurs à propos de zombies, mais ils n’étaient pas censé ce trouver sur l’une des quatre mers, mais sur Grand Line, au Florian Triangle. Qu’est-ce qui a bien put ce passer pour qu’ils parviennent ici?**

    Alors que je réfléchissais au sujet de leur venue sur cette île, qui est très très éloignée de celle sur laquelle ils sont censés être, trois des dix zombies se relevèrent et ils m’encerclèrent sans attendre. Ils me regardaient d’un regard très sérieux et ils avaient à présent l’air très en colère, mais je me demandais pourquoi, vu que je ne l’ai pas encore attaqués. Puis un des trois prit la parole.

    -"
    Comment as-tu osé nous attaquer, Hein? Tu as battu nos camarades zombies, certes, mais ils étaient les plus faibles de tous ceux qui sont sur cette île. Tu vois, nous trois sommes des Généraux Zombies, tu ne nous vaincras pas aussi facilement!"

    -"Si tu le dis, mais avant toute chose, comment êtes-vous arrivé ici, saleté de zombies?"

    -"
    Tu crois vraiment que je vais répondre à un ennemi, Hein?"

    Ne me laissant pas le temps de répondre quoique ce soit, les trois partirent aussitôt dans ma direction, l’un maniait une épée et un bouclier, l’autre avait deux pistolets et le dernier combattait à mains nues. D’un saut dans les airs, je parvins à esquiver leur attaques, car ils sont lent ces zombies, puis les regardant, je me dis qu’ils n’avaient pas eu de chance aujourd’hui, en tombant sur moi, ils ne pouvaient que mourir. Étant déjà dans les airs, je n’eus qu’à sortir mes ailes pour ne pas retomber et ainsi me stabiliser, comme je n’étais pas très haut, je pus entendre qu’ils parlaient de moi, ce demandant qui j’étais pour pouvoir voler ainsi et d’autres choses du genre. Il était plus que temps de leur montrer que même s’ils sont réputés pour se relever, qu’ils faisaient là, face à un adversaire contre qui ils n’ont aucune chance. Je me mis alors à battre rapidement des mes ailes en prenant leur direction pour centre, une tornade composé de mon feu bleu ciel se forma alors juste à côté.

    -"Senpuu no Mizuiro Hi!"

    La seconde qui suivit, ils se retrouvèrent tous les droits prit en son centre et furent ainsi trimballer avec sur quelques mètres, ce qui suffisant pour les incendier et donc les mettre hors de combat. Utilisant mes ailes pour me déplacer jusqu’à eux afin d’en avoir le cœur net, je pus effectivement constater qu’ils ne se relevaient plus, j'atterrit donc et repris ma forme humaine. N’ayant plus rien à faire ici, je décidais de marcher à la recherche d’une ville, afin de me poser pour boire et manger et ainsi récupérer mes forces. Je commençais à quitter la zone où se trouvaient les dix cadavres, en direction, je l'espérais d'une ville, car après tout, je ne sais même pas où je me trouve, que ce soit la mer dans laquelle je suis ou même l'île. Quand je me souvins d'une chose primordiale concernant les zombies, tôt ou tard, ils finiront par se relever et donc attaquer de nouveaux des innocents, mais il existe un moyen de les 'purifier'. Si seulement je pouvais m'en souvenir, c'est ainsi, que je décidais de prendre quelques minutes pour essayer de me rappeler ce détail important. Plusieurs minutes passèrent ainsi, je n'arrivais toujours pas à savoir ce que je devais faire pour les achever, quand enfin, ça me revint, le sel.

    N'ayant rien sur moi ou très peu de choses, je devais donc trouver un rapide moyen de leur en faire prendre, afin que cela soit fait avant leur réveil. Comment m'y prendre..., ..., ..., ..., ..., mais oui, de l'eau salé, la mer est pas trop loin et avec mes ailes, je pourrais me rendre là-bas facilement. Revenant sur mes pas, je pris le casque à l'un des généraux zombies toujours au sol, transformant mes bras en ailes, je partis sans attendre remplir mon récipient d'eau de mer. Une fois que ce fut fait, je revins pour accomplir ma besogne, ouvrant la bouche de chacun, je versais un peu dans chaque, quelque chose sortit alors d'eux. Maintenant que j'étais sur qu'ils ne se relèveraient plus, je repris ma marche dans la même direction que tout à l'heure, à la recherche de saké.

    Après un bon quart d’heure de marche, je parvins enfin à trouver ce que je voulais, un endroit civilisé, une fois dedans, je me mis sans attendre à la recherche de l’endroit que je préférais, un bar. Dès que je l’eus repéré, je pris sa direction afin de me caler sur une chaise avec du saké à la main au plus vite. Une fois à l’intérieur, je fus alors surpris de ne trouver personne et non en même temps, car après tout, le zombie de tout à l’heure à bien dit qu’ils étaient plusieurs et ce sur toute l’île. Traversant le bar afin de me rendre derrière le comptoir, je constatais sur le sol, bon nombre de cadavres, tous là depuis un moment, car le sang était désormais sec. Une fois devant le frigo, je pus constater que la serrure était cassée, donc je dus forcer pour l’ouvrir, mais qu’elle fut ma surprise quand je vis qu’il était remplit de bouteilles de saké. J’en prit deux bouteilles, les ouvrit et alors que j’allais aller m’asseoir, je vis qu’il restait aussi des sandwichs, je pris les trois et cette fois, je partis m’installer sur une chaise. Mes jambes étaient posées sur la table, tandis que je me balançais, comme au bon vieux temps, profitant de chaque bon moment.

    Me retrouvant dans cette situation si souvent vécue, je ne peux pas faire autrement que de me repenser à ses fois où je me trouvais là, assis de la même manière, en compagnie de mes frères, généralement cela finissant toujours en baston avec quelqu’un de la salle qui avait trop ouvert sa bouche. C’est alors qu’un bruit me tira de mes réflexions de ma vie passée, il s’agissait de la porte qui venait de coulisser, un personnage venait d’entrer et je vis son regard aller de partout, comme-ci il cherchait quelqu’un. Qui est-il? Pourquoi se trouve-t-il lui aussi sur cette île? Est-il un ami ou un ennemi? Toute ces questions devront attendre la prochaine fois pour trouver une réponse.







    {HRP}
    Senpuu no Mizuiro Hi: (tornade de feu bleu ciel)
    En battant rapidement des ailes, je peux ainsi faire apparaître une tornade faite à partir de mon feu. Même s’il est moins dangereux que celui d’Ace, cette attaque fera des ravages sur son chemin. 14PF

    {7 zombies Lvl3 mort
    3 généraux zombies Lvl45 mort
    89PF – 14 = 75}
    {HRP}


Dernière édition par Marco the Phoenix le Ven 17 Sep - 11:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: .::un Phœnix tombe du Ciel?!::.   Sam 11 Sep - 15:58

Crimmson qui avait retenu les zombies afin de laisser assez de temps aux Révolutionnaires et à ses soldats pour fuir s'était trompé de chemin alors qu'il tentait de les rejoindre à l'hôpital. Il continua malgré la certitude de ne pas être parti dans le bon sens. Par chance, il ne croisa aucun ennemie. Il poursuivit sa route ainsi, à bonne allure jusqu'à l'entrée d'une ville dévastée et peuplée de zombies. Le Contre Amiral ressentait un peu de fatigue après l'escarmouche dont il venait de s'échapper. Il ne se voyait pas affronter à nouveau une montagne de ces horreurs. Il infiltra donc la ville en essayant de ne pas se faire repérer. Cependant, s'il croisait un Zombie Générale, il ne le laisserait pas filer. Ces derniers étaient trop puissants pour les autres combattants de l'île.

Bounty avançait précautionneusement, maisons après maison, se déplaçant furtivement, sans bruit et rapidement. Il finit par comprendre que des zombies jouaient avec lui en l'imitant dans son dos. ils étaient redoutablement nombreux. Ces bestioles avaient donc le sens de l'humour ! Peu développé certes mais quand même ... Le Contre Amiral tomba nez à nez face à deux Généraux. Il comprit qu'il ne passerait pas au travers en courant simplement. Le marine projeta son corps en poussant de sa main droite sur le sol et fusa, le pied droit en avant. Il accéléra subitement autant toutes chances d'esquives grâce à un Geppou et percuta de plein fouet le premier ennemi qui fut projeté dans le pâté de maison en face avec un énorme fracas. Un duel d'escrime s'ensuivit avec son compagnon qui ne tenait pas la distance face à Bounty qui le prit au dépourvu en le tranchant subitement. Quand le zombie percuté se releva, Crimmson ne perdit pas un instant, il disparu pour réapparaitre derrière lui, tranchant également le zombie au sabre juste devant lui. Les deux Gééraux tombaient en même temps. Le marine eut le temps de verser du sel dans la bouche du second pendant sa chute. Il retourna, sabre au poing se planter face à l'escrimeur. De nombreux zombies les entouraient. Le Génrale sauta et abattu son arme sur la tête de Bounty qui ne broncha pas. Il saisit la lame qu'il brisa entre ses mains avant de rentrer son autre poing au fond des entrailles du monstre. Il tenait quelques grains de sel qu'il lâcha dans l'estomac de la chose qui perdit conscience.

Crimmson se fatiguait de plus en plus, il avait débarassé l'île de beaucoup de ces abominations en peu de temps mais il devait se préserver pour ne pas être exténué en territoire ennemie. Le Contre Amiral tailla dans le tas à 6 reprises de toutes ses forces pour se frayer un chemin. 6 monstres étaient à terre, il en avait profité pour les purifier en leur jetant un peu de sel au visage en passant. Il ne lui en restait d'ailleurs plus beaucoup. Bounty courait à travers la ville comme un dératé, poursuivi par des zombies particulièrement rapide, ce qui le surprit, lui qui dans les légendes s'était figuré qu'ils étaient plus lents qu'un vieillard en décomposition. Il choisit de tourner dans un maximum de rues pour les perdre et quand il sentait qu'ils n'avaient pas encore prient le dernier virage, il sauta sur la première porte qu'il vit et entra en la refermant en une seconde.

Il était essoufflé, et regardait intensément dans cette atmosphère sombre et puante, ou il avait mis les pieds. De nombreux cadavres gisaient au sol, preuve que les lieux avaient étés vainement défendus par les résidents. Un véritable gâchis. Ces monstres avaient fait beaucoup trop de mal sur cette île. Bounty commençait à s'habituer au noir de la pièce et il sentit quelqu'un bouger. Il se concentra et vit un homme attablé au bar, la bouche plein de nourriture, qui le regardait avec un air surpris, sa coupe de sake à la main. Il ne semblait pas être l'un de ces monstres, il avait l'air relativement normal. Crimmson s'approcha de lui.

-Qui êtes vous ? Depuis quand êtes vous ici ? Je vais vous accompagner dans une zone moins sinistrée, Comment pouvez vous vous restaurer dans un lieux si lugubre ...

Soudain Le marine le reconnu, il s'agissait là du meilleur atout du plus puissant pirate au monde. Marco le Phoenix, le Commandant de l'ancienne flotte de barbe Blanche. Il n'en revenait pas. C'était censé qu'un homme même de sa trempe puisse se trouver ici après le projet pacifista, cela convenait en théorie mais en pratique c'était bien plus inquiétant. Bounty, aux vues de la réputation de l'équipage de Barbe Blanche ne pensa même pas à s'opposer à son premier Commandant. Il n'était pas assez idiot ni assez fou. Tout dépendrait maintenant de l'attitude de cet homme dont il ne connaissait que le titre et les rumeurs.

33-7-4-6 = 16PF restants.
2 Généraux zombies tués + 6 Zombies Lv3.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: .::un Phœnix tombe du Ciel?!::.   Ven 17 Sep - 11:46

    J'avais le regard fixait sur la personne qui venait d'entrer dans le bar, pourquoi était-il ici? Qui était-il? Voilà deux questions que je me posais et auxquels je voulais et j'aurais absolument une réponse, mais une chose était cependant sure, il n'était pas un simple habitant. Car premièrement, il serait mort sous les assauts de ces zombies de malheur, n'ayant pas l'habitude du combat, il n'aurait pu que perdre la vie. Deuxièmement, son entrée me paraissait extrêmement suspecte, c'est comme-ci il avait sauté ici, afin d'échapper à je ne sais qui ou je ne sais quoi. Oui, bien que cela n'était que des détails qui avaient attiré mon attention, j'étais prêt à mettre ma main à couper que cette personne n'était pas quelqu'un de faible, je dirais même qu'il devait être soit un pirate de passage, soit encore un marine venu défendre la population. Personnellement, j'espérais qu'il s'agisse de la première hypothèse, car si jamais il était bel et bien sous les ordres de Sengoku le Bouddha, nous allions devoir nous battre, que ce soit ici et maintenant ou plus tard.

    Tandis que j'étais dans mes pensées, je remarquais qu'il venait enfin de me sentir ma présence et de ce fait, il avançait dans ma direction, une fois à proximité, je ne pouvais hélas plus douter, il était bel et bien un marine. Quelle poisse, la seule personne que je rencontre après mon arrivée en ce lieu hostile est un futur adversaire. Comme vous pouviez l'imaginer, ce n'était pas que j'avais peur de lui, où peur du résultat que donnerais notre affrontement, c'est juste qu'au milieu de tant d'ennemies, j'aurais préféré rencontré quelqu'un comme moi. Alors que je m'étais une fois égaré dans le monde auquel moi seul avais accès, il s'arrêta en face de moi, le fixant alors dans les yeux, il prit la parole.


Bounty: -Qui êtes vous ? Depuis quand êtes vous ici ? Je vais vous accompagner dans une zone moins sinistrée, Comment pouvez vous vous restaurer dans un lieux si lugubre ...

    Qui je suis? Quelle question absurde, bien que les wanted aient tous était brûlée, je ne devrais pas être un inconnu, surtout aux yeux de la marine. Mais bon, il devait être trop jeune pour croire encore au légendaire équipage de Barbe Blanche et de ses Commandants de Flottes. Oui, j'allais lui répondre afin de l'éclairer sur le pirate qui se trouvait assis devant lui, mais avant toute chose, je finis d'avaler ce que j'avais dans la bouche, prenant une serviette, je m'essuyais la bouche et bus une gorgée de saké pour me rincer la gorge.

    Tandis que je m'apprêtais à prendre la parole, je pus remarquer un changement d'attitude dans le comportement du marine qui me faisais face. Ses yeux venaient de s'écarquiller, comme-ci il venait de comprendre qui j'étais. Un sourire vint alors sur mes lèvres, je m'étais trompé, la marine continue d'informer les nouvelles recrues en ce qui concerne l'équipage de celui qui est considéré aujourd'hui comme l'Homme le Plus Fort du Monde, 'Shiro Hige' Kaizoku. Comment devais-je agir désormais? Car il connait ma réputation et je n'avais nullement envie d'un combat supplémentaire, car je savais une chose, les zombies étaient toujours présent sur cette île et j'aurais alors besoin de toute mes forces pour pouvoir en battre le plus possible.

    Le dilemme en lui-même n'était pas si compliqué, mais je n'avais aucune garantis que lui aussi agirait comme moi, quoique s'il avait voulu m'attaquer, il aurait très bien le faire depuis un moment. Oui, une fois que j'étais sur de ma décision, je me levais afin d'aller au frigo, prenant une bouteille de rhum bien fraîche, je repassais devant lui et cette fois-ci, m'arrêtais juste en face. Le regardant dans les yeux, je lui tendis la boisson que j'avais prise pour lui, il l'a prit après quelques secondes d'hésitation. Je retournais ensuite au comptoir afin de récupérer ma bouteille de saké, prenant une bonne gorgée, après quoi, je pris la parole.

    -"Yo! Je suppose par ta tête que tu te doutes de qui je suis, mais je vais quand même me présenter par politesse. Shiro Hige no Ichi Ban Tai Taisho, Marco the Phoenix. Même si depuis que les Pacifista m'aient vaincus, je ne sais pas si je portes toujours ce titre."

    Avant même lui laisser répondre, je prenais une chaise et la lui donner, puis je me rassis sur la mienne, reprenant ma position préféré, sur deux pieds et les jambes croisées sur la table. C'est ainsi que je pris une fois encore la parole, le regardant bien dans les yeux.

    -"Je sais que tu es au courant de ces choses qui traînent sur l'île, alors je proposes que nous ne nous battions pas inutilement! Et si jamais tu veux toujours m'affronter, je te donnerais cette chance, mais une prochaine fois!"

    Sur ce, je décidais de lui laisser le temps désormais pour me répondre, en attendant qu'il le fasse, je repris mon sandwich afin de le finir, mon saké toujours à la main, pour faire passer chaque bouchée.
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: .::un Phœnix tombe du Ciel?!::.   Mar 21 Sep - 13:56

Le Contre Amiral n'avait pas vraiment envie d'entendre distinctement ce nom terrifiant pour n'importe quel Marine n'ayant pas atteint le grade d'amiral. Bounty ne pouvait plus douter ni essayer d'esquiver l'affrontement. L'homme en face de lui était le meilleur atout de Barbe Blanche. Même seul, sans sa division, il demeurait l'un des êtres les plus dangereux de ce monde. Le marine s'était rudement entrainé en vue d'affronter des ennemis plus puissants mais avec son niveau actuel, il ne pourrait rien face à ce pirate réputé. Son logia ne lui donnait pas plus confiance en ses capacités. L'atmosphère fut détendue lorsque marco se leva pour apporter du rhum au contre amiral qui saisit la bouteille avec une joie non dissimulée.

-"Yo! Je suppose par ta tête que tu te doutes de qui je suis, mais je vais quand même me présenter par politesse. Shiro Hige no Ichi Ban Tai Taisho, Marco the Phoenix. Même si depuis que les Pacifista m'aient vaincus, je ne sais pas si je portes toujours ce titre."

Il l'avait dit ! Crimmson le savait bien mais l'entendre c'était encore une autre aventure. Le marine voulut répondre mais ...

-"Je sais que tu es au courant de ces choses qui traînent sur l'île, alors je proposes que nous ne nous battions pas inutilement! Et si jamais tu veux toujours m'affronter, je te donnerais cette chance, mais une prochaine fois!"

Il était un respectable marine, n'importe qui d'autre aurait eut le courage de s'opposer au mal mais là, les circonstances avaient obligés des Révolutionnaires à s'allier avec des marines. Alors pourquoi pas des pirates ...

-Tu ne devrais pas rester si confiant Kaizoku, tu te tiens face à un homme qui connait tes capacités. Tu n'as pas cette chance toi par contre. Ainsi, je te demanderais de ne pas me prendre à la ...
-Tssssss arrête ton char ... Tu ne fais pas partie des Amiraux ni des vice Amiraux à ce que je sache hein ? Ainsi, excepté Smoker, qui est sous Amiral, je sais déjà que tu ne fais pas partie des rares marines capables de m'arrêter. De plus, tu te verrais, tu es complètement en vrac, les zombies t'ont donné du mal à ce que je vois.
-Tu as raison, j'ai été un peu présomptueux sur ce coup. Je suis fatigué de me battre sans cesse contre ces choses. Le combat qui se déroule sur cette île oppose les vivants aux morts, non les marines aux hors la loi. Je pense donc qu'il serait plus judicieux de nous en aller vers le dernier lieu de la résistance de cette île ensemble. J'ai quelques marines avec moi et une poignée de Révolutionnaires nous aident. Ils soignent les blessés dans un hôpital qui ne devrait pas être loin. Nous devrions partir ensemble et nous reposer là bas pour reprendre le combat et enfin en finir. Avec toi à nos côtés, nous devrions pouvoir en finir avec tous ces monstres ...

Marco semblait d'accord. Les deux hommes se serrèrent la main comme pour se promettre de s'entre aider jusqu'à la fin du cauchemar. Le pirate interrogea le marine sur la direction à prendre. Crimmson sautait déjà par une fenêtre entrouverte. Leur excursion vers l'hôpital était sur le point de commencer.

HRP : Je te laisse faire un dernier post qui indique comment on est allé à l'hôtpital ensemble, puis tu pourras poursuivre ton RP avec Oosun et Kana.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .::un Phœnix tombe du Ciel?!::.   

Revenir en haut Aller en bas
 
.::un Phœnix tombe du Ciel?!::.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une plume qui tombe du ciel
» une plume tombe du ciel....
» ϟ Thaïs ● Quand une étoile tombe du ciel et finit dans l'oubli... ;
» « Quand une étoile tombe... »
» Nuage de Flocon,qui tombe du ciel (à finir)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Le Monde :: West Blue :: Saint Urea-
Sauter vers: