Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 quand on a plus rien même sa tête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: quand on a plus rien même sa tête   Mer 4 Aoû - 15:42

En quelque mouvement et une vingtaine de minute elle accosta sur ce minuscule ilot qui au premier abord semblé dépourvue de toute vie. On pouvait faire le tour en une demi journée tout au plus, une énorme page de sable fin s’étirait le long de cette terre et une végétation dense s’étendait en son milieu. C’est ici que la musicienne allait passé son temps, espérant voir un navire s’en approchais. La jeune femme passa son âpre midi assis sur un rocher, les yeux fixés au loin espérant sa délivrance. Le soleil descendait de plus en plus et la probabilité qu’elle passe sa nuit ici devenait grande. Il fallait maintenant réagir, construire un abri et trouver des vivres. Armé d’une dague qui s’apparente plus à un couteau elle s’enfonça dans l’obscur foret. Les bruits s’y en dégageant n’était pas rassurant peut être allé t’elle tomber sur des autochtone cannibale ou de la faune affamé. Sa première rencontre fut du moins plutôt inattendue, deux oreilles blanches dépassaient d’un buisson, 4 petit moustache s’agitaient. Un animal si mignon qu’on avait envi de le serré dans ses bras mais a la vue de ses canines il ne devait pas manger que des carottes et dans un instinct d’auto défense la naufragé contra l’animal qui s’était jeté a sa gorge. Nelly était stupéfaite d’un tels acte de barbarisme de sa part, mais au moins elle avait un casse-croute pour se soir. Ne voulant rester une minute de plus en ses lieux, elle sortie préparer son festin.

La révolutionnaire s’allongea sous un paravent fraichement construit avec des feuilles de cocotier et méditais sur ca situation.
- Quelle idées on eu mes supérieur de me donner un débutant pareil, je me retrouve perdu en plein north blue pendant que monsieur fait une croisière tranquille à bord de la marine.
S’en était décidé il fallait rejoindre saint Uréa chef lieu de la révolution et demander des comptes a ses supérieurs du moins quand elle le pourrait. La nuit ne fut pas des plus calme, en effet un singe farceur avait pris amusement à voir la jeune femme grommelait a chaque fois qu’il lancer des cailloux et ceci dura une bonne partie de la nuit a tels point qu’au réveil d’énorme poche se dessinait sous ses yeux.
- Maudit macaque attend voir que je t’attrape je vais te faire passer ton envi de rire.

Une nouvelle journée avait commencé, la 3eme bloquer ici, le moral n’y était plus et le poids de la solitude se fessais ressentir a tels point qu’elle parlait a une noix de coco sur laquelle elle avait dessiné un visage au couteau. La jeune femme alla tremper ses pied dans la mer qui se réchauffé au contacte du sable. Elle regardait son reflet dans l’eau, regardant sa chevelure hirsute et Ricko sa noix de coco.
- Mais qu’es ce que tu fais ? se demanda-t-elle
Et dans une rage folle elle balança son compagnon qui maintenant vogué au sommet des vagues.
- Tu as perdu ton seul compagnon dit une petite voix derrière elle.
Effrayer l’adolescente se retourna, mais personne n’était la, on pouvait juste sentir une bise légère qui c’était levé. Elle retourna d’un pas lourd au campement prendre son diner avant de se posté sur son rocher prêt a contemplé la mer. Pour passer le temps oosun tapé sur des cocos coupé en deux pour en apprécier la musique.
- Je tape sur des coco et c’est numéro un.
- Franchement regarde a quoi tu en es réduite, il serait peu être temps de se bouger ma grande ou son passer t’es conviction ? fit la même voix que tout a l’heure.

A coté d’elle était assis une femme qui lui ressemblé fortement ormis sa teinture blonde. Pendant que l’étrangère déblatéré sur la vie de notre héroïne, oosun, n’écoutant guère, essayer de palpé se si jolie visage.
- Mais qui es tu et que me veux-tu ?
- Allons tu pose des questions en sachant déjà les réponses je veux juste nous sortir de là
Hélas le corps de la femme disparue et Nelly s’apprêtait à dormir une nuit de plus sur cette ile, au moment de s’allongé elle pouvait voir dans les feuillages son amis monkey. Ni une ni deux elle sortie ses tonfas et parti a sa poursuite. Apres une course effreiner d’une demi heure elle renonça a la capture de l’animal, la musicienne se trouver devant une caverne, intrigué elle y pénétra. Le soleil couchant éclairé d’une couleur rougeâtre l’intérieur, c’était un abri banal un squelette était appuyer contre un mur sur le quelle était inscrit des bâtons. Le décompte des jours passé par cette individu se dit elle, intrigué elle compta.
- 125jours quelqu’un a passé plus de 4 mois ici. La blonde avait raison si je n’agis pas je vais moisir ici personne ne viendra.
- Construit une embarcation et quitte cette endroit.
- Encore toi tu pourrais prévenir quand tu arrive.

La jeune femme se mit immédiatement au travail, elle y passa la nuit, le lendemain puis le jour suivant. Une fois finie elle était fière de son travail, des rondins étaient attachés avec des lianes laissant vaguement penser sa construction à un radeau. Elle poussa sa prouesse a l’eau en fessant crisser le sable, une fois celui-ci arrivé a destination, nelly ne pouvais que constater l’air bea son chef d’œuvre flotté sous 30 cm d’eau
- Félicitation tu viens de révolutionner le transport maritime lui susurra la blonde
La révolutionnaire ne pouvais que constater l’échec total de sa construction et de sa partenaire qui se bidonner au sol. Nelly retourna dans l’eau cherchée la liane qui pourrait lui être utile pour son campement
- Pas grave il me reste assez de vivre pour tenir et espéré l’arrivé des secours.
- Si tu en a assez de vivre ta cas te pendre, âpres tout tu a déjà la corde s’éclaffa la blonde.
A tout autre moment la musicienne aurais surement rigolé a cette blague douteuse mais la elle était a boue de nerf quelque chose lui percuta le pied, le ramassa et le lança sur le personnage issu de son subconscient. C’était Ricko, les vagues l’avaient ramené jusqu'à la terre ferme. Elle remonta au campement diner, c’était le premier soir où deux individus étaient conviés à son festin.
- Tu vois tu aurais apprise le bricolage plutôt que la musique on se serait peut être sortie de la

Aucune réaction n’émanée de la jeune femme. Au matin coco Ricko n’était plus la malheureusement la blonde, elle si. Elle demeurait même à plein temps, et en forme car elle continuer à plaisanter. La blonde presser des citrons a la figure de Nelly en criant plus un zeste. La révolutionnaire était médusé face a son interlocutrice, elle imaginé ses citron dommage qu’il n’était pas réel. Et sous un soleil d’aplomb la crise de nerf commença. Elle se roula par terre t’elle une gamine fessant un caprice des larmes coulais à flot elle n’en pouvait plus et ne prouvé se contrôlé cela a durée dix bonne minute jusqu'à ce qu’elle se prenne Ricko en pleine tête. Le singe amusait sauter du haut de son arbre tout en poussant ses petit crie moqueur. Sans était trop il fallait en finir avec elle, la blonde ou se singe. Soudain les crie de macaque interrompis, Nelly le regarda, il désignait avec sa main l’horizon. Un navire, un navire se dessine au fin fond de cette étendu bleu. C’était sa chance c’elle qu’elle attendait depuis une semaine ou plus qu’importe elle avait perdu le fil du temps. En voyant Ricko un peu calciné sur le coté la jeune femme décida d’allumé un feu. Mais n’ayant plus de réserve de bois il fallait trouver autre chose. Un arbre ? Non trop vert, son violon ? Non trop précieux, Ricko ?

Le doute s’installa dans sa tête, la blonde ne l’aida pas à faire un choix et dans un choix qui lui creva le cœur elle cassa son violon le feu pris elle y ajouta le bois vert en espérant que le navire la localiserai. Le navire se rapproché des cote, la musicienne dansait sur la plage tout en baisant Ricko pour elle était sauvé. Elle n’avait pas imaginé que le navire en approche pouvait appartenir à de farouche pirate, ou des prétentieux marines. Une chance pour elle en se rapprochant on ne pouvait distinguer de pavillon c’était seulement un navire marchand. Restait maintenant à trouver son droit de visite a bord. Elle n’avait rien a proposé en échange devrais t’elle vendre son corps, elle l’ignorait mais était prête a tout pour quitter cette ile.
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: quand on a plus rien même sa tête   Jeu 5 Aoû - 18:47

Ce navire est bien un navire de transport mais il est sous la coupe de dangereux Pirates de North Blue qui récupèrent 50% de leur marchandise à chaque voyage. Les matelots te feront certainement part de leur désarrois. A toi de décider quel rôle tu joueras quand le navire Pirate viendra récupérer sa part sur la marchandise des pauvres mousses. C'est un gros navire mais ils se battent souvent et comptent donc seulement 19 membres d'équipage dont leur capitaine qui a deux mains coupées et con deux crochets. Il est assez puissant : Lv37...

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quand on a plus rien même sa tête   Ven 6 Aoû - 13:57

Le navire marchand fit donc escale sur cette ile, bien sur comme la jeune femme le pensait la traversé n’allé pas être gratuite. La naufragée négocia son droit à bord contre un emploi, qui certes était pénible mais qui lui permettais de voyager tranquillement et quitter cette ile qui la rendait folle. Le bâtiment leva l’encre, hissa les voiles et fit route vers West Blue la ou il devait décharger sa cargaison. Le capitaine, homme a la quarantaine, cheveux grisonnant du aux soucis causés par la mer et ses caprice vint déposer seau et balais pour que notre jeune employé commence son travail ou plutôt sa corvée. Elle fut affecter au nettoyage de la cale, ou il devait régner une hygiène respectable, en effet la majorité de son contenue était des fruits.

Nelly commanda donc a curé le sol, la premier heure on la voyait appliquer dans son travail si bien que même la saleté contenue dans le défaut du bois était délogé. Mais plus le temps passé plus son efficacité diminué et pour compliquer la chose, alors que la moitié de la salle était encore humide du a son passage, des traces de pates s’y était loger. La colère monta en la jeune femme, qui pu ainsi saboté son travail et de quel droits. Elle suivi les traces de poussiers humides, celles-ci menaient jusque dans un coin de la pièce ou était installé le coupable en train de grignotait une pomme.
- Un rat !
Bien sur juste au moment ou le capitaine s’était glissé dans la pièce pour inspecter els travaux. Il se faufila derrière elle la fessant sursauté, ce qui permis a l’animal de s’échappé.
- Hé bien il ne vous reste plus qu’a le chasser fit t’il avec un large sourire.
Et dans un ricanement qui lui était propre il laissa la jeune fille tétanisé balais en main géré cet événement qui n’était pas prévue. Une guerre sans merci se prépara, Nelly dans sa folie légendaire imaginait déjà la scène.

*dans le coin rouge issue south blue notre challengeur Nelly Oosun, et dans le coin Blue, notre champion issue de cette salle 3 match 3 victoire 3 K.O sur d’ancien matelot, j’ai dénommé le rat*


La révolutionnaire repris rapidement ses esprits car le mammifère était déjà passé a l’offensive. Il était rapide et ses changement de direction y compris, lui mettre un coup n’était pas a la porté de n’importe qui mais notre musicienne avait les même atouts. Hélas la cloche du repas retentit mettant fin au premier round.

La jeune femme gravit les quelque marches pour rejoindre le pont et allé s’installer dans le réfectoire a une vitesse folle. Son premier vrai repas depuis un bout de temps. Elle passa un merveilleux moment avec le reste de l’équipage qui lui racontait leurs péripéties. Viens alors un sujet délicat.
- Nous somme aussi en proies d’une bande de pirate s’appropriant une bonne partie de notre marchandise à chaque rencontre.
- Des pirates dits vous ? comment faite vous pour les croiser constamment
- Il connaisse notre trajet et s’arrange toujours pour nous y intercepter.
- Nous devons avoir une taupe dans notre équipage fit le capitaine mais hélas mon gagne pain y passe a chaque fois. Nous ne somme pas loin de fermer boutique. Et vue notre distance de west blue il ne devrait pas tarder.
Nelly se leva et sortie de table, elle avait un combat sanglant à finir et le voulais de préférence avant l’arrivée de ses forbans. L’animal c’était aussi rassasier durant cette interruption, mais oosun était revenue avec d’autre intension. Et son deuxième coups de ballais fit mouche écrasant littéralement l’animal au sol. Il était maintenant bien sonnée ses reflexes fortement diminué. Le troisième allait être le coup de grâce, la jeune femme le frappa de coté tels que l’on frapperai un palais au hockey et le mammifère s’’eclata au mur.

*Da.. Dawn, la jeune femme leva les point en l’air elle venait d’acquérir la ceinture de la calle.*

Mais sa joie fut de courte durée, elle descendit de son petit nuage, la vigie signalait la présence du bateaux pirate a l’horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quand on a plus rien même sa tête   Ven 6 Aoû - 16:18

Matsu Hoki vs Nelly Oosun


Le bateaux pirate bénéficiait d’un navigateur expérimenté utilisant mieux les vents, la distance se resserrait a vue d’œil l’accostage était obligatoire, le navire marchand grouiller tels une fourmilière chacun essayé de cacher le moindre bien a la vue de ses forbans qui fessaient route. Des coups de canon claqué dans les airs suivit du long sifflement strident qui devait se rapproché au vue de sa sonorité. L’ancre fut lâché du coté des commerçants, les pirates virent se placé à coté prêt a l’abordage. De la cale, Nelly pouvais entendre la discutions qui se tramait au dessus d’elle.

- Hé bien le vieux que t’es cale me réserve t’elle se coup ci ?
Le capitaine ne répondit pas à cette provocation. Mais on pouvait bien distinguer que des coups le démanger, ses point se resserraient.
- Oh oh regardé ca les marchant serait prêt a se battre on dirait ! soit que ceux qui le veule se manifeste.
Les portes des cales claquaient
- Je serais votre adversaire !
- Haha il nous envoye une fillette maintenant, décidément ils ont décidés d’être comique fit un membre de l’équipage. Chef puis-je m’en occupé.
- mais enfin jeune fille c’est de l’inconscience fit le marchant.
Un mouvement de tète de celui qui devait être le chef fit descendre cette racaille sur le pont. Tandis qu’un regard froid de Nelly fit taire le commerçant.
- Laisse-moi me présenter, matsu hoki navigateur des Frozen Blood et lieutenant du grand Hotomaru.
- Mon nom … importe peu je suis la championne des cales de se navire.

Un fou rire fut suite à la présentation de la révolutionnaire. Sa cape s’envola laissant apparaitre ses deux tonfas qu’elle avait en main. Son adversaire dégaina une simple épée. C’était un combat singulier face à face nul autre ne devais intervenir, un cercle humain c’était former autour d’eux dessinant ainsi l’aire de combat et des encouragements sortait de la foule.

Matsu fut le premier a se lancé a la charge de son adversaire, mais les 3coups qu’il essayer de lui porté ne fit frémir que le vent. Son capitaine Hotomaru était déjà certain de l’issue de se combat voyant l’adversaire de son matelot reculé. La jeune femme était dans son combat attendant le moment propice pour riposter. Mais a force de reculé la révolutionnaire se fit enfermé du coté des pirate qui contrairement a l’éthique du combat essayer de la bousculé. Une perte d’équilibre entraina tout de suite une sanction face à la charge imposée par son rival. Par une galipette qui lui était propre elle se dégagea de cet endroit incertain. Debout désormais dos à son adversaire se tenant l’épaule qui avait était touché, mais rien de bien grave, une simple écorchure. La réponse à cette attaque ne se fit pas attendre, son épée planté au sol, il ne pouvait qu’encaisser le coup porté par Oosun. Un coup d’une puissance semblant faible mais rudement efficace. En effet elle avait écrasé les nerfs contre l’os qu’elle avait senti raisonné dans son tonfa. Elle était seul à savoir l’incidence de son attaque tandis que les pirate se moqué de sa faible attaque. Le combat repris bien qu’il en avait pas conscience, la vitesse des coups de matsu avait quelque peu diminué les esquivaient devint un jeu pour la musicienne. Cependant le navigateur continué pour autant sa cadence d’attaque. Son épée derrière la tête il l’abaissa fortement sur son adversaire qui m’y ses tonfa en opposition. Le coup était d’une bonne puissance la garde de la révolutionnaire flanché, bien que bloqué l’épée du pirate se rapproché dangereusement de sa tête. Un coup de pied de la femme dans le bas ventre le fit reculer illico. Son bras semblé se dégourdir petit à petit il fallait replacer se même coup. Sur la charge suivant feinte de corps une esquive et frape sous l’épaule au même niveau que précédemment. Un cri de douleur s’échappa enfin du pirate, son épée tomba à terre, mais la récupéra immédiatement

- Que ma tu fais ?
- Je vois que ton bras commence à ressentir la fatigue, se combat approche de la fin

Le pirate prit un sacrée coup au moral, au lieu de la jouer futilement en évitant tout contacte il essayer encore d’atteindre son adversaire. Une première fente de sa part surpris Nelly au plus au point, voyant son visage intriguer le navigateur enchaina une nouvelle. Un mouvement sur la droite pour se dégager fut proposé par Nelly. Une énorme ouverture était maintenant présente chez le pirate. Elle choisi l’option d’une frape sur le poignet qui le fit immédiatement perdre son arme et enchaina avec un croche pied. Le pirate était désormais désarmé genou a terre. La révolutionnaire quand a elle avait réussi à se dégager a cinq bon mettre de son adversaire. Elle fonça sur son adversaire à terre, elle n’avait aucune compassion pour lui. Elle prit une impulsion a un gros mètre devant lui et dans les airs enchaina par un soleil. Maintenant en l’air juste au dessus de son adversaire la tête en bas, elle décocha une frape d’une puissance sans précédant en resserrant ses deux tonfa tels un étau et retomba derrière sur ses jambes. Le pirate était quand a lui face contre terre et un retour sur pied de sa par n’était plus probable avant un petit moment.

Hotomaru le chef pirate se leva
- Cette fille c’est Nelly Oosun, révolutionnaire dont la tête et mise à prix à 4.5m de berrys.
La jeune femme ne pouvait qu’acquiescer face à la découverte du capitaine ennemi. Il se prépara à la batail quand un gros monsieur lui barra la route
- Je m’en occupe chef !
Il s’agissait de Gaho second des des Frozen Blood.

______________________________________________________________________

Spoiler:
 

a titre d'info:
Matsu Hoki lieutenant et navigateur: lvl 26
Gaho ? second des Frozen Blood: lvl 32
Hotomaru capitaine des Frozen Blood: lvl 37
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quand on a plus rien même sa tête   Sam 7 Aoû - 16:07

Gaho vs Oosun
Ce combat n’allait pas être la même, c’était un colosse qui se dressait devant la jeune femme. Armé d’une énorme masse qu’elle n’aurait sans doute jamais soulevé, même avec toute la bonne volonté du monde. Sur un plan physique on ne pouvait que rester sceptique quand a l’issue du combat. La révolutionnaire était blafarde mais cela n’était pas une raison pour rester scotché là. Et contrairement au premier combat, se fut elle qui passa à l’offensive. Cependant ca technique de combat n’était en aucun cas différent du précédant. La musicienne chargea son adversaire qui se debater en agitant sa masse comme si il voulait se débarrasser d’une vulgaire mouche qui lui tourner autour. Bien que Gaho possédait une force de frappe impressionnante il demeurait cependant assez lent dans ses mouvements, ce qui rééquilibré se combat. Le second possédait une plus grande allonge que la jeune femme mais elle réussi a se faufilé a travers ses attaques jusqu'à son corps. Le Deep Strike partie en direction de son bras, elle continuer dans le même esprit que le premier combat. Le coup fit mouche, les marchant commençais a hurlé comme si la victoire était acquise, Oosun qu’en a elle fessait plutôt grise mine et regarder ses armes.

*le coup fut inefficace je ne l’ai pas sentie résonné*

Le colosse, graisseux anéantissait totalement l’attaque de Nelly. Son morale fut atteint, elle était perdu dans ses penser cherchant un moyen de s’en sortir. Son adversaire avait compris que la jeune femme était troublée et profita de son avantage pour riposter. Une série de coup s’ensuivit, Oosun était moi serein dans ses esquives, et un coup lui percuta la jambe au niveau du genou. S’ensuivit une chute sur la qu’elle un autre coup de masse se rapproché. Par un rouler boulé elle esquiva le coup qui avait littéralement trouée le pont du navire mais la musicienne demeurait toujours a terre. La relever se passa s’en encombre son genou n’effectuer qu’une légère gène. Son adversaire quand a lui avait gentiment attendu qu’elle se relève signe d’un certain honneur dans la batail, ce qui avouons le nous était rare chez un pirate. Cependant il était bien décider à en finir et reparti a la charge de son adversaire. Petit pas a droit puis a gauche, la jeune fille avait disparue gaho s’arrêta net et semblait la cherché. Utilisant toute la force contenue dans sa vitesse, le second encaissa un choc en plein flan droit qui le projeta au sol. La jeune femme garda la pause qui avait propulsé son adversaire.

- Requiem
Gaho se releva illico, Nelly reparti sur le même schéma, petit pas a gauche puis a droite. Il s’arrêta net, un coup de même violence s’abattis sur son flan gauche.
- Requiem
Gaho poussa un cri d’horreur telle une bête sauvage, oosun l’avait énervé pour de bon.
- Comment peu tu disparaitre sorcière !

Un moment de blocage avait atteint la montagne de graisse, puis âpres sept bonne seconde il ricana et repartie a la charge, n’avait t’il pas comprit la leçon ? Sa charge était inutile et l’avait propulsé par deux fois au tapis. La révolutionnaire fit la même, droite gauche. Mais la finissions n’était pas au rendez vous et un coup terrible a l’estomac propulsa la jeune femme a 3 bon mètres.

- T’es appuis te trombe jeune fille je peu prévoir le coté ou tu es.

Une nouvelle attaque était bloquée, mais cela était insignifiant quand a l’ampleur des dégâts. La musicienne semblait sonnée à terre. Elle s’était cependant remise sur les genoux crachant d’impressionnante flaque de sang. Cette blessure était plus que sérieuse. Le combat pris une tout autre dynamique, il était maintenant moins stratégique, désorganisé et décousue. Le deux adversaires s’envoyaient de simple coup. Gaho avait la fasse ensanglanté quand a Nelly du sang s’évacuer toujours de sa bouche et d’autre coup au niveau du bassin la fessait drôlement tanguer.
Une deuxième frape terrible envoya oosun au tapis, elle était à 5bon mètres, sur le sol, inerte. Les marchands alors beaucoup plus nombreux que leur assayant passèrent a l’offensive face au reste de la troupe de ses forban. Nelly ne semblait pas en mesure de se relevé, Gaho se retourna pensant le combat terminer. La jeune femme pris appuis avec les bras

- Pas si vite le colosse.

Gaho se retourna et fixa son adversaire. Elle avait remis un genou à terre et s’appuyait sur l’autre jambe pour essayer de se remettre debout. La première tentative se solda par un échec, mais persistante, elle réitéra. Apres deux bonne minute ou Gaho avait eu l’honorabilité d’attendre que son adverse se remettre sur pied, elle fit quelque pas en sa direction.
- Dust … in
La jeune femme avait peine a tenir debout, gaho écoutant la prochaine attaque de son adversaire trouver qu’elle était loin pour utiliser une technique et pensa donc qu’elle avait perdu la tête vu l’ampleur de ses dégâts.
- The wind

Elle fessait tournoyer son tonfa a une rapidité folle, on pouvait l’entendre siffler dans le vent. Et part un mouvement de bras vers l’avant, elle désarma Gaho qui se retrouva cul a terre bien sonné. Stupeur sur le chant de batail, la jeune femme avait mis a terre son adversaire a distance, la révolutionnaire avait réussie a crée une onde de choc grâce a la vitesse. Le second des frozen blood se releva et la jeune femme le chargea. Sans son arme il ne pouvait contrer l’attaque qu’il allé subir. En plus de sa la jeune femme se déplacé que par petit pas avec appuis alterné évitant ainsi les poings de son adversaire. Sa vitesse était devenue encore plus grande, comment une personne aussi amoché pouvais encore tenir se rythme. Elle était maintenant a porté de son adversaire une frape en direction de son cœur partie, provoquant un arrêt de quelque seconde. Immédiatement le second tomba vers l’avant. La musicienne pris appuis sur sa tête pour se projeter dans les airs avant de retomber avec tonfa en avant sur la tête de Gaho qui s’était incrusté dans le pont.
L’adolescente se releva fit quelque pas.

- Stairway to…
Elle commença à s’écrouler.
- Heaven !
Son corps maintenant gisait à terre. Les marchant s’interrogèrent « les marches du paradis »l’avait t’elle rejoint la voyant inerte au sol? Quoi qu’il en soit une toute autre bataille les attendaient.

_________________________________________________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quand on a plus rien même sa tête   Ven 13 Aoû - 19:37

Alors que le face a face d’oosun semblait mal engager, les marins décidèrent de tenter leur chance a fond en attaquant le reste de l’équipage. Ils restaient leur capitaine Hotomaru et 16 autres membres, du menu fretin pour la révolutionnaire. Eux était plus nombreux mais moins habile au combat. Le pont du navire marchant était sans dessus dessous, les trois commandant s’occupait du chef des frozen tandis que les mousse se dispersé sur le reste. Le combat était d’une violence folle, les deux camps comptabilisés déjà des pertes, mais le plus important se tramait sur le capitaine des frozen et son second. Hotomaru était bien trop puissant et repousser ses trois adversaire avec aisance, ses crochet était bien acéré et un dirigeant du navire avait déjà une belle balafre sur la figure. Gaho et nelly était maintenant hors d’état de nuire, aucune faille demeurais chez le capitaine des frozen, le combat s’éterniser et les forces du coter des marchand diminuaient. La fuite s’imposer, ils gainèrent un a un le navire pirate tous en laissant ses dernier sur la coquille de noix qui leur servait de navire. Le navigateur se mit immédiatement a la barre tandis que les autres repoussaient les pirates qui tenté en vain de monté.

- Nous avons oublié la jeune femme fit le capitaine marchant

Il sauta part dessus bord et tomba le pont de son navire. Il ramassa la jeune femme, la mit sur ses épaule et repris direction du navire pirate. Plusieurs forban lui barré la route et malgré le poids qu’il porter sur ses épaule tels un véritable fardeau il réussissait petit a petit a regagné le navire. Il lança la jeune fille qui atterrie sur le navire pirate, il lui restait plus qu’a escaladé. Mais lord de son saut, son mollet fut raccroché.

- Pas si vite

Hotomaru qui ne pouvait escalader cette surface du a l’absence de main, ramena son adversaire a sa porté. Celui-ci fit une mauvais chute et tomba un étage plus bas, c’est à dire l’eau. Les corde d’abordage furent coupés et les deux navires se séparé peut a peu. Une corde fut lancée pour récupérer le capitaine. Les frozen se trouver sans leur navigateur qui était tombé plus tôt face a Oosun, la course poursuite s’annoncer déjà compromis et les marchants rajoutèrent une couche en bombardant leur ancien navire. Il s’était sortie de se guêpier et ‘n’avaient plus rien à craindre maintenant, Nelly Oosun fut conduite dans une chambre tandis que le navire faisait maintenant route vers West blue.
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: quand on a plus rien même sa tête   Ven 13 Aoû - 19:45

Je valide : +16 Xp

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quand on a plus rien même sa tête   

Revenir en haut Aller en bas
 
quand on a plus rien même sa tête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pédophilie: pourquoi la justice ne fait rien ?
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Il n'y a rien d'impossible quand on s'aime [PV Mathias]
» Quand la vie nous fatigue, à quoi bon s'accrocher ? Certains diront que je suis une lâche mais non, c'est faux.
» (#19) - C'est quoi Dieu ? - Tu vois quand tu fermes les yeux et que tu désires un truc très fort. Et bah Dieu c’est le mec qui en a rien à foutre. [ feat. Savannah ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Le Monde :: North Blue :: En mer sur North Blue-
Sauter vers: