Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De nouveaux horizons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: De nouveaux horizons.   Dim 5 Sep - 20:18

Hors rp : Ces postes se basent au niveau temporel après l'event numéro 3.

Les zombies avaient été éradiqué. Tous. L'île de Saint Uréa avait été ravagée de fond en comble, il ne restait plus rien. Les anciens villages étaient désormais des ruines et seuls restaient quelques bâtiments à pouvoir encore tenir debout. Les rues étaient désertes, les forêts brulées. L'île avait vraiment changé. Elle aurait été méconnaissable pour des anciens habitants. Les dernières personnes vivantes s'étaient réunies dans l'une des rares bâtisses encore habitable, à savoir l'hôpital.

C'était bien sur là-bas que se trouvait Kana, un peu sonnée par les événements qui s'étaient enchainés si vite. Désormais, elle savait devoir s'entrainer, pour devenir plus forte, que l'on puisse compter sur elle dans les combats. Ne pas être un poids, ne pas devenir un boulet. Mais l'essentiel résidait encore dans un autre objectif : pouvoir protéger Hotaru. L'albinos savait être trop protectrice, l'enfant avait en effet montré qu'il pouvait se défendre et se battre, cela rendait la médecin un peu plus confiante qu'elle ne l'avait été lorsqu'elle avait débarqué sur Saint Uréa. De manière général, depuis que Kana avait commencé son périple en mer, de son départ de Porto Dell, dans le pays du travail forcé, Tequila Wolf, à son état d'esprit après tout les événements qui avaient suivis, on pouvait désormais dire que Suu était une nouvelle personne. Sereine, souriante et plus à l'aise avec la liberté qu'elle avait obtenu en désertant l'île des esclaves, l'albinos se sentait désormais bien. Elle voulait s'entrainer et devenir plus forte, non pas pour tuer le plus de monde possible, mais plus comme un objectif personnel. Kana commençait à apprécier les challenges.

Désormais, son objectif était de créer une nouvelle substance. La médecin avait bien observé les zombies, leur façon de se battre était remarquable. Kamikaze, bien sur, mais remarquable. De ces observations était née une idée. Simple mais si elle aboutissait, redoutable. Le but était de mettre au point un liquide qui permettrait à son utilisateur de ne pas ressentir les blessures. Mettre les nerfs en stand-by pour généraliser. Mais cela sans rien faire perdre au combattant de sa rapidité ou de sa force. Un nouveau challenge, de nouveaux horizons, un nouvel avenir. Toutes ces nouveautés faisaient tourner la tête de Kana, submergée dans une sorte de bonheur indescriptible. Il pouvait s'apparenter à de la joie, mais n'en était pas vraiment. Dans les circonstances présentes, au vu du nombre de morts que l'île avait essuyé et du nombre de blessés qui risquaient à tout moment de perdre la vie, cela semblait un peu déplacé. C'était pourtant inchangeable, Kana avait changé, elle allait vers de nouvelles choses, c'était comme ça.

La jeune femme se leva, se rendit directement dans son bureau avec l'ordre de ne pas la déranger. Elle allait faire des recherches... Ces dernières serraient longues mais avec de la détermination, elles aboutiraient, la médecin en était persuadée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De nouveaux horizons.   Mar 7 Sep - 13:55

Calami, absinthe, badiane, aubépine, anis, sureau, sêge... Kana avait testé de nombreuses combinaisons, ce n'était pas encore suffisant. Il lui fallait en plus d'imagination, de génie. L'albinos devait encore apprendre, lire des livres, étudier plus intensément, plus sérieusement. Les plantes ne devaient pas êtres choisies au hasard. Les minéraux non plus d'ailleurs, car on pouvait aussi les compter, tout comme les métaux. Il fallait rechercher, encore et encore, la façon d'obtenir le meilleur mélange possible. Un anti-douleur n'était pas suffisant, il fallait quelque chose de plus puissant, sans porter atteinte à la vitesse ou à la réactivité de Suu. Une gélule, une injection, un cachet... Une fois les bonnes doses trouvées il n'y aurait que l'embarras du choix. Maintenant, le plus dur était à faire.

Hotaru et d'autres personnes, environ deux, cherchaient depuis quelques heures des informations dans les bouquins qui avaient été récupérés. Il y en avait très peu... Trop peu sans doute. Le fait était qu'il ne restait plus qu'une dizaine de livres traitant à peu près de la médecine. Certains n'étaient pas vraiment appropriés mais dans ce genre de cas, il valait mieux ne laisser aucunes pistes de côté. Tout, en passant des livres les plus bidons au manuscrit les plus scientifiques, tout devait être lu, potassé, écrit. Les notes que prenaient les lecteurs grossissaient au passage des heures et très vite, chacun eu une page de remplie. Kana aurait au moins des bases pour reprendre les tests. Maintenant il fallait trouver ces ingrédients. Et cette fois encore, ce n'était pas une mince affaire, l'île ayant été dévastée, il ne restait déjà pratiquement plus de plantes. Enfin, plus en quantité suffisante pour essayer de créer une nouvelle substance. La recherche allait être très rude et l'albinos n'avait pas vraiment le droit à l'heure car elle ne pourrait pas recommencer plusieurs fois les mêmes tests. Il fallait qu'elle trouve un moyen ingénieux de pouvoir arriver à ses fins.

La recherche du premier ingrédient s'avéra plutôt aisée, en effet le cuivre, un anti-douleur méconnu, était encore présent dans les ruines dévastées et Kana fut très satisfaite de trouver une batterie de casseroles en peu écrasée dans le matériaux recherché. Pendant qu'elle allait chercher les autres ingrédients, Hotaru s'occupait de fondre le métal. Une relative bonne organisation qui permettait de ne pas perdre trop de temps à faire des choses inutiles. Ensuite, il lui fallait trouver de l'écorce de Saule, chose plus complexe déjà car il fallait trouver un arbre, dans d'immense forêts complètement brûlées. L'albinos se redirigea vers l'hôpital, espérant trouver quelqu'un de valide qui connaitrait un minimum la région. Une fois arrivée sur place, elle alla voir quelques personnes pour leur demander de l'accompagner, mais elles n'étaient même pas en mesure de pouvoir marcher ou tenir debout. La médecin s'impatientait, il lui fallait le plus d'ingrédients possible pour pouvoir accomplir son objectif et ce n'était pas à la deuxième substance qu'elle devait baisser les bras. Hors de question pour elle de laisser tomber. Il lui fallait cette écorce, coûte que coûte. Et la jeune femme l'aurait, il fallait juste qu'elle trouve une personne habilitée à marcher et qui connaissait les environs.

Kana observa méticuleusement la salle. Il y avait plusieurs patients bien sur mais aussi du personnel soignant. Peut être était-ce vers eux qu'il fallait se diriger pour obtenir de l'aide. L'albinos en doutait de moins en moins, désormais, il fallait juste trouver la bonne personne et une fois cela accomplit... Trouver un Saule qui n'avait pas été brûlé. C'était l'étape la plus dure à accomplir. La médecin appela donc l'infirmière la plus proche, une jeune femme qu'elle avait formé elle-même.

Dis moi, pourrais-tu m'accompagner ? J'ai des recherches à faire et j'ai besoin de quelqu'un qui connait bien les environs...


Bien sur, mais je ne sais pas si je peux m'absenter... Dans les conditions présentes, le maximum de personnel soignant et requis et...


Les gens présents suffiront, les plaies des blessés sont déjà pansées et commence à cicatriser, il n'y a plus grand risque pour les patients.

Bien, je vous accompagne alors Sensei. Que voulez-vous trouver en premier ?

De l'écorce de Saule...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De nouveaux horizons.   Sam 11 Sep - 15:34

Le soleil se couchait laissant progressivement sa place à la lune. L'air était frais mais doux, accompagné d'une brise marine, clamant de retour de la vie et de la paix sur Saint Uréa. Kana avait longuement cherché de l'écorce de Saule et au bout d'une heure, elle avait enfin touché au but. L'infirmière qui l'accompagnait connaissait cette île comme sa poche et il restait encore quelques arbres intacts, du côté des côtes notamment. Il avait fallut fouiller un peu partout pour trouver l'arbre mais les deux femmes y étaient arrivées. Désormais, le reste de la liste serait un peu plus aisé, compte tenu du fait qu'il n'y avait plus à chercher d'arbres mais des plantes ou minéraux. Le prochain végétal sur la liste était le clou de girofle, connut pour ses capacités d'anesthésiant naturel.

Après plusieurs heures de recherches, la nuit était tombée depuis un moment. Il ne restait cependant qu'un seul composant sur la liste de l'albinos et l'infirmière assurait qu'il serait facile à trouver. Les feuilles de la Spilanthes serait surement très utiles pour Kana dans les recherches qu'elle devrait mener afin de trouver comment réaliser cette nouvelle substance qui l'attirait tant. L'albinos eu l'idée de laisser repartir la jeune femme du corps soignant et d'aller demander à Hotaru si il avait ces champignons. Après tout, le garçon était cuistot et adorait son métier. Il pourrait surement renseigner la médecin sur l'endroit où en trouver si il ne pouvait pas lui en fournir.

Suu congédia poliment l'infirmière avant de retourner en courant vers l'hôpital. Il était tard mais l'excitation de pouvoir enfin toucher à son but donnait à la jeune femme l'énergie nécessaire pour pouvoir continuer sa quête en pleine forme. L'envie brulait en elle renouvelant sans cesse ses réserves énergétiques. Une fois arrivée devant l'ancien hangar, l'albinos s'arrêta un moment pour reprendre son souffle et apprécier la fraicheur qui marquait le début de la nuit. A l'accoutumée, Kana serait rentré rapidement dans le grand bâtiment afin d'y trouver un peu de chaleur mais cette fois-ci, la jeune femme observait distraitement les étoiles. Combien de temps elle resta ainsi ? Personne n'aurait pu le dire mais quand les pensées de Suu divaguèrent sur son objectif présent, l'albinos reçut comme une décharge électrique. Elle devait encore trouver comment faire cette nouvelle substance et pour cela, elle avait besoin de champignons... Pas n'importe quel champignon bien sur ! Des clous de girofle...

La médecin se dirigea précipitamment dans l'hôpital, oubliant un peu où elle se trouvait puis tourna à droite vers les cuisines. Hotaru était bien sur là-bas, c'était obligé. La jeune femme connaissait bien la passion du garçon pour les aliments bien préparés. D'ailleurs, soit dit en passant, il cuisinait très bien, assaisonnant les plats les plus basiques avec un génie de grand chef. En passant par ses mains, les mets les plus dégoutant devenaient sublimement bon. Un plaisir pour le palais. Ainsi, l'adolescent avait toujours dans sa cuisine des condiments, des épices et des accompagnements venus des contrées les plus lointaines. C'était ce pourquoi Kana espérait trouver le champignon, dernier ingrédient manquant de sa liste. L'albinos poussa la porte battante qui marquait l'entrée du territoire des saveurs.

Hotaru... Tu n'aurais pas des clous de girofle par hasard ?

Le garçon en question se retourna, une mèche blonde virevoltant au passage devant son nez, le forçant à éternuer.

Hum, désolé. Heu... Je dois avoir ça quelque part... Tu permets que je cherche ?

Bien sur ! Tu as besoin d'aide ?

Non, c'est bon, c'est l'affaire de deux-trois minutes


L'adolescent partit comme une tornade pour chercher l'ingrédient demandé. Une dizaine de minutes plus tard, il le tenait dans sa main, rayonnant et essoufflé d'avoir courut partout dans la cuisine.
Tiens Kana, j'ai pas mieux, sa te suffira ?

C'est parfait, merci petit frère.


Les deux jeunes gens se sourirent mutuellement avant de revenir chacun à leur activité et à ce qui les préoccupait. Suu avait désormais tous plein d'ingrédients possédant des vertus anesthésiantes, anti-douleur et autre choses de ce même genre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De nouveaux horizons.   Dim 19 Sep - 13:59

Deux jours s'étaient écoulés... Deux longs jours durant lesquels Kana avait fait tout son possible. Ce n'était pas suffisant, il en fallait encore beaucoup plus. Des efforts supplémentaires, des idées de génie. L'esprit de Suu était saturé, elle commençait à redouter de sa capacité à réussir à créer cette nouvelle substance. La jeune femme avait déjà utilisé deux carnets, emplis des notes et divers tests qu'elle avait déjà accomplit. Rien ne fonctionnait comme prévu, les ingrédients s'amenuisait et pour couronner le tout, la médecin manquait cruellement de sommeil. Elle n'avait en effet dormi que durant quatre heures en deux jours. De larges cernes mauves commençaient à empiéter sur les joues de la jeune femme. Les tasses de café ne suffisaient plus, Kana était obligée de se pincer régulièrement la peau pour ne pas s'endormir complètement. Elle n'était pas sortie de son bureau depuis deux jours, Hotaru lui apportait à manger. Le jeune garçon était catastrophé par le teint pâle de l'albinos. Chose étrange bien sur car les albinos ont pour réputation d'avoir une peau blanche. Celle de Kana tirait vers le bleu pastel. Dangereuse constatation. Ayami avait prit pour habitude de rester avec sa sœur jusqu'à ce qu'elle ait fini de manger, autrement elle n'aurait même pas touché à son assiette, Hotaru en était persuadé. L'adolescent passait son temps à essayer de renouveler les stocks sans cesse faiblissants de Suu, ce qui arrangeait beaucoup cette dernière car elle n'aurait pas pu avoir la force de bouger et de rechercher des choses alors que son organisme ne se tenait éveillé que par la seule force de la caféine.

Des formules, Kana avait du en essayer des dizaines. Il y avait tellement de combinaisons possibles que cela en était déroutant. Du moins c'est ce que ressentait la médecin. Faire des recherches pouvait être amusant mais à force, lorsqu'on avait plus qu'un pas à franchir pour atteindre son objectif et que l'on ne parvenait pas à gravir cette marche, c'était horriblement déstabilisant pour l'esprit. Le crâne de la jeune femme lui semblait peser des tonnes, les migraines s'enchainaient et se ressemblaient sensiblement et ne laissait à Suu que quelques moments pour réfléchir intensément. L'imagination n'était plus au rendez-vous. Elle avait pensé réussir au moins deux fois, lorsqu'elle avait enfin obtenu la bonne réaction chimique mais cela s'était avéré être un échec. Pourtant, en dépit de tout ça, Kana n'avait pas baissé les bras. Elle devait continuer, coûte que coûte et trouver cette formule. La jeune femme s'était sentie si inutile lors des combats contre les zombies. Cela ne devait plus jamais se reproduire à nouveau. Il n'était pas dans la nature de l'albinos d'être aussi acharnée, elle avait simplement apprit qu'a force de baisser les bras, elle deviendrait de plus en plus faible. Hors il fallait à n'importe quel prix que la médecin protège Hotaru, elle en avait fait un point d'honneur et ne comptait pas le lâcher de si tôt.

Il fallait essayer, encore. Suu plongea la main de un bac et en ressortit plusieurs éléments. Ses yeux fatigués les observèrent longuement avant que la jeune femme hausse légèrement les épaules et commence à élaborer une formule avec les ingrédients qu'elle avait sorti au hasard. Il y avait là bien du choix, plusieurs façons de faire, au moins une vingtaine de combinaisons possibles. Qu'à cela ne tienne, Kana commença son mélange, d'abord elle décortiqua ce que avait besoin de l'être, écrasa, réduit en poudre, mélangea, dilua, coupa et finit pas mettre à chauffer, à tout petit feu avant de marquer tout ce qu'elle avait fait, en détail et plus par habitude que par réel espoir. Les paupières lourdes, assise confortablement, la jeune femme s'endormit ensuite, sans rien pouvoir y faire. Le mélange mijotait à feu doux, qui sait ce qui pourrait se passer ? Un incendie ? Une explosion ? Ou bien enfin la réponse aux questions de la médecin ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De nouveaux horizons.   Sam 25 Sep - 20:51

Deux longues heures s'étaient écoulées avant l'incident. Au moins, on pouvait dire que Kana avait eu de la chance. Elle avait pu récupérer de sa fatigue et désormais n'avait que quelques membres ankylosés par les conditions plutôt brutales dans lesquelles elle s'était endormie. En plein sur son carnet de note. Désormais, la jeune femme en avait un imprimé sur la joue, un peu moins net que l'écrit, certes, mais d'un noir fantastique ! Dans le bureau, l'air était lourd. Bien que pas mal de temps ait passé depuis, il devait encore rester quelques traces d'une quelconque substance indésirable dans la pièce. Une odeur de souffre... Ou d'œuf pourrit car au final, cela revient au même. A vrai dire, il flottait au plafond un nuage d'un jaune menaçant. Oui jaune, pas noir. Enfin jaune... Plutôt kaki à vrai dire. La fenêtre ouverte laissait partir graduellement ce nuage pollué. Sur le bureau de Suu, on pouvait observer le carnet de note, fièrement dressé à côté d'un stylo à bille inintéressant, à gauche, la fleur en vase qui il y avait seulement quelques heures était resplendissante, se mourrait à présent à cause du nuage toxique. Mais le plus important résidait à droite ! Un tube à essaie noirci par du carbone contenait un solide rouge brique. Avec quelques points blancs, incrustés à l'intérieur. Un peu d'eau jaunâtre tentait encore de s'échapper du solide par les multiples trous dont il était composé. Kana était quand à elle sur sa chaise, en train de regarder à nouveau la formule qu'elle avait réalisé avant de s'endormir. Une savante folle. Deux mots qui aurait très bien put convenir pour décrire l'albinos. Sa peau blanche salie à plusieurs endroits, imitant à la perfection la crasse, les cheveux en pagaille, impossible à démêler sans y passer des heures, les ongles verdâtre et la blouse, qui auparavant était immaculée, recouverte d'une sorte de poussière jaune. Le plus impressionnant résidait encore dans les yeux de la médecin. Complètement éclatés, les vaisseaux sanguins ressortant et la pupille naturellement rouge de la jeune femme faisait devenir ses yeux presque entièrement rouge. Cela aurait pu faire peur à n'importe qui.

Deux heures auparavant, Kana s'était réveillée, sans doute à cause de l'odeur dégagée par son expérience. Elle avait dormi quatre heure durant et même sur un feu très bas, cela avait suffit pour que toute l'eau contenue dans le mélange s'évapore. La médecin s'était donc retrouvée en face d'un solide, chose qu'elle n'avait encore jamais essayé. La jeune femme avait donc prit une pince en bois et avait retiré le tube à essai du feu. Dès que cela avait été fait, le mélange avait explosé à la tête de Suu et un nuage jaune s'en était échappé. Sans doute était-il toxique car l'albinos n'avait pas eu assez de réflexes sur le coup et ses yeux s'étaient retrouvés irrités en quelques minutes, la brulant atrocement. Après avoir donc passé de l'eau sur ses globes oculaires douloureux, la médecin avait donc eu l'idée de rajouter de l'eau également dans sa solution. De toute façon, au point où elle en était, il n'y avait plus rien à faire. Cela avait eu pour effet de délester de solide rouge brique de sa pellicule de poussière jaune et de créer un liquide de cette même couleur. Elle avait ensuite déposé le solide dans une coupole afin de l'examiner. Il y en avait une bonne quantité, suffisamment pour faire trois ou quatre tests en tout cas. Mais d'abord il lui fallait écrire exactement ce qu'elle avait fait depuis son réveil et aussi combien de temps elle avait dormi, au cas où. Il y avait peu d'espoir mais bon... Cela restait toujours une tentative. Toujours était-il que si cette fois là la jeune femme n'obtenait pas de résultats, elle ferait une pause dans cette recherche, de manière à ne pas s'énerver sur ses ingrédients et ses formules.

Kana avait maintenant terminé de tout noter. Restait juste à tester ce nouveau produit. La jeune femme écrasa un peu du mélange de manière à obtenir un poudre puis l'inséra dans une coque de gélule avant de l'avaler, avec un peu d'eau. La pilule passa plutôt bien. Maintenant il fallait observer ses effets... Primaires et secondaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De nouveaux horizons.   Mer 29 Sep - 19:14

Combien de temps avait passé depuis qu'elle essayait de mettre au point un anesthésiant spécifique ? Kana ne le savait plus. Elle tremblait d'excitation, peut être la substance était-elle réussite cette fois ? Bon il était vrai que ce n'était qu'un solide légèrement rouge mais il était possible que elle ait réussit. Après avoir relut la recette qu'elle avait mit au point, Suu se disait que finalement, c'était assez logique. Son espoir envers sa préparation était-elle que si elle devait échouer, ce serait surement une déception à la hauteur des espérances et des espoirs qu'elle ressentait et qui prendrait le dessus. La perspective de devoir recommencer ? Kana l'excluait. Si cela venait à ne pas fonctionner, la jeune femme abandonnerais l'idée pour un moment et se tournerait vers autre chose. Il y avait tellement de techniques et de possibilités que cela faisait tourner un peu la tête.

L'albinos observait la préparation qu'elle avait constitué. Une chose était sure, elle n'aurait pas la force de réessayer. Dans sa sacoche, il n'y avait que la place pour des gélules. La médecin entreprit donc de broyait délicatement la pierre rougeâtre en poudre. Une fois qu'elle eu finit, elle mit le tout dans une coupelle. Après cela, la jeune femme entreprit de rouler des feuilles de caoutchouc que l'estomac était capable de digérer avant d'obstruer l'un des côtés à l'aide d'une plante quelconque. Après cela, Kana dilua le poudre avec de l'eau de manière à constituer une sorte de pâte, ni trop épaisse, faute de quoi elle ne rentrerait pas dans la coque de la gélule, ni trop liquide sinon il serait courut d'avance que cela s'échapperait. Une fois la bonne dose trouvée, la médecin introduisit un peu de pâte dans le comprimé avant de l'avaler avec un verre d'eau.

Suu ne pouvait pas s'offrir le luxe de trouver des cobayes, en plus elle n'avait utilisé que des plantes, aucun produit chimique ni toxique dans sa liste, c'était pourquoi la jeune femme pouvait directement tester sa création sur elle même. Directement après avoir avalé son comprimé, Kana lança un chronomètre et, à l'aide d'une aiguille, titilla un nerf toutes les secondes afin de voir combien de temps la substance mettait à agir et si elle agissait. Au bout de la vingt et unième seconde, l'albinos ne ressentit plus la douleur. Elle testa à nouveau à un autre endroit, pour le même effet. La jeune femme avait réussi la première partie de son plan. L'anesthésie. Restait à savoir combien de temps elle saurait et si elle entravait les mouvements, ne serait-ce qu'un tout petit peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De nouveaux horizons.   Sam 2 Oct - 22:07

Kana avait dormi. Durant plus de deux heures. Elle n'était plus fatiguée. Elle pouvait le faire. Ce n'était qu'une question de courage.

C'est ainsi que pensait la jeune albinos lorsqu'elle plongea dans l'eau glacée, les pieds déjà refroidi par la bise glacée qui marquait le début de la nuit. Un bon test pour savoir si la pilule qu'elle avait prise coupait bien la connexion avec chaque nerf de son corps. C'est ainsi que la femme à la peau translucide plongea, tête la première, dans l'eau qui n'excédait pas les dix degrés. Elle ne ressentit rien. Lorsque le froid givra sa peau blanche, Suu ne le sentit pas. C'était un très bon point pour la substance qu'elle venait de créer mais il ne fallait pas en abuser. Avec ce comprimé, le plus dur serait de voir les limites de son corps avant qu'il ne soit trop tard. Les zombies avaient été un très bon exemple puisqu'ils ne savaient pas s'arrêter ni se contrôler, bien qu'ils soient uniquement constitués de chairs mortes. Ce léger défaut n'entachait que très peu les énormes avantages du médicament. Kana faisait quelques longueurs, ne s'essoufflant pas plus vite que d'habitude puis un peu d'apnée, là aussi, tout restait normal. La jeune femme ressortit donc rapidement après cela afin de réchauffer son corps, bien qu'elle ne puisse pas sentir à quel point il était glacé.

Après cette "épreuve", Suu dut reprendre une autre pilule, les effets étaient limités à une dizaine de minutes ce qui était dans certains cas trop cours et dans d'autres trop long, mais l'albinos relativisait. Si elle se battait dix minutes à fond sans faire attention à ses blessures, cela pouvait être suffisant pour la tuer, c'était donc bien assez de temps. Un juste équilibre face à un médicament surement trop dangereux entre les mains de quelqu'un qui ne connaissait pas ses limites. Il faudrait donc qu'au cours de ses prochains périples, Kana trouve ses limites et les repousse, toujours plus loin pour pouvoir profiter à fond de cette nouvelle substance.

L'albinos avait décidé de s'entrainer à manier son épée. Celle-ci était encore plus émoussée qu'auparavant et la jeune femme ne doutait plus qu'il faudrait la changer, cependant Suu n'avait pas les réserves budgétaires nécessaires. La médecin s'entraina ainsi des heures durant, voulant renforcer ses muscles. La pilule qu'elle avait prise ne ralentissait pas ses réflexes, ce qui était un très bon point. Kana sautait littéralement de joie, elle avait enfin réussi ! La substance parfaite pour ce qu'elle voulait faire !

Hors rp > Post terminé + nouvelle technique acquise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De nouveaux horizons.   

Revenir en haut Aller en bas
 
De nouveaux horizons.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveaux horizons en phase d'aplatissement terminale.
» De nouveaux horizons, de nouveaux démons [PS Portes]
» De nouveaux horizons [ feat Hakuryuu ] [TERMINÉ]
» De nouveaux horizons
» 2 joueurs nouveaux sur montréal cherchent du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Le Monde :: West Blue :: Saint Urea-
Sauter vers: