Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La naissance du premier équipage de Pirates de la nouvelle air.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La naissance du premier équipage de Pirates de la nouvelle air.   Ven 3 Sep - 0:31

Ces évènements se produisent après le RP avec Yamato Kira sur Calm Belt.

Gin revenait de Calm Belt. Une fois de plus il rentrait Bredouille vers West Blue, seul sur sa barque. Il était toujours vivant et il en était heureux, cela lui suffisait amplement quand il rentrait de ces eaux plates dans les quelles il devinait aisément les ombres gigantesques des monstres marins qui rôdaient sous sa barque. Son embarcation était chargée de vivres ce qui lui rappela qu'il devait longer Calm Belt encore quelques heures pour s'acquitter d'une importante tâche.

Il n'avait pas réussit à mettre la main sur l'arme légendaire qu'il recherchait mais peut être que son deuxième plan avait fonctionné. Il ne pouvait pas rester un éternel perdant. Il fallait que le fruit de ses innombrables efforts finissent par payer. Les heures passaient et le jeune homme ramait de plus en plus doucement. Il voulait arriver avant de s'endormir. Ce type de déplacement le poussait toujours au dela de ses limites et l'obligeait à ne parcourir que de petites distances. Son monde et son champ d'action était très réduit. Il naviguait sur la frontière de Calm Belt en permanence,parfois un peu enfoncé dans West Blue, parfois un peu du côté de Calm Belt mais jamais très loin de cette frontière. L'île qu'il cherchait était en vue. Il s'agit d'un ancien volcan maintenant éteint. Le Pirate solitaire y traina son embarcation. Il reposa quelques heures avant d'arpenter la roche fumante de l'imposant volcan. Il marcha des heures et semblait chercher quelque chose de bien précis. Il s'arrêta en voyant une fumée plus opaque que les émanations de gaz du volcan. Son habituel surir repris ses droit sur son visage. Il se dirigea vers la fumée et y trouva un groupe d'hommes qui mangeaient autour d'un feu.

1, 2, 6, 10 ... C'est beaucoup ...
Tous se dressèrent d'un coup en l'entendant dire ces quelques mots. Ils avaient des mines creusées et les vêtements sales. Ils grognaient comme une meute de chiens errants. Le premier fonça sur Gin qui le prit de vitesse en lui écrasant une côte d'un coup de poing. A peine était il tombé qu'un second en profita pour lancer sa lame vers Ichimaru qui eut à peine le temps d'esquiver, laissant une mèche de cheveux tomber. Son sourire ne s'effaça pas alors qu'un 3ème enchaina dans son dos. Il sautait pour abattre sa lame sur le Pirate qui posa ses mains au sol et lança son pied à la rencontre du kamikaze qui fut écrasé au sol. Le démon se retourna vers le groupe de 8 hommes dont un désarmé. Il se lécha les lèvres en affichant un sourire diabolique qui fit hésiter leur cœur malgré leur nombre. Les types se ressaisirent et dans un élan de courage, ils foncèrent tous en même temps, armes levés vers leur ennemi. Quelques minutes plus tard, les 10 mauvais bougres étaient tous au sol et mal en point. Gin n'avait pas prit la peine de dégainer sa lame pour de telles vermines mais il entendit un bruit qui força son inquiétude. En effet à peine avait il commencé à retirer sa lame de son fourreau qu'un choc vint la percuter, avant qu'elle n'en soit sortie en entière. Gin frissonna. C'était juste. Ce coup aurait put le blesser.

-Qui est la ... Pas de réponses. Gin allait sourire au moment ou une main traversa sa poitrine. Un rire prononcé se fit entendre derrière lui. Un homme aux cheveux bleus venait de l'atteindre et en riait à gorge déployée. Ichimaru disparut soudainement. Le rire cessa. L'étrange personnage s'inquiéta mais avant qu'il ne put réagir, une trainée de sang s'échappa de son dos. la blessure était profonde. Il chutait sur le côté. Alors que l'homme tombait, Gin qui était apparu derrière lui saisit sa main qui pendait dans le vent, interrompant sa chute.

-Impossible c'est toi ? bafouilla l'inconnu avant de recevoir un second coup d'épée qui traça une ligne rouge sur son torse et d'être envoyé comme un vulgaire déchet sur le côté. Gin avait un regard sombre. Le type aux cheveux bleus tenta de se redresser en tremblant mais Ichimaru l'écrasa avec son pied droit. Il lui mit la pointe de son katana prêt du coup.

-Ne fais pas semblant Grimmjow, je sais que tu m'as reconnu.

-Je te promet, je ne savait pas que c'était toi, j'ai voulu défendre mes gars, j'ai foncé sans réfléchir.
-Ca ce tient, tu n'as jamais sut réfléchir, tu ne sais que foncer tête baisser. Tu perdras rapidement la vie avec ce procédé, d'ailleurs, j'aimerais te la prendre sur le champ.
-Arrête Gin ! J'ai fait tout ce que tu m'as demandé ! Pourquoi tu me supprimerais maintenant ?!
-Ca par contre ça ne te ressemble pas du tout mon minou. Je ne t'ai jamais vue supplier qui que ce soit. Tu as donc l'intention de ... -Gin passa sa lame au bas de la jambe de Grimmjow et extrait un poignard caché au niveau de son mollet.- Me poignarder avec ceci.
-Tsssssssss Tu me dégoutes avec tes airs rusés.
Ichimaru leva son pied et marcha droit devant lui en remettant sa lame dans son fourreau.
-Tu as accomplis ta mission Jaggerjack ? Cela veut dire que tu es prêt à m'accompagner pour de bon non ? Cette tentative de me tuer, c'était la dernière n'est ce pas ?
-Tu me crains maintenant Capitaine Gin ? Tu crois que je pourrais atteindre à ta santé si je le désirais ? Oui j'ai remplis nos objectifs. Les 300 membres de l'équipage de marchands que tu as piégé sur cette île ce sont entretué. C'était un jolie coup d'assassiner le commandant de bord en te faisant passer pour un inspecteur de l'hygiène et de diriger le bateau jusqu'ici puis de disparaitre avec. je suis resté comme tu me l'as demandé pour arrêter le massacre quand il resterait 5 individus. Les 300 marchands n'avaient rien à manger. Ils ne transportaient que des armes. Ils ont commencé par faire le tour de l'île puis ils ont ramassé les corps de leurs camarades morts "accidentellement". Ils ont accepté de les manger pour survivre. Puis la famine s'installa, ils s'entretuèrent tous, jours après jours. Le carnage a été très violent si bien que les 10 que tu vois sont les survivants d'un groupe qui a fait un rafle pour en finir. Ils ont stockés les corps dans une grotte fraiche et ils les dévorent depuis plusieurs jours. Sa fait 3 semaines que je suis enfermé ici. La bouffe et la flotte que tu m'as laissé n'ont pas suffit, je crève la dalle enfoiré !
-Apaise toi, je ne suis pas venu les mains vides. Merci pour tous tes efforts mais ne crie pas trop fort. Tu vas réveiller nos nouvelles recrues et à chaque mot du sang s'échappe de tes plaies c'est répugnant.
-Tu m'insupporte bouffon...
-La nourriture est en bas. Grimmjow se retourna et distingua la barque sur la plage. Au moment ou il allait parler, Gin sans le regarder lança un coup de pied en arrière qui atterrit dans son ventre. Jaggerjack fut projeté en arrière et chuta dans le vide. Gin se pencha en lui fit un signe d'au revoir avec un sourire bien visible. je te récupère tout à l'heure mon minou ! Bon appétit !
-Je te hais !!!! Hurla l'homme blessé dans sa chute qui promettait d'être longue et douloureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La naissance du premier équipage de Pirates de la nouvelle air.   Ven 3 Sep - 19:48

Gin après avoir analysé la chute de son assistant se dit qu'un félin retombait toujours sur ses pattes alors pourquoi pas Grimmjow ? Le jeune homme se retourna vers les 10 hommes qui tentaient de se relever en gémissant.

-On n'en a pas finit avec toi sale ordure ! Tu nous a tous piégés comme des insectes, comme si nos vies n'avaient aucunes valeurs, nous allons te le faire regret ...
L'homme ne put finir sa phrase, Gin lui serrait déjà la gorge si fort que sa figure vira au violet. Il l'écrasa ensuite contre le sol dans un bruit sourd.
-D'autres candidats ?
Les autres tremblaient de peur et de rage. Ils n'en pouvaient plus, ils avaient étés poussés à bout et sortaient d'un terrible cauchemar long de 3 semaines. Un cauchemar organisé par cet homme blanc qui se tenait devant eux.
-Vous bande de larves. Cessez de vous croire libres. Vous n'étiez que de vulgaires marchands sans conscience de la réalité du monde à opérer vos transactions sur West Blue ... Vous ne savez rien de l'horreur de Grand Line ni même du nouveau Monde. Vos vies n'ont aucun intérêt. Enfin, n'avaient. Car je vous aient trouvés et choisis. Vous allez tous autant que vous êtes devenir des pirates sous mes ordres.

Les gars s'indifférèrent à l'écoute de cette dernière phrase.

-Si vous refusez, je vous tue sur le champ; Vous étiez dans l'illusion. Je vous dévoilerais les vérités de ce monde; Vous cesserez de faire semblant de vivre et ce, sous mon drapeau.

-Tu n'es qu'un grand malade ! L'homme hurlant venait de voir un trait passer devant lui. Gin ne semblait pas avoir bougé mais son visage se fissura en deux, laissant s'échaper un trait de sang. Le liquide rouge se répandit sur son visage. Le pauvre marchand gémissait en pleurant, il tentait d'arrêter son sang dans sa course folle à travers son visage et son cou mais rien n'y faisait. Il en pleurait de désespoir. La douleur et la peur lui donnaient des nausées.

-Je ne suis pas si fou. Je vous offre le monde dans sa réalité. A votre avis, combien d'années de votre misérable vie auriez vous dut dépenser pour ressentir et comprendre les sentiments que j'ai fait naitre dans vos coeurs en seulement 3 semaines ? La vie ne vaut d'être vécue que dans toute son intensité. Je suis votre intensité. Voulez vous donc mourir maintenant ou m'accompagner vers de grands rêves et naviguer sur Grand Line ?
Les types se regardèrent inquiets.

-Pas de choix véritables. Je vous offre la vérité, mais pas la liberté. Vous faisiez semblant d'être libre dans un monde illusoire; Vous ne ferez pas semblant d'être enchainé, dans ce monde véritable que je vous donne à parcourir.

Ichimaru dégaina son épée. Les marchands n'en pouvaient plus, ils voulaient sortir de ce cauchemar, rien ne pouvait être pire. Ils voulaient être n'importe ou sauf ici, sur cette île ou ils avaient dévorés leurs propres compagnons; Ils voulaient s'en aller et rester enchainer n'importe ou, mais s'en aller. Aucun d'eux ne semblait vouloir mourir.

-Nous avons tous une famille ici, nous voulons tous nous rendre auprès d'eux ! Notre place est avec eux, et non à tes côtés, tu ne peux t'offrir le privilège de nous arracher à eux !
-On parie ? Ils font partie du décors dressé pour vous illusionner dans vos bulles respectives. J'ai déjà employé mes économies à payer des mercenaires, des crapules sans âmes qui tueront vos familles si vous faites quoi que ce soit que je regrette.
-C'est impossible tu ne pouvais prévoir que nous 10 survivions quand tu as abandonné 300 marchands ici.
Un coup de pied de Spartiate propulsa le bavard qui s'écrasa en se tordant de douleurs.
-Ca n'est pas fait, mais je m'y emploierais je vous le jure maintenant que je vous ai vus tous les 10.

Les marchands gloussèrent. Ils se levèrent prêt à suivre le tyran. Personne ne semblait vouloir périr de sa main ni mettre en danger leurs familles. Gin ordonna qu'ils aident les blessés à descendre vers les plages. Il ouvrit la marche en riant. Sur le chemin il leur expliqua qu'à partir de maintenant, si l'un d'entre eux faisait quelque chose de déplorable pour l'équipage, il enverrait ses ordres à l'un de ses mercenaires et tuerait l'une des 10 familles au complet au hasard. Gin avait effectivement déjà payé 6 Mercenaires 10.000 berrys chacun en leur donnant un Denden mushi. Il les appelleraient pour leur demander de tuer des familles précises dans West Blue en cas de pépin avec ses futurs matelots. Il pensait recruter 6 hommes maximum, mais 10 n'était pas un mauvais choix.

La petite troupe arriva au niveau de la petite embarcation. Grimmjow était là comme un chat à s'empiffrer de fruits et légumes qu'il jetait dans tous les sens comme un sauvage.

-Tu ne changeras jamais Jaggerjack, laisse en pour tes nouveaux Nakamas tu veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La naissance du premier équipage de Pirates de la nouvelle air.   Sam 4 Sep - 16:59

Les hommes mangèrent comme des gloutons en jetant de regards en biais à Gin qui les regardait paisiblement. Ils le craignaient tous. Il semblait imprévisible et tellement inhumains. Ses conceptions sortaient tout droit d'un autre monde, ou de l'enfer. L'atmosphère était pesante et lugubre, de quoi couper l'appétit à tous ces affamés. Les deux blessés avaient étés soignés avec les moyens du bord. L'un d'eux avait même perdu conscience. Il avait été nourrit malgré tout pour l'empêcher de mourir et de l'eau distillée avait été versée dans son gosier malgré lui avec des massages cardiaques pour rejeter l'eau qu'il avalait de travers toutes les 3 gorgées. Le ciel sombre à cause des nuages de vapeur venus des abysses de l'île n'arrangeait en rien le mal aise évident.

Il restait à la troupe de quoi se restaurer pour un bon moment. Gin leur annonça qu'il repartait. ils furent tous choqués et ahuris. Il se rattrapa en leur expliquant qu'il allait sur Calm Belt chercher de nouveaux vivres. Cette mer le terrifiait mais il était toujours en vie. Il la quitterait bientôt. Enfin, c'était son désir. Il demanda à Grimmjow d'entrainer les marchands au combat pendant son absence. Ils devaient être prêt à se battre face à d'autres Pirates; Ils ne quitteraient pas l'île avant de pouvoir se défendre honorablement face à des Marines entrainés. Le félin répondit qu'avec ce qu'ils avaient traversés pendant ces 23 derniers jours. Ils étaient considérablement endurcis mais cela ne semblait pas suffire à Gin qui voyait plus loin.

Le garçon aux cheveux d'argent récupéra son bateau en laissant à terre les vivres. Il en garda un petit peu pour sa traversée qui devait durer 3 jours vers l'île la plus proche. Il se remit à ramer comme il en avait l'habitude. Jetant des coups d'oeils inquiets vers les fonds marins habités par ces monstres gigantesques qui lui nouaient les entrailles. 2 jours passèrent paisiblement quand Gin sentit la mer trembler sous ses bois. Il regarda en dessous et une grande tâche grandissait sous son navire. Une ombre colossale qui se rapprochait de la surfe. La mer s'ouvrit en 2 et une vaste gorge apparut. Les dents étaient sorties de l'eau à des dizaines de mètres au dessus de la surface et Gin était déjà dans l'immense gorge du monstre. Il tomba avec son navire dans une interminable chute à travers le gosier du titan. Il dégaina son sabre et le planta dans les parois de œsophage du poisson. Il ralentit sa chute. Le monstre replongeai et inversa les pôles d'équilibre du pirate. Qui dut recommencer sa manœuvre. Enfin le poisson se stabilisa et Gin put se redresser en marchandant dans le tunnel qu'était la gorge du montre. Il avait arrêté sa chute avant de sombrer jusque dans l'estomac. Il aurait été digéré rapidement sinon. Gin était furieux. Ce machin l'avait mit dans un pétrin inimaginable. Il ne tolérait qu'un poisson sans cervelle anéantisse ses projets. Il trancha la paroi du monstre en de multiples reprises. Il allait poursuivre jusqu'à créer un trou dans la chose. Le monstre se mit à gesticuler. Gin fut propulsé très loin de son trou qu'il avait commencé. Il le chercha mais ne le retrouva pas. Il dut recommencer. Et ainsi de suite. Le monstre se tordait de douleur et égarait Gin plus loin dans le tunnel. Le géant finit par se dresser. Gin tomba il n'arrivait pas à se rattraper. L'estomac l'attendait. Il était fichu mais un bruit sourd se rapprochait de lui. Une vague verte arrivait dans sa direction, stoppant sa chute et le roulant à la surface de la gorge du titan. Il sortit au grand jour voyant la mer, le ciel, le soleil, les dents du monstre. Il sourit mais quand il se tourna, il vit qu'il était à plusieurs dizaines de mètres au dessus de la mer. Le monstre s'était dressé en surface pour vomir. Ce dernier replongeait tandis que Gin volait avec les reste de vomis à une altitude vertigineuse. Il voyait en dessous une île. Il ne la connaissait pas. Sa chute était interminable. Il s'écrasa dans la mer à une vitesse folle et perdit conscience. A son réveil il était sur les plages d'une île. peut être celle qu'il avait vu en hauteur quand il était sortit de la gueule du monstre ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La naissance du premier équipage de Pirates de la nouvelle air.   Dim 5 Sep - 12:16

Gin fit le tour de l'île, elle n'était pas bien grande. Il récolta un maximum de fruits et de légumes. Ensuite, il usa ses forces et son épée à la construction d'un radeau géant. Au diable les Rois des mers, qu'ils l'emportent il s'en fichait maintenant. Il trancha dans la longueur et en finesse des troncs d'arbre en plusieurs fois puis il assembla les longues tiges pour en faire des ficelles qu'il tressa. Ceci lui permit d'assembler les immenses troncs qu'il avait coupé et déposé sur la plage de sables fins. Il ne se laissait pas abattre mais quand le radeau fut achevé, au moment de prendre la mer avec le ventre plein et son embarcation chargée de ivres, il vit des dizaines de rois des mers s'entre tuer au large, faisant un remous formidable dans l'eau. Gin avait oublié de se confectionner l'ustensile le plus important sur Calm Belt : des rames. Il les soigna et les fit solides pour qu'elles ne se brisent pas dans la traversée. Il en fit 6, cela n'était pas de trop pour affronter Calm Belt et ses dangers.

Gin mit les voiles, enfin, façon de parler. Il se souvenait des directions prises par le Roi des mers en se fiant à ses mouvements qu'ichimaru avait put ressentir depuis son intérieur. Il n'avait pas passé beaucoup de temps dans son ventre et n'était donc pas très loin de l'île du volcan. Avant de partir, Gin avait pris une nuit de repos et une journée pour faire des investigations sur l'île. N'oublions pas qu'il est sur Calm Beklt non pas pour le plaisir mais pour retrouver l'une des 12 épées légendaires. Rien n'avait permit à Gin de rassembler des éléments pour une nouvelle piste de recherche sur cette île. Une île de plus qu'il quittait déçu. Autant chercher une lame dans une meute d'îles...

Le Pirate reprit doucement la route vers la frontière de Calm Belt avec West Blue. S'il se trompait de sens, il s'enfoncerait pendant des semaines dans l'immense Calm Belt avant de rejoindre Grand Line seul et sans défenses. Il serait mort d'ici là de toutes façons ... Gin ramait, encore, toujours, de moins en moins vigoureusement, ne faisant plus attention aux monstres qui passaient sous ses bois assemblés. il s'était habitué à leur présence et au danger qu'ils imposaient. S'inquiéter à chaque fois lui aurait causé des troubles cardiaques à force. Gin était fort après tout. Il avait une chance hors norme et finirait certainement par s'en sortir en vie quoi qu'il arrive.

Après plusieurs jours de navigations ralentis par la masse spectaculaire de vivre sur son grand navire de fortune, il vit au loin le volcan qu'il cherchait. Un grand Requin de plus de 25 mètres arrivait droit devant la gueule grande ouverte. Un tout petit poisson qui prouvait que West Blue n'était plus très loin. Gin se leva mais ses jambes tremblèrent. Il se sentait terriblement engourdis. Pire encore, au moment de dégainer sa lame, ses bras qui travaillaient depuis plusieurs jours tremblaient. Cette mer l'épuisait. Il n'en pouvait plus. Ichimaru sauta droit dans la gueule du regin et lui tranchant lengencives du haut. Le monstre voulut le piéger en fermant la bouche mais le Pirate enfonça sa lame dans son palais et retint sa bouche ouverte. Le requin plongea emportant gin vers les fonds. Ce dernier fou de rage sortit son katana de la chair et effectua une charge en avant qui trancha le monstre de tout son long. Ichimaru nagea comme un désespéré vers la surface, son attaque lui avait fait cracher tout son air. Une fois à l'air libre, il vit que son radeau s'était un peu écarté. Bien qu'il n'était pas loin, Ichimaru paniqua et nagea à toutes vitesses vers lui. Il se dressa dessus et cracha ses poumons sur le bois humide. Cette mer finirait pasr avoir sa peau s'il continuait ainsi. Le jeune homme reprit ses esprits et rama péniblement jusqu'au volcan. Arrivé au niveau des cotes il cacha son navire dans un endroit reculé et couvert. Il se plongea dessus et dormit comme un loir, ne voulant pas apparaitre trop faible devant ses subordonnés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La naissance du premier équipage de Pirates de la nouvelle air.   Lun 6 Sep - 3:14

Ichimaru finit par rejoindre sa nouvelle équipe. Il était rongé par cette mer atroce mais son effrayant sourire n'avait pas quitté son visage.

-Alors Grimmjow, tu me les a bien endurcis ?
-Tsssssss M'en parles pas ils sont bons à rien, ils ont faims et ne peuvent plus rien faire.
-Hum ... Les enfants vous plaisantez la ?
-Nos familles sont en sécurité ?
-Pas vraiment. Je viens de passer l'appel qui a mis au jus mes mercenaire sur la situation. Vous pourrez souffler si je décide de vous prendre avec moi en quittant cette île. Pour ça il faudra que vous deveniez assez costauds pour me suivre.
-On n'a rien dans l'estomac depuis plusieurs jours ! On ne peux plus ...
-Comment te faire comprendre que tu n'as pas le droit de t'adresser à moi en parlant si fort ? Pourquoi tu n'as pas peur, es tu un imbécile ? Tu ne baisses même pas ton regard. Tes pieds sont laids je sais mes tes yeux ne sont pas ceux d'un homme qui posera son regard sur de grands trésors alors habitue toi à ta condition.
-Je ... Suis désolé ...
-Allons allons, tu finiras peut être à voir de belles choses si tu me suis. Grimmjow ! J'ai amené de quoi nous restaurer. Je vous garanti que je n'irais rien chercher de plus. Nous sommes 12 ici, il y a de la nourriture pour les 30 prochains jours si on s'abstient. Si l'un de vous craque je m'en vais de cette ile en vous laissant crever la gueule ouverte. Ainsi vous devrez vous contenter du minimum pendant un mois. D'ici là assurez vous de devenir plus résistants.

Le petit groupe devint plus docile à Ichimaru. Il orchestrait les entrainements avec un talent insoupçonné jusqu'ici. Son objectif était simple, faire d'eux de véritables pirates en un temps record. Ses moyens ? Le chantage, la pression individuelle et la pression sur le groupe. Une pression mentale exercée à cause de la menace des tueurs engagés et une pression physique engendrée par sa violence sans bornes. Grimmjow ne restait pas en reste non plus. Il participait à l'encadrement de bonne joie. Lui aussi aimait dominer, et depuis qu'il suivait Gin, il n'en avait plus eut beaucoup l'habitude.

Ichimaru avait saisit les moindres parcelles des personnalités de chacune de ses victimes sur cette étroite île. En particulier celle de Grimmjow qui avait découvert le sens du mot peur en rencontrant Ichimaru et le besoin du mot survie; Il suivait tout simplement un être plus puissant que lui, capable de le canaliser et de le protéger. Son grand besoin d'indépendance était intact mais il disparaissait en présence de son Capitaine au sourire si glaçant.

Les entrainements étaient simples et efficaces. Les hommes mangeaient très peu mais buvaient à leur soif grâce au système d'épuration de l'eau de Gin. Ils couraient à en perdre haleine dans la côte du volcan, nue pieds, il ne ressentaient plus la douleur contre la braise. La compétition et l'esprit d'équipe intervenait. Ils ramassaient des vagues de coups et finirent par s'y habituer, leurs corps s'endurcissait sous l'oeil ravit d'Ichimaru. De longues sessions de pompes sur la braise accompagnées d'abdominos en équipes étaient parsemés par de très brefs repas. Tout ce qu'ils avalaient était immédiatement consumé en muscles dans l'entrainement, les rendant secs et musclés. C'est avec des bouts de bois qu'ils amélioraient leur agilité. Le moi fut long et terriblement pénible. Les vivres allaient être épuisés, personne n'avait craqué. Gin estimait que cela suffirait. Il prit son navire sans dire un mot. Tous Grimmjow y comprit désespérèrent de le voir partir après tous leurs efforts. Il hurlaient de dégout et de désespoir à l'idée qu'il aille terrasser leurs familles. Ichimaru était parti en réalité chercher le navire marchand qu'il avait laissé avec son ancre au fond des eaux à un jour de navigation à la rame. Cela lui avait un peu manquer de ne pas ramer péniblement sur Calm Belt pendant tout ce temps. Il retrouva la Carcasse. Le bateau était en lambeaux, les voiles trouées. L'engin fonctionnait à la vapeur, il fallut une demi journée à Gin pour remettre en marche les machines et une autre pour se reposer, poussant à bout les autres qui devenaient fous sur leur île. Le lendemain il repartit avec le navire marchand en direction de l'île, le charbon faisait avancer bon train le navire. Un morceau de Kairouseki prêté par la marine était au fond de la coque; Il avait repoussé les titans des mers pendant 2 mois complets. L'île était en vue et Gin souriait en imaginant la tête de ses pirates. Quand il arriva, il fut surpris de les voir tous à terre en sang empilés en un tas répugnant. Grimmjow mordait les restes de légumes rassis patiemment. Il ne les avait pas tués mais ils agonisaient. Ils avaient apparemment perdus le contrôle d'eux même et Jaggerjack les avaient simplement "calmés un peu"... Gin et son acolyte les hissèrent tous à bord sur le pont. Ils les bandèrent, Ichimaru n'avait jamais fait cela pour quelqu'un d'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La naissance du premier équipage de Pirates de la nouvelle air.   Lun 6 Sep - 17:36

Le bateau à vapeur avançait tranquillement. Du bois avait été récupéré de l'ancien radeau de Gin pour bâtir de grandes rames au cas où. Calm Belt nécessitait de prendre de grandes précautions. Le navire pointa directement dans la direction d'Ohara ou Gin avait ses adresses pour réparer le navire, récupérer des armes et des vivres etc ... L'équipage s'organisa petit à petit après plusieurs jours, chacun trouva sa place. Le fait d'être sans canons ne plaisait pas à Ichimaru qui se sentait nue et facile à couler. Il voyait derrière lui s'écarter Calm Belt, son cauchemar, il savait que cette mer le rappellerait bientôt. Son rêve se trouvait là bas après tout.

Après quelques jours de navigation, sans vivres mais avec assez d'eau, les marchands n'avaient eut dans l'estomac que des restes rassis laissés en cuisine. Ohara allait bientôt être en vue. L'équipage allait enfin pouvoir se reposer. Tous se mirent à danser en pleurant de joie. Un cauchemar de deux mois venait de s'achever. Cependant, Gin fronça les sourcils ce qui ne lui ressemblait pas. La vigie elle, était interloquée. De la fumée s'échappait en masse de l'île. Ils se rapprochèrent et virent des espèces de morts vivants zoner sans buts sur les plages. Ichimaru n'en revenait pas. Qu'est ce qui avait bien put se produire en leur absence ? Comment de tels monstres pouvaient exister ? Pourquoi étaient ils ici ? Toutes ces questions ne trouvaient pas de logiques dans leurs têtes. Peu importe, il fallait accoster, récupérer des armes des vivres et de quoi réparer et faire avancer le navire.

Le navire avança prudemment vers une plage qui semblait moins infestée. ils furent malgré tout repérés c'est pour cette raison que Gin effectua un grand saut pour atterrir dans l'eau qui lui montait jusqu'au nombril. Un corpulent zombie donna la charge aux autres. Ils étaient 8. Gin dégaina son épée en souriant. Il passa entre les 8 d'un seul trait et les trancha tous. Il pensait en avoir finit et se dirigeait doucement vers le plus gros. Mais ses hommes hurlaient dans son dos pour lui signaler que ses ennemis étaient encore debout. Deux d'entre eux étaient tombés dans l'eau et avaient des difficultés à se relever. Soudain, des espèces d'âmes noires s'échappèrent de leur bouche. Gin n'y comprenait strictement Rien. D'autres zombies arrivaient. Gin en trancha 1 en plusieurs parts mais chacun de ses membres bougea et il tentait même de se les remboiter. Un véritable cauchemar, pire que Calm Belt venait de surprendre les Pirates.

-Capitaines ! Hurla Grimmjow qui fut stoppé dans sa course par un puissant zombie qui lui attrapa la face et l'écrasa sur le sable.

Gin d'un bond avait rattrapé le monstre auquel il décrocha un violent coup de pied dans la nuque, sa tête se décrocha mais il la ramassa comme si de rien n'était et la remit en place. Les autres zombies s'acharnaient sur l'illusion Grossière laissée derrière par le Pirate qui ramassait son seconde encore à terre.

-Fuyons! Larguez les amarres ! Ils sont totalement invincibles !!

Gin et Grimmjow couraient dans l'eau en direction du navire, les abominations ne les avaient pas suivis, ils craignaient l'eau. Gin pensait à voir découvert leurs points faibles... Une fois à bord, ils s'écartèrent des cotes. Gin se reposa et se remit de cette étrange altercation. Un navire de la marine vint à leur rencontre.

-Bonjours, vous êtes des marchands ? La zone est sinistrée, ces bêtes ont envahies l'île, l'accès est bouclé. Le navire n'était pas gros, il comptait à son bord 15 soldats, 2 Caporaux, 1 Adjudant et 1 Lieutenant. Ichimaru regardait Grimmjow d'un air décidé, ce dernier semblait avoir comprit ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La naissance du premier équipage de Pirates de la nouvelle air.   Mar 7 Sep - 0:21

Gin attendit que le Commandant se retourne et fasse signe à son équipage de poursuivre leur route. Le moment venu, il sauta sur le navire des marines en tranchant le Commandant assez massif vue de près dans le dos. Ce dernier chutait en avant sous l'oeil ébahis des marines. Les 2 Caporaux bondirent sur lui mais Grimmjow était apparu devant Gin et stoppa leur attaque.

-Allez y Sentcho !

Gin, suivit de tous ses pirates chargea sur les marines qui avaient déjà dégainés leurs sabres. Le combat ne dura pas longtemps. Gin trancha les 2 premiers d'un seul coup puis affronta dans un habile échange d'escrime 5 autres marines laissant les 8 autres à ses 10 pirates qui les submergèrent. Ils étaient devenus plus robustes que des marines de 2eme classe. Le commandant s'était relevé et avait saisi Jaggerjack par la gorge en l'enfonçant dans le sol. Ce dernier avait poussé un cri coupé par l'étranglement violent et tout son corps traversa le plancher du navire. Gin avait chargé en direction du molosse et lui avait envoyé un violent coup de pied retourné. Il enchaina en reprenant appuis au sol, en dégainant et rengainant sa lame si vite que personne ne vit le coup. Le Commandant hurla. Il saisit Gin avec ses deux mains et l'envoya avec une puissance folle vers la mer. Son plongeon l'emporta plusieurs mètres sous l'eau sans qu'il puisse rien y faire. Il nagea ensuite aussi vite qu'il put vers la surface. Le temps d'escalader le navire, il arriva sur le pont, tous ses hommes gisaient au sol et au centre, le Commandant. Ses pieds ne touchaient pas le pont du bateau. Grimmjow le soulevait en le tenant par la mâchoire avec un regard haineux. sa lame étaient enfoncé dans l'estomac du marine qui perdait conscience. Jaggerjack le relâcha en crachant du sang sur le côté.

Ichimaru le félicita et décida de réveiller ses larves d'hommes. Après avoir tous pensés leurs blessures, ils se mirent au travail en récupérant les 4 canons du navire. Ils désossèrent ensuite le bateau en suivant les instructions de Grimmjow qui savait s'y faire avec ce genre de matériel. Le bois servirait à restructurer leur propre bateau. Ichimaru laissa la carcasse derrière lui dans laquelle les soldats gisaient. Il laissait le plaisir à leurs collègues de les retrouver tous morts dans un morceau de bateau. La première action de l'équipage était un succès totale.

Grimmjow aidé des pirates se mit au travail. Le navire avait pris ses distances par rapport aux côtes. Gin demanda de l'aide à 2 pirates pour mettre en place leur pavillon. Il fallait un nom, un pavillon, et de nouvelles planches neuves à ce vieux rafiot bien utile grâce à son système à vapeur, leur permettant de naviguer sur Calm Belt. Ainsi les pirates d'Ichimaru étaient en préparation. Un nouvel équipage était née, dans ce monde gorgé de silence depuis l'impressionnante rafle des pacifistas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La naissance du premier équipage de Pirates de la nouvelle air.   Jeu 30 Déc - 15:40

RP de l'élipse de 2 ans :

Déjà deux ans venaient de s'écouler depuis que le monde de la Piraterie avait reçut sa plus magistrale humiliation. Tous les Pirates de renom qui parcouraient Grand Line et surtout, le Nouveau Monde avaient étés expulsés comme des chiens ver les océans Blues. Barbe Blanche exécuté avec le Commandant de sa seconde flotte, le côté dit du mal avait perdu de bonnes cartes. La marine dominait donc ce monde d'une main de fer ...

Depuis le début des évènements liés à la Pacification du monde, Gin était resté à part. Il avait fuit le Nouveau Monde dans sa jeunesse et poursuivait sa vie entre West Blue et Calm Belt. Il n'avait connu ni guerres, ni défaites, et ne faisait pas partie de ces Pirates vantards finalement expulsés comme des moins que rien. Il faisait donc intégralement partie de cette Nouvelle Air, inconnu au bataillon. Les années passées à la recherche de l'épée légendaire avaient finalement étés récompensées. Sa victoire sur un chasseur de prime renommé et la tromperie effectuée envers Roronoa tête d\'algue alors le Pirate le plus recherché au monde, finirent par l'emmener à son objectif. Il avait effectivement perdu son bras gauche mais son bras droit, prolongé par l'un des 12 sabres légendaires en valait maintenant 2.

Il avait donc passé ces deux dernières années à s'entrainer à maitriser la finesse de sa lame mais surtout à rétablir son équilibre et sa force perdus à cause de son bras manquant. Un tiers de sa puissance de frappe l'avaient quittés en même temps que ce bras et son équilibre était désormais totalement différent. Il sut malgré tout garder une main de fer sur son équipage réduit après des aventures fraiches dans le Nord.

Pendant ces deux années, le principal objectif des Nigawarai fut de titiller la soit disant formation d'élite du Contre Amiral Bounty. En effet un soir, après avoir analysé une conférence bien arrosée sur le navire de la marine Escort, les 4 Pirates s'étaient approchés sans un bruit et avaient abordés le navire calmement. Ils trouvèrent peu d'argent mais énormément d'alcool et surtout, un coffre qui devait renfermer le trésor des marines et le fruit de toutes leurs aventures; Il valait mieux se faire discret par les temps qui couraient. Une fois sur leur bateau et loin au large, Grimmjow sous le regard attentif des autres, brisa le coffre en bois pour y trouver un fruit du Démon. Gin le prit et l'examina longuement dans sa cabine. Il le fit sien et ordonna aux autres d'oublier l'objet et de ne jamais chercher à s'en rapprocher. Le capitaine voyait ces abominations comme de terribles maléfices, il ne comptait pas l'avaler mais peut être pourrait il le revendre un bon prix ...

Le monde devint si mous que l'équipage décida de se manifester. ils retrouvèrent la marine Escort non loin de là où ils les avaient pillés pour la première fois. Gin rédigea une lettre et l'accrocha à la porte de la cabine de Bounty. Il rentra aà la nage vers son navire qui l'attendait plus loin. Ne faisant pas confiance à ses hommes, il les avaient ligotés pour être certain qu'ils ne l'abandonnent pas. On n'est jamais trop prudent lorsque l'on est Pirate après tout...

Quelques temps plus tard, une nouvelle prime fut accordée à Ichimaru et la renommée de son équipage augmenta. En effet, la marine ennuyée de l'inaction du monde avait décidé de se donner à fond dans l'objectif de la capture de ces rebelles qu'aucune tentative de dissuasion ne semblait pouvoir arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La naissance du premier équipage de Pirates de la nouvelle air.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La naissance du premier équipage de Pirates de la nouvelle air.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Sun's Pirates - Shishibukai
» Pirates des Caraïbes 4
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Calm Belt :: Les iles de Calm Belt :: En mer sur Calm Belt-
Sauter vers: