Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Everything into the Dark. [PV : Sasuke Sarutobi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Everything into the Dark. [PV : Sasuke Sarutobi]   Jeu 9 Sep - 19:17

C'est avec la tête lourde et les sens engourdis qu'un corps inerte commençait enfin à émerger de sa torpeur. Entrouvrant subrepticement un oeil, cette personne découvrait un environnement bien différent de ce à quoi elle était habituée : Une longue plage bordée par les lueurs ocre du crépuscule, à l'orée de bois des plus sombres. Ce contraste singulier de lumière et d'obscurité titilla la curiosité de notre rescapé qui se redressa avec peine, trempé par les flots et ankylosée par l'atonie prolongée de son organisme. S'appuyant légèrement sur son arme, une hache à la grandeur surnaturelle, le temps de recouvrir ses sens, Shanoha se massa les tempes de la main droite pour raviver les souvenirs diffus de sa mémoire. Elle se rappelait de l'arrivée de cet être géant en Rashmanie, celui qui s'était mis à faire disparaître ses frères et soeurs sous ses yeux. Fulminante, la guerrière s'était jetée furieusement à l'assaut du colosse, elle se rappelait juste avoir vu le regard inexpressif du monstre se tourner vers elle. La seconde d'après, elle était plongée dans l'inconscience, avec cette étrange sensation de flottement pour seul rattachement à la réalité.

* Hum... bizarre... *

La jeune femme secoua la tête puis admira de nouveau les environs, désormais plus éveillée et donc plus à même de comprendre la situation. Son peuple ne croyait guère à une quelconque possibilité de subsistance au delà de la vie terrestre, il lui paraissait donc inconcevable d'avoir perdu la vie dans ce combat en Rashmanie. Toutefois, elle ne saisissait pas non plus comment elle avait pu arriver ici. Shanoha, comme tout membre de son peuple, connaissait corps et âme sa patrie, elle savait pertinemment qu'elle ne se trouvait plus sur son île natale. Elle fronça machinalement les sourcils en se persuadant de ce fait. Les bois, qui semblaient constituer le corps de l'île, baignaient dans une noirceur clairement inhospitalière, cela ne laissait rien présager de bon à notre chère protagoniste. Elle se dessaisit un instant de son arme, le temps de faire quelques moulinets avec son bras mécanique pour s'assurer de sa fluidité de mouvement. Puis, constatant que le sable n'avait pas enraillé sa mobilité, souleva de nouveau la hache et nicha son manche en appui sur son épaule. Le coeur empli de bravoure autant que de curiosité, elle s'engouffra sans crainte dans cette obscure végétation, les doigts toutefois bien resserrés sur le manche de son arme.

* De toute façon, je n'ai pas le choix. *

Il régnait ici une atmosphère dérangeante, comme une tension palpable dans l'air. Il n'y avait beau y avoir que feuilles et branchages autour d'elle. Shanoha avait l'étrange sentiment que tout ceci n'était pas naturel, comme si ce lieu sylvain s'était fait dévoyé par une essence surnaturelle. Elle poursuivit sa marche une bonne demie-heure, demeurant calme en dépit des nombreux sons inintelligibles qui se laissaient vaguement percevoir autour d'elle. La jeune femme finit par aboutir à un semblant de ville, semblant car ses murs lézardés et son silence pesant attestaient de son abandon. Elle s'y enfonça par un pas prudent, balayant les rues du regard. On arrivait à discerner un bon nombre d'enseignes révélant moult bâtiments culturels, les gens qui avaient vécu ici devaient avoir un certain amour pour le savoir. Même l'architecture, bien que fortement détérioré par la force du temps, gardait encore des traces d'un admirable raffinement. Shanoha esquissa un sourire en se disant que bon nombre de Rashmans auraient surement apprécié ce peuple, elle espérait qu'il est encore quelques uns de leurs représentants demeurant en vie, quelque part. Elle finit par découvrir une ancienne bibliothèque dont il restait quelques livres au pied d'étagères calcinées. Des ouvrages malheureusement si endommagé que certains auraient pu s'effriter au moindre contact. Malgré son éducation guerrière, Shanoha se plaisait beaucoup à lire quand les temps se faisaient plus calme. S'aérer l'esprit était capital pour garder une ferveur optimal dans le maniement des armes, un esprit saint dans un corps saint. Elle en feuilleta quelques uns à la reliure apparemment stable... et ne tarda pas à prendre un air dépité. L'encre des caractères s'étaient dilués en des masses sombres et infâmes, rendant le tout complètement illisible. La jeune femme reposa donc les recueils désormais inutiles et sortit sans plus attendre des ruines du bâtiment. Elle s'apprêta à pénétrer à nouveau les bois, mais s'immobilisa quand elle perçut des respirations lentes ainsi que des gémissements gutturaux en provenance de cette végétation. Des humanoïdes décharnés commencèrent à en sortir en grand nombre, le regard avide portée sur la jeune femme, jalousant son état de vivante. Pas particulièrement intimidée, Shanoha se contenta de constater leur lenteur cadavérique... et par association de la menace nulle qu'ils avaient l'air de représenter.

* Des zombies hum ? Ni plus ni moins que des tas de chair peinant à se mouvoir. *

Sur un soupir, Shanoha se contenta de faire volte-face et de prendrela direction opposée aux zombies, les distançant sans mal par une démarche relativement tranquille. Laissant les malheureux mort vivants avec des mines de déterrés devant leur déficit de vitesse. La guerrière ne voulait même pas perdre son temps avec des abominations si pathétiques. En tout cas leur présence lui paraissait bien suspicieuse... des monstres avaient-ils investi un grand nombre d'îles telle que celle-ci ? Elle espérait qu'aucun similaire à celui intervenu en Rashmanie n'avait apporté la désolation ailleurs encore. Elle clôt un instant ses mirettes, espérant du plus profond de son être que la présence de ces choses ne soit là qu'une simple coïncidence.


Dernière édition par Shanoha Harlock le Ven 10 Sep - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Everything into the Dark. [PV : Sasuke Sarutobi]   Ven 10 Sep - 17:28

Les ténèbres... Quel est l'imbécile qui lui a dit que les ninjas étaient pas clairs avec leur goût trop prononcé pour l'ombre déjà ? Sasuke n'arrive plus à s'en souvenir, mais actuellement, il bénit cet élément, si protecteur, élément de survie pour les gens comme lui... Ou plutôt les enfants ! Rester accroupi dans un recoin obscur, regardant les cadavres ambulants passer, ces derniers semblant incapables de le voir et de toutes manières, se déplaçant avec une lenteur affligeante. A tel point que pendant un instant, il ne peut pas s'empêcher pourquoi il reste stupidement caché sur ce toit, le genou et la main droits posés sur les tuiles déjà froide, le bras gauche quant à lui appuyé sur sa cuisse gauche, dans la position d'attente habituelle des ninjas, restant là, sans bouger, observant les réactions de l'ennemi, les ténèbres continuant leur lente avancée sur le sol à mesure que le soleil plonge derrière les arbres, le ciel se teintant peu à peu de Carmin/Bleu foncé, les premières étoiles apparaissant ça et là alors que le vent commence à devenir de plus en plus froid, le silence se faisant étrangement pesant. Sasuke ne peut pas s'en empêcher, il grimace légèrement en voyant les cadavres se déplacer lentement en dessous de lui, comme une caricature d'un cauchemar, discutant entre eux par grognements, plaintes ou même, pour d'autres plus solides, comme des humains normaux ! Intérieurement, il en est presque à se demander si il n'aurait pas du évacuer Ohara avec les autres, avant de se souvenir pourquoi il a préféré rester sur l'île, sentant d'ailleurs son cœur se contracter à cette idée : la marine... C'était la marine qui se chargeait de l'évacuation... Et le jour où acceptera l'aide de ces monstres, ce sera le jour où il aura vu Cyrus mort à ses pieds et Mariejoa brûlée jusque dans ses sous-sols ! Cette idée en tête, un léger sourire se dessinant sur ses lèvres, Sasuke commence à se redresser avant de courir, prenant appui sur une corniche avant d'arracher ses pieds au sol, Sautant au dessus d'une petite ruelle pour arriver sur un autre toi avant de regarder ce qu'il se passe en dessous à savoir...

**** Hn ?****

Il ne peut pas s'en empêcher : il reste un instant immobile, voyant quelque chose de complètement inattendu : Une jeune femme aux cheveux rouges flamboyants marche en effet tranquillement dans la rue, tranquillement certes, Mais assez vite pour laisser sur place un grand groupe de morts-vivants dont la tête, encore légèrement visible à la lumière écarlate du crépuscule est très amusant à voir. Cependant, Sasuke n'y fait pas vraiment attention, préférant observer "l'intruse" plus en détail : elle a l'air assez jeune, bien qu'il ne la voit que de dos : ses cheveux écarlates sont en effet coiffés avec deux tresses tombant sur ses épaules... Coupe de jeune fille... Cependant, ce qui le fait légèrement frisonner est l'énorme hache de guerre qu'elle tient sur son épaule gauche et aussi... L'état de son avant-bras ! Elle porte en effet un bras qui, d'après ce qu'il voit, n'est pas une armure, mais bel et bien une prothèse mécanique ! Malgré lui, Sasuke sent une sensation qu'il a appris à détester depuis la destruction de sa famille : sa curiosité d'enfant et son désir de toucher ce membre, rien que pour savoir si il est vrai grondent brutalement dans sa tête et il est obligé de serrer le poing droit au point de sentir une douleur cuisante, un liquide chaud et poisseux coulant de sa paume pour se reprendre, suivant malgré tout la jeune femme aussi discrètement et rapidement que possible, notant au passage sa tenue : un débardeur blanc court qui s'arrête au ventre, montrant probablement son nombril et une sorte de pantalon dont l'une des jambes est coupée au niveau de la hanche comme pour un short. Cependant, la jambe censée être dénudée est recouverte d'une sorte de chaussette haute multicolore, ce qui lui arrache un léger sourire, bien qu'il s'efforce de l'effacer rapidement, prenant d'un coup conscience d'un détail : le vent nocturne s'est levé et ses bras dénudés par son haut de kimono commencent légèrement à rougir, ce qui lui arrache une légère grimace alors qu'il frictionne la peau, se réchauffant légèrement tout en s'asseyant au bord du toit, laissant ses jambes pendre dans le vide en fixant la jeune femme, quatre mètres en dessous de lui, décidant finalement de lui parler :

"Euh... Bonsoir... Apparemment, vous n'êtes pas d'ici vous non plus... Vous êtes tombée du ciel aussi ?"

Sa question posée, Sasuke pousse sur ses bras, sentant ses cuisses quitter la corniche avant que le vent ne commence l'espace d'un instant à fouetter son visage et ébouriffer ses cheveux. Puis, rapidement ses pieds touchent le sol dans une forte vibration, le forçant à fléchir rapidement les genoux, absorbant le choc alors que sa main droite se pose par terre, atterrissant ainsi presque à genoux, dans la position typique de sa famille, puis se relevant lentement en posant son regard sur le visage de l'inconnue, visage qui, pendant un instant, le trouble légèrement, bien qu'il se dépêche de détourner la tête après avoir noté les yeux sombres et le nez légèrement aquilin. Intérieurement, il ne peut pas s'empêcher de se dire que cette inconnue est jolie... Mais certainement très forte, malgré son apparence jeune. Et bien que son cœur de ninja le pousse à se méfier d'elle : après tout, elle pourrait être une ennemie, il ne peut pas s'empêcher de se sentir bizarre... Cette étrange sensation d'attraction revenant dans son esprit sans qu'il ne puisse la retenir, surtout une fois que son regard se pose sur l'avant-bras gauche de la guerrière.

****Raaah, bon sang ! Je suis un ninja ! Pas un stupide écolier ! Pourquoi je me sens attiré par ce stupide bras gauche ?! Mais... Pfff... J'arrive pas à comprendre ni à me concentrer sur autre chose ! Est ce que c'est un vrai ? Ou c'est juste un simple gantelet ?! Peut être que si je lui demande, elle me répondra ?****

Pour le coup, Sasuke ne sait plus quoi demander ou dire, se contentant de remuer la tête pour chasser ses pensées parasites de sa tête, parvenant enfin à se reprendre avant de regarder de nouveau le visage de l'inconnue, ayant cependant le temps de constater la présence d'une petite cicatrice sur le bassin de cette dernière... Cicatrice assez familière pour lui... Vu qu'il porte la même sur l'épaule gauche... Une épée elle aussi ? Il a presque l'impression de sentir de nouveau la morsure de l'acier traversant son épaule, ce qui lui arrache un frisson qui n'a strictement rien à voir avec le froid, bien qu'il se reprenne rapidement et parvienne à demander :

"Vous êtes perdue ? Faites attention : C'est dangereux ici et pas à cause de ceux que vous avez semé, mais... A cause des autres..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Everything into the Dark. [PV : Sasuke Sarutobi]   Ven 10 Sep - 22:40

Bien qu'il était peu banal de tomber sur des mort-vivants, Shanoha ne daignait même pas leur accorder la moindre pensée. La férocité apparente de ces créatures n'était rien en comparaison de celle des guerriers qu'elle avait dû affronter en Rashmanie. Elle se demandait ce qu'il était advenu de tous ces gens, frères d'armes comme adversaires. Certains avaient-ils survécu comme elle ? À bien y réfléchir, elle s'était réveillée parfaitement indemne, sans la moindre petite égratignure. Peut être que ce géant apparu sur leur terre sainte n'avait guère l'intention de les éliminer ? Ou peut être que cette chose l'avait épargné parce qu'elle était une femme. Cette dernière pensée la fit grincer des dents, la misogynie était peu présente en Rashmanie... mais trop pour quelqu'un à l'esprit aussi rigide et fier que celui de la jeune femme. Ses réflexions se dispersèrent quand elle sentir la morsure du froid affecter sa chair. Native d'une île équatoriale, Shanoha était habituée aux airs secs et chaud, soit une atmosphère à l'opposée celle qui prévalait ici, humide et fraîche. La guerrière pensait s'y être accoutumée, mais la venue de cette brise nocturne avait suffit à l'ébranler dans son assurance. Elle s'immobilisa et scruta l'entrée d'un bâtiment voisin qu'elle ne put identifier, peut être trouverait-elle un tissu suffisamment ample pour la couvrir ? La jeune femme s'apprêta à s'y diriger quand elle entendit une voix fluette semblant s'adresser à elle.

- Euh... Bonsoir... Apparemment, vous n'êtes pas d'ici vous non plus... Vous êtes tombée du ciel aussi ?

Elle resserra instinctivement la poigne exercée sur le manche de son arme et riva la tête en direction d'un bâtiment voisin. Une ombre se détacha d'un pan sombre du toit pour habilement se réceptionner quelques mètres plus loin, une main posée au sol. Shanoha adressa un regard inquisiteur à cet étranger habilité au camouflage nocturne, le ciel c'était vite obscurci, rendant délicat l'identification claire de cette personne. Fait d'autant plus notable qu'il portait un habit sombre, on distinguait toutefois plutôt sa chevelure nacré et légèrement la forme fine de son visage. Shanoha n'aimait pas beaucoup l'idée qu'il ait pu être dissimulé depuis longtemps à l'épier, cette personne ne semblait pas particulièrement menaçante. Par ailleurs, elle ne semblait pas très grande comme l'avait laissé sous entendre sa petite voix. Toutefois, son saut s'était avéré particulièrement bien exécuté pour quelqu'un de si peu âgé, prudence devait être de rigueur. Elle demeura un moment silencieuse à scruter l'inconnu, préférant observer ses faits et gestes tandis qu'il se redressait. Il n'avait pas l'air très à l'aise et eu pendant un instant une tendance à scruter le bras gauche de notre protagoniste... non, plus exactement son avant-bras artificiel. Shanoha lorgna un bref moment sur ce dernier, l'air pensif. Ce genre de... "compensation" était assez commun chez son peuple, mais il n'était pas dit que ce soit le cas partout. Elle haussa vaguement les épaules et reporta sa pleine attention sur l'inconnu qui prit de nouveau la parole.

- Vous êtes perdue ? Faites attention : C'est dangereux ici et pas à cause de ceux que vous avez semé, mais... A cause des autres..."

La rouquine cilla quand il mentionna "les autres", elle espérait ne pas tomber sur un autre géant tel celui qui avait semé le chaos en Rashmanie. Elle ne savait pas si elle pouvait vraiment faire confiance à ce type, elle allait procéder à un maigre test pour avoir une vague idée de sa loyauté. Sans ajouter un mot, elle tourna de nouveau vers l'autre coté de la rue, celle où s'avançaient péniblement les morts vivants sortis de la forêt. Il était nombreux et avaient à présent démarqué un certain espace avec la sombre végétation d'où ils provenaient. La guerrière, supposa donc qu'il n'y en aurait pas d'autres sous peu, elle porta ainsi son bras droit sur le manche de son arme, et d'un mouvement ample accompagné d'un hurlement tempétueux, elle projeta sa hache qui progressa à toute vitesse le long de la rue en tournoyant. Certains zombies, bien que diminués mentalement, prirent à temps conscience de la menace que représentaient l'arme et se baissèrent pour éviter le mauvais coup... ce qui coûta une rupture des jambes de quelques uns. Shanoha se contenta d'attendre les bras croisés, un léger sourire aux lèvres. Comme prévu, la trajectoire singulière de son lancer commençait à se révéler. La hache après avoir exécuté un demi-tour presque surnaturel, revint frapper les zombis survivants, ces derniers ne s'attendant pas à qu'elle revienne ensuite vers la lanceuse. L'immense hache poursuivit un moment son chemin avant de ralentir et de choir sur le sol, glissant encore sur quelques mètres jusqu'à revenir aux pieds de sa propriétaire qui s'en saisit de nouveau avant de reporter son regard sur le jeune étranger.

- Que les choses soient claires, je ne te fais pas confiance. Toutefois...

Elle remit le manche de sa hache en appui sur son épaule gauche.

- Tu n'as pas profité du fait que je sois désarmée pour m'attaquer. J'estime cette loyauté, et ça me donne une bonne raison pour ne pas te couper en morceaux.

La jeune femme émit un rire sincère, c'était un humour plutôt douteux... en fait assez typique dans sa patrie. Elle s'arrêta rapidement de rire et se tourna de nouveau vers le bâtiment qu'elle avait en vue plus tôt et marcha en sa direction.

- Tu as l'air d'avoir plus de conversation que les zombies, si tu veux, tu peux m'accompagner un temps. Dans l'angoisse, la camaraderie préserve de la folie.

Elle s'arrêta sur le seuil de l'entrée et se tourna vers le type aux cheveux blancs.

- Et puis, tu as l'air de savoir des choses intéressantes. Il serait bon que tu me fasses part de tout cela.

Sur ces mots, Shanoha entra dans les ruines branlantes du bâtiment. L'air y était poussiéreux et quelque peu désagréable, mais il avait le mérite de faire moins frisonner que celui de l'extérieur. L'endroit ressemblait à un saloon standard, Shanoha s'avança vers ce qui devait être le comptoir et préleva le tissu le recouvrant pour glisser sur ses épaules. S'avérant trop long, elle en arracha une partie et commença à essuyer la lame de son arme, maculée du sang putride des morts-vivant. Elle se doutait que l'étranger entrerait probablement sous peu... peut être après une certaine hésitation ? Quoi qu'il en soit, elle avait tout son temps et à priori tout à gagner s'il venait sciemment converser avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Everything into the Dark. [PV : Sasuke Sarutobi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Everything into the Dark. [PV : Sasuke Sarutobi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sasuke Sarutobi est ici pour vous sauver, braves gens ! [TERMINADO !!]
» " Un nouveau jour qui se lève" [Sasuke Sarutobi]
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Le Monde :: West Blue :: Ohara-
Sauter vers: