Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Sam 17 Juil - 20:15

Post précédent : en mer sur West Blue

La chaloupe glissait sur l'eau comme une plume glisserait sur les courants d'air. La frêle embarcation venait de contourner une pointe rocheuse et allait bientôt déposer ses passagers sur la petite crique abandonnée de Riverst Beach. Kana n'avait toujours pas reprit possession des mouvements de ses membres et commençait à désespérer d'un jour pouvoir mouvoir à nouveau son corps selon ses envies. La raison pour laquelle le commandant de bord ne l'avait pas fait enfermée dans une des geôles que comptait le gros bâtiment marine l'échappait. Une secousse fit bouger la barque et tira la jeune femme de ses pensées. Hotaru, le petit aide de laboratoire la regardait d'un air pensif, la main de l'albinos bougea et décoiffa vigoureusement les cheveux de l'enfant. Il était âgé d'une dizaine d'années et Suu et lui avait noué de très forts liens d'amitié qui se rapprochait d'une relation entre frère et sœur. La médecin s'en voulait terriblement de l'avoir embarqué dans cette terrible aventure. Hotaru courait de grands risques et c'était entièrement sa faute.
Sa y'est, la chaloupe avait accosté à Riverst Beach. Il faudrait aux passagers de la barque un peu de temps pour joindre leur objectif, Didijoka. Le village était connu pour abriter en ce moment les plus grands révolutionnaires de l'île mais aussi le plus de ces personnes. Il n'était pas aisé d'infiltrer cet endroit si surveillé. Si les plus grands se réunissaient à cet endroit, cela signifiait que les plus petits surveillaient les environs.
Un des soldats de première classe qui était venu donna à Kana une grande cape pour envelopper son teint translucide et ses longs cheveux argentés qui rayonnaient rien qu'avec un éclat de lune. Les bras de la jeune femme enveloppèrent son corps du grand morceau de tissus bleu nuit. La couleur du manteau était exactement la même que celle de la jupe plissée de l'albinos.
Les marines débarqués devaient désormais traverser un bois, en prenant garde à ne pas se faire remarquer. Ensuite ils devraient simplement atteindre Didijoka et commencer l'observation des lieux.
Le corps missionnaire parti immédiatement en direction du bois, en face d'eux. Kana ne sentait aucune fatigue malgré l'heure tardive, surement en raison du fait qu'elle ne contrôlait plus que son esprit. C'était une sensation bien étrange mais la jeune femme commençait à s'y habituer. Flotter dans un corps était en réalité bien agréable. Elle se sentait très légère et ne ressentait plus rien, la faim, la soif, la fatigue, la douleur. Les marines gravissaient silencieusement une pente et son corps suivait, docilement. Ils furent ensuite contraint de traverser un petit ruisseau et Hotaru tomba dedans provoquant un bruit à peine perceptible. Un quart d'heure plus tard les personnes choisies pas Masajin avait atteint les abords du village. Ils en firent le tour afin de déterminer le meilleur point d'observation. Ces gens avaient découvert une vieille bâtisse abandonnée, parfaitement bien placée pour regarder les allées et venues et suffisamment abimée pour qu'aucune personne censée n'y entre.
Un cri retentit sur la place du village, nombres de révolutionnaires venaient de surgir, de partout. Il y en avait énormément. Kana eu très peur pour Hotaru et voulut lui crier de fuir mais elle ne pouvait toujours pas parler. Les opposants se dirigeaient déjà en courant vers les marines. Le corps de l'albinos fit volte-face, attrapa le jeune aide puis s'enfuit en courant dans la forêt. Au moins l'enfant serait en sureté. La jeune femme était heureuse de ne pas devoir participer aux combats, elle n'avait pas envie de blesser ou de tuer des révolutionnaires. Sa cible restait les marines et plus généralement le Gouvernement mondial. La médecin s'était un moment détournée de sa mission mais elle allait enfin pouvoir l'accomplir. Soudain Suu sentit son corps lui obéir un peu. Elle se traina donc lentement vers la zone de combat. Le Contre Amiral était en train de combattre trois révolutionnaires à la fois et en tuait un autre. Il était vraiment très puissant, et dire qu'il existait des officiers encore bien plus forts. Kana ne revenait pas de la vitesse de Masajin, bien qu'il eut une musculature très développée, il était rapide. Le Commandant de Bord était très doué. Sa force était incomparable à tout ce que l'albinos avait pu voir jusque là. Si il continuait il allait tuer pleins de gens... Elle ne pouvait pas laisser faire sa ! Il fallait absolument que la jeune femme l'arrête. Elle avança difficilement vers lui, faisant attention aux combats qui se déroulaient aux alentours et aux balles perdues. Le contre Amiral sembla relâcher un instant sa vigilance et un révolutionnaire en profita pour tirer dans sa direction. Suu n'en croyait pas ses yeux lorsqu'elle vu l'Officier supérieur s'écrouler sur le sol, visiblement dans son dernier souffle. L'hypnose que retenait la jeune femme était levée et elle sentit de nouveau son corps. Kana avança rapidement vers Masajin.

Vous serez... surement... recherchée par... la... la marine... désor...
la voix du commandant s'éteignit.

Pour la médecin le spectacle était dur à supporter mais pour l'hypothétique pirate, c'était plutôt réjouissant. Elle se tourna vers le révolutionnaire qui avait abattue Masajin pour le remercier mais celui-ci avait disparut. C'était tout de même étrange qu'un type aussi faible ait pu vaincre ce grand combattant. Kana était époustouflée et apprit que en combat, elle devrait toujours protéger ses arrières. La jeune femme n'aurait su dire pourquoi mais la mort du marine l'attristait. Les marins n'étaient pas tous comme les monstres qui avaient tués sa famille et son village natal, Porto Dell ainsi que l'île de Tequila Wolf. Il y avait de braves gens qui en faisait parti. Comme Hotaru par exemple... Hotaru ! Où était-il passé ? Kana le trouva à l'entrée du village et le rejoint en courant. Elle le sera fort dans ses bras. Ensuite la médecin regarda si il n'avait pas été touché par diverses attaques mais il semblait en très bonne santé. Elle fut directement soulagée. L'enfant lui montra un gros sac.

Regarde, j'ai rassemblé tes affaires et puis... les miennes aussi. Je sais que tu n'as jamais voulut rester dans la marine, c'est aussi mon cas... Mais je veux partir avec toi.

Oh... Hotaru, je suis très touchée mais je ne sais même pas encore ce que je suis réellement alors j'aurais bien du mal à m'occuper de toi.

Sa ne me dérange pas. Je t'aime déjà comme une sœur et je veux rester avec toi. Je ne souhaite pas rester sur ce navire après avoir connu le bonheur de savoir à quoi peut ressembler une famille. Je veux rester avec toi.

Hotaru... J'ai très envie que tu reste mais sa sera très dangereux, nous serons peut être recherchés par la marine.

Dans ce cas, je n'ai qu'a devenir fort, déclara t-il en souriant. Bon il faut soigner ces révolutionnaires.

Kana acquiesça avec un large sourire puis alla soigner le révolutionnaire le plus proche. L'enfant avait raison, ces gens se battaient aussi contre la marine.


Dernière édition par Kana Suu le Dim 29 Aoû - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Mer 21 Juil - 14:55

Après l'attaque, Kana avait soigné tous les révolutionnaires blessées et le cuisinier marine qui n'était pas encore mort lorsqu'elle arriva vers lui. Après avoir soigné ses blessures, il s'en alla vers la chaloupe qui les avaient transportés, quelques heures auparavant. Tous les autres étaient morts. Les matelots et la moitié de l'unité de soldats de première classes avaient été sauvagement massacrés. La jeune femme ne pouvait en vouloir à ces révolutionnaires qui aspiraient à un monde meilleur. L'albinos partageait la plupart de leurs idées, c'est pourquoi elle avait soigné les blessés après le combat. Au début on l'avait regarder comme si elle venait de débarquer du ciel. La médecin était accoutumée à ce regard qui observait en général son apparence mais cette fois c'était parce qu'elle était arrivée avec ces marines. Ces gens ne devaient pas avoir l'habitude de vois une personne censée faire parti des soldats du Gouvernement mondial soigner des révolutionnaires. Ils lui posèrent donc quelques questions et pour la remercier d'avoir soigner les combattants, les braves villageois lui proposèrent à elle et Hotaru le gîte et le couvert. La jeune femme en fut très reconnaissante. Une fois l'enfant couché, elle alla enterrer l'ancien Commandant du navire marine, à l'écart, dans la forêt. L'albinos ne savait pas pourquoi elle ressentait ce besoin mais il semblait que l'hypnose devait lier moralement son utilisateur et sa cible. C'était en réalité un pouvoir bien étrange qu'avait détenu Masajin, pourtant il n'était plus de ce monde et Kana pensait toujours à lui. Elle n'était pas triste, juste pensive et n'arrivait pas à déterminer pourquoi. La médecin qu'elle était ne pouvait en déterminer la cause et sa l'énervait énormément. Comment expliquer un lien si surnaturel ? Bon il était vrai que les fruits du démon, les Haki, les îles célestes et tout le reste l'était aussi. Pourtant bien qu'elle eu récemment prêté serment sur l'illustre docteur Hogback, Suu ne trouvait pas les réponses à ses questions et cela l'énervait terriblement. Un si grand mystère dont elle ne trouverait sans doute jamais l'explication.
La jeune femme sortie de ses pensées et vu l'aube poindre, à travers les épais nuages. Comment se faisait-il qu'elle était restée si longtemps à réfléchir à une chose qui de toute façon n'était pas si importante ? Kana en était abasourdie. Elle rentra chez la personne qui les hébergeait, elle et Hotaru, en courant puis gravit silencieusement les marches de l'escalier avant de s'installer sous les couettes de son moelleux matelas jusqu'à ce qu'il soit temps de se lever.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Jeu 22 Juil - 13:34

Le jour suivant, Kana et Hotaru firent le tour du village afin de soigner les malades. La jeune femme appris que le garçon n'avait jamais voulu rentrer dans la marine. Étant orphelin il n'avait cependant pas eu le choix et n'avait jamais connu les réelles aventures qui le passionnait, jusqu'à présent. Après le déjeuner, ces deux personnes allèrent s'entrainer en prévision de combats qui auraient surement lieu bientôt. L'albinos enchaina une centaine de sauts à la corde avant de se prendre les pieds dedans et de s'écrouler dans la poussière, en sueur, alors que l'enfant avait emprunté un sabre et enchainait des techniques : pointe, pare, coupe, inlassablement jusqu'à atteindre un degré assez élevé de perfection. Après cela, les deux amis allèrent se baigner dans une rivière qui passait à l'est du village. Il faisait beau et l'eau fraiche leur redonnait des forces après l'entrainement. Alors qu'ils jouaient à s'éclabousser, une petite fille d'environ six ans vint les voir.

Euh... Bonjour, désolée de vous déranger... commença t-elle, toute timide.

Tu ne nous dérange pas, affirma Hotaru

Oui c'est vrai, tu voulais quelque chose ? demanda Kana

Hé bien ... Ma maman est très malade et puis elle attend un petit frère ou une petite sœur pour moi. Papa est parti en mer il y a quelques jours avec d'autres personnes mais maman n'était pas encore malade. Elle est toute bouillante quand je touche son front. S'il vous plait... Vous pouvez aller la voir ? Les gens disent que vous guérissez les autres.


Oh, oui bien sur, conduit nous là où est ta maman, déclara l'albinos.

Merci ! s'exclama la petite.

Kana et Hotaru suivirent donc Lili, car c'est ainsi que s'appelait l'enfant, jusqu'à sa maison. Le petit groupe entra dans la modeste masure puis se dirigea vers la chambre parentale.

Voila, c'est ici qu'est maman
, annonça Lili en montrant du doigt le lit placé dans un coin.

D'accord, ne t'inquiète pas, je vais l'ausculter, répondit Suu.

La médecin se rapprocha du lit puis regarda la jeune mère. Elle devait avoir environ vingt-cinq ans et semblait épuisée. Après un rapide examen, Kana observa que le bébé, dans le ventre de la maman, pesait sur ses reins, ses intestins et sa vessie. Ensuite elle découvrit une piqure anormalement grosse d'insectes. L'albinos effectua des prélèvements autour de cette plaie puis sorti son petit microscope portable, emprunté au navire marine, et regarda son échantillon de plus près. C'était un cas plutôt rare du à une piqure d'araignée spécifique. En effet, une seule race pouvait infliger cette morsure et c'était la tarentula magnia fera ou grande tarentule sauvage. Une variété que la médecin pensait éteinte car il lui fallait des conditions bien particulière pour se reproduire mais apparemment celle là avait trouvé son compte. Suu avait lu dans un livre que la seule façon efficace de soigner ce type de blessure était d'aspirer le poison. Elle sortit donc un anti-venin qu'elle appliqua sur la plait et commença à pomper. Le résultat obtenu ne fut pas celui escompter mais Kana avait réussi à prélever un peu de poison, elle allait donc pouvoir essayer de trouver un anti-dote ce qu'elle commença à faire sur le champ. Pour les poisons d'origine naturelle, la jeune femme préférait utiliser des produits qui l'étaient aussi. Hotaru demanda à la médecin si elle avait besoin qu'il aille lui chercher des ingrédients et la réponse étant positive, il sorti donc rassembler ce dont l'albinos avait besoin. Une fois que le garçon eu rapporté le tout, la médecin se mit au travail et une heure plus tard, le remède était créé. Elle l'injecta donc à la malade puis commença à désinfecter la morsure, qui avait encore enflée. Suu résolut de revenir le lendemain afin de voir comment se portait le fœtus et la mère pour aviser de la démarche à suivre. Une césarienne serait peut être à envisager étant donné que le nourrisson s'appuyait sur des organes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Sam 24 Juil - 13:14

Le lendemain, Kana se rendit donc à nouveau chez la jeune Lili puis ausculta à nouveau sa mère. Elle se portait beaucoup mieux et pouvait à présent parler et bouger un peu. Hotaru avez été péché à l'aube et grilla donc les poissons au barbecue après les avoir fait marinés dans un mélange de divers jus de fruits et d'épices. Il prépara ensuite une soupe pour la jeune maman et retourna s'entrainer, mais cette fois-ci il fit un long jogging avant de rejoindre la maison de la petite fille. Pendant ce temps, la médecin avait expliqué à la mère que la césarienne serait obligatoire vu la pesée du fœtus sur les organes tel que les reins, les intestins ou la vessie. L'albinos prépara donc l'opération dans le salon. Elle recouvrit le canapé d'une bâche à peu près stérile puis sorti des torchons et des serviettes pour poser l'enfant, une fois qu'il serait sorti du ventre de sa mère. Ensuite Suu sorti un bistouri en argent, emprunté à la marine.
Quelques instants plus tard, l'opération était finit mais le cordon ombilical s'était enroulé autour du coup du nourrisson. La médecin coupa donc vivement ce qui étranglait la petite et le retira de la toute petite fille avant qu'elle ne s'étouffe. Kana l'enveloppa ensuite dans des serviettes avant de la donner à la mère, épuisée mais ravie de pouvoir enfin voir son enfant. Après quelques instants, Hotaru rentra dans la maisonnette, essoufflé. Il prépara de quoi manger pour l'albinos, Lili, la mère et lui-même. La jeune fille déclara durant le repas que plus tard elle serait médecin ce qui fit énormément plaisir Kana. La maman voulut, pour remercier Suu, lui donner de l'argent que cette dernière refusa vivement. En guise de payement, la mère choisi donc d'appeler sa fille Kana, la jeune femme en fut très touchée et étreignit longuement le bébé et sa génitrice avant de partir avec Hotaru, dormir dans l'endroit qui leur était réservé. C'était une petite demeure coquette, un peu à l'écart du village. L'habitation comprenait une fenêtre unique, située à côté de la porte d'entrée. L'intérieur était plutôt sombre mais assez confortable. Une kitchenette avait été placé dans un coin, il y avait aussi un gros fauteuil, à côté de la fenêtre et un grand lit double. La jeune femme y dormait avec le garçon qu'elle considérait comme son propre frère. La maisonnette donnait sur une rivière et était placée en haut d'une colline. Les villageois leur avaient prêté cette masure en gage de gratitude envers la médecin qui avait soignée les révolutionnaires blessés le soir où Masajin, l'ancien Commandant du navire où Kana s'était infiltrée, était mort. Ainsi l'albinos avait pu tranquillement récupérer et commençait à s'entrainer durement avec Hotaru.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Mar 3 Aoû - 0:23

Cela faisait quatre longs jours que Kana et Hotaru s'entrainaient durement. Ils se levaient à l'aurore et retournaient dormir et se soigner au crépuscule. Les deux jeunes gens étaient réellement éreintés mais ils devaient devenir beaucoup plus fort pour les combats qui se dessinaient à l'horizon.
Le premier jour, ils se levèrent de très bonne humeur, motivés par l'enjeu qui se dessinait. Le garçon prépara le petit déjeuner tandis que l'albinos passait en revu le matériel et écrivait le programme de la journée.

-De neuf heure à dix heure, échauffement comprenant une demi heure de course rapide suivie d'un dizaine de minutes de marche puis de musculation.

-De dix heure à midi, entrainement intensif à l'art du tir, avec un pistolet, sur différentes cibles.

-De midi à une heure, pause pour le repas et étirements.

-De une heure à quatre heure, lecture à la bibliothèque sur les poisons et autres hallucinogènes.

-De quatre à cinq heure, maniement de l'épée (en bois) en duel.

-de cinq à six heure, maniement de l'épée (en fer) sur des mannequins.

-De six à huit heure, élaboration de poison.

-A partir de huit heure, retour à la maison, soins et étirements.

L'heure de l'échauffement était effective, Kana et Hotaru partir donc pour leur footing, autour du village. La jeune femme commença à tirer la langue au bout d'un petit quart d'heure, comme le garçon d'ailleurs. Arrivés à une clairière, ils étaient tous les deux en sueur. La demi-heure était passée, ils se mirent donc à marcher silencieusement pour récupérer. Après cela, ils choisirent un endroit dégagé et calme pour commencer la musculation. Pompes, abdominaux, tractions à une branche, les deux jeunes n'en pouvaient plus, c'était très difficile. L'heure d'échauffement était passée, place maintenant au tir !

Kana n'avait jamais tiré avec un pistolet, c'était d'ailleurs pour elle assez compliqué de le faire. Ses doigts étant trop longs, il lui rentrait dans le poignet quand elle tenait quelque chose de fin, ce qui était le cas de cette arme. Hotaru quand à lui s'en sortait très bien ! Il arriva à toucher le centre de la cible quatre fois de rang au terme des deux longues heures d'entrainement. Les villageois leur avaient prêté de la poudre et toute sorte de sabres, du fusils et de pistolets. Des pirates étaient en effet pas si malvenus chez les révolutionnaires. Les deux compères avaient tirés sur des pommes (un classique), des feuilles d'arbre, des vieilles bouteilles en verre et de manière générale tout ce qui avait pu leur tomber sous la main. L'albinos tirait très mal mais s'était quand même appliquée à faire de son mieux avec les moyens du bord. Au final, elle réussit quand même à toucher deux ou trois fois une cible située à environ cinquante mètres. Le petit garçon était un véritable génie dans ce domaine, il s'entraina à tirer les yeux bandés et atteint une fois une pomme située à une trentaine de mètres. Magnifique ! Il était véritablement doué dans le maniement des armes à poudre.

Pause !! Les deux jeunes, en sueur, regagnèrent leur petite maisonnette. Kana se baigna longuement dans la rivière alors que Hotaru, après un plongeon était déjà sorti pour aller faire la cuisine. Au menu ? Médaillon de bœuf, pommes de terre sautées et salade, à base de euh... laitue ! Après ce festin, ils s'étirèrent longuement, chaque tendons, un à un ou deux à deux, selon leur emplacement. Cela faisait un peu mal mais c'était quand même très agréable. Enfin, après s'être changés, ils partirent pour la bibliothèque qui était situé sur la place du village.

Et quelle bibliothèque ! Un espace différent pour chaque thème, des étagères garnies à souhait, des canapés moelleux qui ne demandaient que que l'on s'y installe avec un bon bouquin. Kana et Hotaru se dirigèrent vers l'espace dédié à la médecine puis consultèrent le rayon des poisons. Le garçon se plongea directement dans un livre traitant des soporifiques alors que l'albinos préféra lire un document parlant des hallucinations. On peut dire que ces trois heures dans la bibliothèque leur avaient vraiment donné des idées de nouveaux poisons à élaborer lors des combats. Mais maintenant ce temps était écoulé et la digestion finit. Ils rejoignirent alors la clairière où ils avaient élu domicile pour les jours avait à venir.

A l'attaque !


Le petit cri d'Hotaru raisonna encore une fois dans la zone d'entrainement. Il fut suivit d'un fracas assourdissant, deux épées en bois s'étaient durement fracassées l'une contre l'autre. Depuis une petite demi-heure, c'était ce qui avait fait fuir tous les oiseaux des environs. Kana se battait déjà beaucoup mieux, elle savait désormais s'ajuster à la vitesse de son adversaire pour mieux parer puis contre-attaquer mais le garçon avait toujours l'avantage car malgré son jeune âge, il avait beaucoup plus d'années de pratique. Depuis qu'il savait marcher pour être précise. Environ 9 ans... L'albinos pratiquait depuis son départ de Porto Dell c'est à dire... Un mois à peu près. La demi-heure restante passa à une vitesse folle et l'heure de passer au épée de fer était venue.

Les deux compères installèrent deux mannequins qu'on leur avait prêté avant de prendre en main les sabres. Kana n'avait pas utilisé l'épée recouverte de poison, en effet elle aurait fait fondre le mannequin et ce n'était certainement pas le but. Elle se munit donc du premier katana qu'elle trouva, le pommeau était agréable au touché. L'albinos défigura le sac de sable en un clin d'œil et continua donc sur un arbre mort, suivi d'Hotaru qui avait lui aussi achevé le mannequin. Pique ! Pointe ! Pare ! Taille ! Les cris d'auto-encouragement fusaient de toute pare et l'heure passa encore très rapidement. Bientôt, il fut temps de préparer les poisons.

Grâce aux heures passées à la bibliothèque, Kana et Hotaru avait pleins d'idées. Elle voulait élaborer des poisons, mais dans ce cas on parle plutôt de médicament, à s'injecter à soi même. Un paralysant, un fortifiant pour les muscles et un dernier produit pour augmenter l'activité neuronale. Le garçon lui pensait à une poison qui agirait directement sur les nerfs optiques. Comme sa, on pouvait brouiller la vue de son adversaire et lui asséner ensuite le coup de grâce. Ils passèrent donc leur temps entre aller chercher des ingrédients, se parler sur l'avancée des recherches et élaborer les substances.

Après ces deux longues heures de recherches, ils rentrèrent et se baignèrent rapidement dans l'eau de la rivière attenante à la modeste masure où ils dormaient. Cette journée était fini mais une autre commencerait le lendemain...
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Mar 3 Aoû - 2:27

Je met ici un marqueur pour me rappeler que ta dernière demande d'xp compte tous tes post excepté celui d'au dessus.
J'en profites pour te soumettre un nouveau sujet RP...
Toi et Hotaru êtes sur l'île des Révolutionnaires. Ils ne vous laisseront pas gambader sur leur territoire indéfiniment d'autant plus que vous avez accosté depuis un navire de guerre de la marine. Je te laisse la liberté d'expliquer comment ta rencontre avec les Révolutionnaire va permettre une entente entre vous et donc que tu reste t'entrainer sur l'île avec Hotaru.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Mar 3 Aoû - 22:58

Le matin suivant, les deux amis se réveillèrent courbaturés, les étirements de veille n'avaient apparemment pas suffis pour éviter d'avoir mal ensuite. Kana prépara donc une pommade qui rentrerait au sein des tendons afin de les détendre alors qu'Hotaru commençait à rassembler les denrées alimentaires pour le petit déjeuné. C'est à ce moment là que quelqu'un frappa à la porte. Le jeune garçon se pressa d'aller ouvrir.

Bonjour ! C'est pour quoi ?

Salut petit. Un des chef révolutionnaire de l'île aimerait vous parler, à toi et à la médecin.

Oh bonjour ! L'albinos avisa une plaie au bras de l'homme qui était venu les voir. Hum... Vilaine coupure ! Il faut desinfecter sa au plus vite, ensuite je la penserais.

Euh... Je sais pas, le boss nous attend.


Oh mais ne vous inquiétez pas, sa ne prendra que quelques malheureuses minutes !


Sur ce, Suu désinfecta la plaie avec de l'alcool fort, ce qui fit monter les larmes au gars puis pris des bandes de coton stérilisées avant de faire un pansement bien serré sur le bras de ce dernier.

Voila, vous voyez que cela n'a pas été si long que sa ! Bon maintenant nous pouvons y aller... Attendez ! Je prend quand même ma trousse de secours, pour peu que l'on rencontre quelqu'un à l'article de la mort. C'est peu probable mais sa peut tout de même sauver des vies.

Les trois personnes traversèrent alors le village, en direction d'un grosse maison aux tons ocres puis tournèrent à gauche, juste avant celle-ci. Après un rapide coup d'œil, le gars qui était venu chercher Hotaru et Kana leur fit signe d'avancer dans une ruelle. Ils empruntèrent ensuite un chemin bien caché avant de s'engager dans les anciens quartiers, toutes les maisons étaient plus délabrées et abandonnées que les autres, ce qui faisait l'avantage de ce lieu. En effet qui aurait cru que quelqu'un pouvait habiter ici ? Pourtant c'était bien le cas. Un des hommes les plus importants de l'île vivait ici.

Après être entrés dans une bicoque insignifiante, l'identité des trois nouveaux venus fut vérifiée par ce qui semblait être deux révolutionnaires. Enfin ce qui était surement d'ailleurs... Ils les firent passer par une trappe, dans le sol avant de la refermer et de rester au palier supérieur. Hotaru et Kana se regardèrent étonnés, les deux gardes ne les accompagnaient donc pas jusqu'à leur chef ? En même temps, il était vrai que le type que la médecin avait soigné était toujours avec eux. Ce dernier les conduit à travers un nombre incalculable de galerie. Qui aurait cru qu'un sous-sol pouvait être si grand ? Ils traversèrent ensuite une grande galerie au fond de laquelle il y avait une large porte.

Entrez, le boss vous attend.


Ok ! s'exclama l'albinos avant de pousser la porte, elle serra fort le petit Hotaru contre elle. Pourvu qu'aucun danger ne le menace encore une fois !

Bonjour, asseyez-vous, je vous en pris.

L'homme qui venait de parler devait avoir dans la trentaine, une moustache blanche, quelques cicatrices sur le visage et les cheveux grisonnant. De part son attitude, Kana le reconnu tout de suite comme l'homme dont parlait le gars qui les avaient emmené, le boss.

Enchantée de faire votre connaissance, je suis Kana Suu, médecin de ma profession, déclara l'albinos en esquissant une révérence respectueuse, suivie d'Hotaru.

Je sais évidemment qui vous êtes ! Les "pirates" qui ont débarqué d'un navire marine... Bien étrange façon de voyager pour des gens de votre sorte, non ?

Oh, vous savez, les bateaux coutent chers et puis je viens d'une île ravagée par la marine, vous en avez surement entendu parler... Tequila Wolf.

Bien sur. Il y a peu de temps, tout le monde ne parlait que de sa. Mais pourquoi un navire marine ?

Ne dit-on pas que pour mieux battre ses ennemis, il faut connaitre leurs points faibles ?

Si en effet, vous avez du répondant et j'aime sa ! Mais j'aimerais vous spécifier que je ne vous laisserez pas indéfiniment vous balader sur l'île. Après tout, je ne vois pas ce qui vous retient ici, hum ?

Hé bien, tout d'abord nous n'avons pas de bateau et ensuite pas assez d'argent pour en acheter mais je comprend que notre présence vous dérange... Afin de ne plus être un poids, je peux vous proposer un marché. Je pourrais consulter les malades de l'île, les soigner, faire des opérations et former des médecins et des infirmière ainsi que des experts en poisons et anti-dotes si en contrepartie, vous nous laissez Hotaru et moi, rester sur votre île et nous entrainer.


Cela me semble bien correct, vous voulez commencer maintenant ?


Volontiers !

Kana était soulagée que l'entrevue se soit déroulée sans encombres et parlait donc plus sereinement.
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Jeu 5 Aoû - 21:38

Je valide : +4Xp / +1 en renommée.

Un rapport urgent est tombé dans les bureaux de la marine de West Blue. Une jeune femme répondant au nom de Kana Suu aurait infiltré un navire de guerre. Il semble qu'elle ait coopéré pendant la traversée mais des recherches poussées du Contre Amiral Masajin permettent d'estimer ses intentions agressives envers la marine. De plus, le Contre Amiral a subitement perdue la vie sur un champ de bataille peu dangereuse.

La seule preuve tangible que la marine ait à ce jours ce sont les photos prisent d'elles sur Saint Urea qui prouve qu'elle s'est accordée avec les Révolutionnaires pour rester entière sur l'une de leurs îles principales.

Le bureau de recherche a estimé sa prime à 1.500.000 millions de berrys.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Jeu 5 Aoû - 22:28

La jeune médecin, suivie du cuistot en chef de la drôle de maisonnette en haut de la colline suivant le chef des révolutionnaires qui venaient de leur dire que ces derniers avaient le droit de rester sur l'île afin de soigner des patients, eux-même révolutionnaires ou simples villageois, pour aller soigner ces derniers.

Hum, c'est pas compréhensible, alors je recommence.

Kana et Hotaru suivait le chef des révolutionnaires, qui au passage avait omis de se présenter. Était-ce une erreur ? Dur à dire. Le fait était qu'ils ne connaissaient pas son nom. Le boss les conduisit dans ce qui semblait être un hôpital, je dis bien semblais car le bâtiment était délabré et encore le mot était faible.

Dites, il faudrait transférer les patients, sa risque de s'écrouler ici !

C'est désormais de votre ressort, madame la pirate.


Euh ... Pas madame, j'ai que dix-huit ans, en plus sa me dérange. mais revenons à la médecine, vous avez un grand... je sais pas moi, hangar salubre de dispo ?


Oui, à l'entrée du village mais il est plein de vieux trucs. Vous pourrez demander à mes gars de vous aider au besoin, ne les épuisez pas trop quand même.

Pas de problèmes et merci !

Le chef partit, visiblement il avait autre chose en tête en ce moment que les pseudo pirates qui avaient débarqués sur son île. Kana et Hotaru se dirigèrent donc vers le spacieux espace que leur avait proposé le boss. Spacieux c'était le moins que l'on puisse dire. En fait Gigantesque aurait été plus adapté à la taille du bâtiment. Encombré aussi. très très encombré. L'albinos voyait des tonnes de tissus, de la ferronnerie, des briques, enfin un peu de tout. il allait tout falloir vider. Pratique pour l'entrainement, ou moins sa ferait des muscles à défaut d'être inutile.

Au travail Hotaru ! On va vider tout sa !

Ouais ! Je suis super motivé mais à nous deux, on risque de mettre au moins une semaine, tu ne crois pas qu'on devrait demander à des gars de nous aider ?

Euh, si t'as raison, tu peux t'en charger s'il te plais ?

J'allais te le proposer !

[Dans la tête d'Hotaru]


Je sentais les graviers et la poussières rouler sous mes pieds alors que je courrais vers la taverne du village, l'endroit où on avait le plus de chance de trouver des personnes désœuvrées. L'endroit était vraiment crasseux et je me demandais sérieusement comment ces gars pouvaient souffrir passer une heure dans un espace aussi mal éclairé et poussiéreux.

Hei ! Salut petit ! Je te sers quoi ? demanda le barman.

Heu, rien je ne suis pas venu pour boire, je cherche des gens qui seraient près à nous aider, ma sœur et moi pour vider le grand hangar, à l'entrée du village afin de déplacer les patients de l'hôpital qui tombe en ruine !

Tu es le petit marine qui à déserté, non ? lança un vieux un peu bourré.

C'est bien le cas, mais je n'ai jamais aimé la marine.

Un p'tit gars comme je les aime, répondit un type, placé dans un coin de la taverne. Moi je veux bien vous aider, j'ai été soigné par ta sœur, elle est très douée.

Oui, c'est vrai ! La médecine, c'est vraiment son rayon, répondit Hotaru en souriant. Bon, vous venez nous aider tous, ou pas ?

OUAIS !!


Une réponse assourdissante qui parvint douloureusement à mes oreilles. Je conduisit donc la dizaine de personne qui m'avait suivie dans le hangar, que Kana commençait déjà à vider.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Ven 6 Aoû - 1:38

[Dans la tête de Kana]


Pendant qu'Hotaru rassemblait du monde, j'avais établi de choisir ce qu'on devrait jeter et ce qui pourrait être conservé. Tout le fer présent ici ferait d'un forgeron l'homme le plus heureux du monde. Les tissus devraient être conservés pour le futur hôpital, afin de servir pour divers tâches. Des draps, des cloisons provisoires, des compresses, des torchons... Il y avait encore tant de choses à faire ! Le grand hangar ne pouvait bien entendu pas rester dans l'état actuel des choses. Ce n'était pas envisageable. Il y avait bien entendu encore beaucoup de choses qui n'appartenaient à aucunes des deux catégories et je pensais à les mettre dehors pour que les gens se servent, à volonté. Bon, c'était décidé, le plan à suivre était celui-là.

Alors que je sortais ce qui ressemblait à une grande armature de fenêtre pour marquer l'emplacement de l'endroit où il faudrait rassembler tout le fer, Hotaru revint avec une dizaine d'hommes, près à servir. Rien qu'a leur tête, je devinais qu'ils sortaient tout droit de la taverne, mais bon, c'était mieux que rien. Après tout, quand on a besoin de paires de bras, peu importe de qui elles viennent, n'est ce pas ?

[Retour à un mode de narration plus traditionnel, enfin pour moi]

Après que Kana eu donné à tout le monde des ordres concernant la démarche à suivre, aussi bien pour sortir des objets ou des pièces lourdes que la manière de vider le hangar, cette dernière se mit à son tour au travail. Difficile de dire si la médecin se sentait concernée par les ordres qu'elle avait énoncé. A première vu oui, bien entendu mais quand on y regardait de plus près, elle allait loin dans le bâtiment, récupérait des trucs qui l'intéressait, plus que d'autre apparemment, avant de les mettre sur la pile adéquate, un peu à l'écart cependant. Tissus précieux, fer non rouillé et objets encore entiers, c'était ce que la jeune femme semblait chercher.

Quelques heures plus tard, le hangar s'était tranquillement vidé mais il restait encore plus de la moitié des encombrants à retirer. On pouvait à présent voir le sol, un carrelage blanc cassé semblait avoir été posé partout depuis des lustres. La bonne nouvelle était qu'il tenait encore et qu'il n'y aurait donc pas sa à changer. Le travail avançait plutôt bien, mine de rien. Il y aurait encore environ un jour de boulot, rien que pour vider le grand bâtiment mais ensuite il restait encore les patients, leurs lits, tout le mobilier de l'hôpital en somme et les personnes à déplacer. Oh, c'était loin d'être inutile, cela aurait du être fait un jour ou l'autre simplement.

Bien, c'est assez pour aujourd'hui, merci d'être venus ! On remet sa demain, alors si vous pouvez en plus motiver du monde pour venir nous aider, sa serait un plaisir ! déclara Kana.

L'albinos et Hotaru partirent ensuite en direction de la maison où ils vivaient provisoirement. Trop fatigués pour manger ou même se laver, ils s'endormirent directement. Cet entrainement-là était bien plus physique que n'importe lequel autre. Et leur ancien programme n'était que bagatelles à côté de celui-là...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Ven 6 Aoû - 15:15

Plusieurs jours avaient passé et on pouvait a présent dire que l'hôpital était opérationnel. Les murs en tôles avaient été recouverts par des plaques de plâtre, puis peint dans des tons clairs. Des cloisons provisoires avaient été posées de manière à créer des chambres, des bureaux enfin un peu de tout. Le matériel médicale avait quand à lui été transféré et c'était aujourd'hui que les patients suivaient. Kana était vraiment fière du résultat. Après tout, avait-on l'habitude de voir un si radicale changement en une semaine dans un bâtiment ? La médecin en doutait sérieusement.

Les gros tas d'objets sur la place et le fer avait eux aussi disparus. Les habitants de l'île s'étaient bien servi et avait aussi beaucoup aidé les constructeurs ainsi évidemment, la médecin et Hotaru. Ces deux-là avaient commencé à former des volontaires d'ailleurs, parce qu'on hôpital, c'est certes bien pratique mais quand il n'y a personne pour soigner, dedans, cela devient quelque peu inutile. La jeune femme se chargeait des médecins et des combattants, voulant apprendre à créer des poisons alors que le garçon enseignait aux infirmières et aides.

Le temps passait rapidement et bientôt, deux semaines se furent écoulées La formation avançait à la vitesse d'un éclair. Kana avait presque finit pour les anti-dotes et les poisons et recommandait des ouvrages tandis qu'Hotaru avait achevé d'apprendre tout ce qu'il savait. Il disait juste que les gens manquaient d'un entrainement pratique. En parlant d'entrainement, lui pouvait désormais en faire. Il tirait tous les jours avec son pistolet et devenait de plus en plus fort à ce jeu-là. Le jeune garçon cuisinait aussi pour tout le monde à l'hôpital, aidé d'un petit gars très sympathique. Il fallait une quantité impressionnante de nourriture pour combler les patients et les différents médecins, apprentis, infirmiers, aides, blanchisseurs... En fait, le cuistot passait environ deux heures en cuisine et avant chaque repas, une autre heure pour tout réchauffer ou arrêter de faire mijoter, ainsi que les préparations de dernière minutes, bien sur.

Le rythme de travail des deux "pirates" étaient plutôt effréné. Ils se couchaient tard le soir et se levaient à l'aube mais au moins, ils ne s'ennuyaient pas. Alors que la routine s'installait tranquillement, un évènement bouleversa tout.

Ce jour-là, le ciel était particulièrement clair mais en milieu d'après-midi, il s'obscurcit soudainement. Tout le monde sortit dans les rues ou sur les places pour voir ce qu'il se passait et bien sur, Kana et Hotaru ne restèrent pas en marge. Des choses tombaient du ciel. Difficile de dire ce que cela pouvait bien être mais ça semblait intriguer tout le monde. Il y avait de mystérieuses empreintes, ressemblant un peu à celles des ours. Et dedans... Il y avait ce que tous les gens présents purent identifier comme un cadavre. Des cris d'effrois retentir de toute part. C'était normal, bien sur, mais l'albinos n'en avait pas encore décelé la raison, enfin il était vrai que voir des morts tomber du ciel n'était pas particulièrement enchantant cependant, il y avait quelque chose qui clochait. Ils se relevaient. Ce n'était pas logique pourtant ! Ils auraient du être immobiles. Et bien non, eux ils bougeaient. Des cadavres... qui bougeaient... Le caractère de médecin de Kana se réveilla en force. Elle voulait approcher un de ces bidules et l'ausculter. Bon, c'était un peu... Dégoutant, mais après tout, si c'était vraiment des cadavres, il y avait un mystère médical à résoudre et sa plaisait particulièrement à la jeune femme. Après il fallait voir si les trucs tombés du ciel étaient agressifs, ou non. La voix d'Hotaru sortit l'albinos de ses pensées.

Regarde grande soeur, ils sont armés. Je doute qu'ils débarquent en paix. Sa fera un bon entrainement mais y'a pas mal de risques aussi, hein ?

Toi, tu rentre tout de suite dans l'hôpital, on ne connait pas leurs intentions.

Hé, je ne me suis pas entrainé si dur pour rien ! Je veux me battre à tes côtés si jamais c'est ce qu'on est obligé de faire.

La foule contemplait médusée les cadavres bouger, mais certains commençaient déjà à s'enfuir et se réfugier des leurs maisons. C'était vraiment une très étrange situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Sam 7 Aoû - 10:40

[Dans la caboche d'Hotaru]

Les minutes défilaient et j'hésitais à attaquer, après tout ces choses étaient tombées du ciel et je ne connaissais pas leurs intentions... Ils étaient pour la plupart couvert de bandages et on pouvait voir de nombreuses cicatrices, sur chacuns d'entre-eux. Bon, bien sur, je n'étais pas du tout rassuré et je dois avouer que mes jambes tremblaient. Les morts n'étaient pas censés revenir à la vie, ni bouger d'ailleurs. C'était trop glauque.

Dis Kana, à ton avis, ils sont forts ?

Et bien... Certains d'entre eux semblent plus habiles que d'autres mais je ne peux pas te dire réellement leur force tant que je ne les ai pas affronté.

Bien, je comprend. Donc en gros, leur niveau n'est pas le même ?

Oui, c'est sa. Je pense que certains seront bien trop forts pour nous.

Je respirais de façon saccadée, c'était un peu dur à imaginer. Je veux dire, mourir sur cette île, alors que je commençait pour la première fois de mon existence à me sentir bien, avec ma sœur. C'était un peu compliqué à expliquer mais compte tenu de mon enfance, je ne pouvais pas me dire que ça allait déjà finir. Je me battrais donc jusqu'au bout. Pour Kana, qui m'avait gentillement accueillit. En l'honneur de mes parents et de ma famille que j'avais trahi en quittant les marines. En étaient-ils déjà au courant ou m'avait-on compté pour mort ? La seconde option semblait être la meilleure. Pas encore de soucis à ce niveau alors.

[C'est Kana qui raconte !]

Après que la plupart des gens aient fuit, les zombies donnèrent l'assaut. J'avais vraiment du mal à me rendre compte de ce qui se passait.

HE ! Les médecins, infirmières et autres, barricadez-vous dans l'hôpital ! Soignez les gens encore malades ou blessés, qu'ils puissent au moins marché ! Plus vite que sa !

Ces mots, je les avais hurlé pour qu'on m'entende, au dessus du tumulte ambiant. C'était très compliqué de se faire entendre mais il semblait que les personnes à qui j'avais destiné ce message se reconnurent car ils coururent droit vers l'ancien hangar.

Oh, c'est vous ? Hé bien, vous comptez rester ici pour vous battre ?

C'était le boss de l'île, révolutionnaire en chef, de sa fonction. Je ne l'avais vu qu'une seule fois mais je savais déjà qu'il était fort.

Bien sur ! Je ne vais pas rester ici me tourner les pouces !

Bien, comme sa je vais voir ce que vous valez, enfin si j'ai le temps de voir quelque chose.


Sur ces mots, il tira son épée de son fourreau et s'élança vers le zombie le plus proche. J'avais aussi dans l'idée de faire sa. Mon sabre était un peu spécial, recouvert d'un poison, de ma fabrication. Je le conservait donc dans une boîte en fer, que j'avais pensé à amener. La lame était de très mauvaise qualité et je pensais justement qu'il était temps de la changer. Mais après tout, la force de ce katana ne résidait pas dans son tranchant mais dans l'amélioration dont je l'avais doté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Sam 7 Aoû - 23:42

Kana sortit son katana de la boîte où il était enfermé. De la lame suintaient des gouttes de poison. Elle allait enfin vois si tout cet entrainement n'avait pas été vain. Les zombies, après s'être relevés, se dirigeaient lentement vers les gens, ils avaient eux aussi sortis leurs armes. La médecin serra la poignée de son sabre dans ses mains. Elle regarda Hotaru qui avait déjà pris en main son pistolet. Le garçon s'élança dans la bataille, suivi de l'albinos et des autres.

[Récit d'un début de bataille, par Kana]


Je pris mon courage à deux mains et suivit Hotaru. L'attaque était imminente. Des combats singuliers se formaient, un peu partout. Soudain je sentit un sifflement dans mon dos. Je me retournais et vit un lame s'abattre sur moi. En guise de contre attaque, je plaçais mon katana à l'horizontale, de manière à la stopper. Aux vues de la force de ce gars, j'étais obligée de poser ma main sur le tranchant de mon épée, il avait trop de force. Une horrible démangeaison courut dans ma main. Le poison agissait rapidement et désagrégeait déjà ma chair. Il fallait que j'arrête sa, autrement je perdrais cette extrémité de mon corps. Je para donc l'attaque du zombie puis pris des bandes dans ma sacoche avant de les imbiber du poison qui me brûlait. J'avais réussi à éviter le pire, on ne voyait pas encore mes os et la possibilité que les chairs repoussent étaient grandes. Ensuite, j'enroulais une large bande autour de ma main. Ainsi recouvertes de bandages, les risques étaient moins grands. Apparemment le cadavre n'avait pas envie d'attendre tout ce temps et il relança une attaque très rapidement, je n'étais évidemment pas prête et il réussit à entailler partiellement mon bras gauche. Heureusement pour moi, j'étais droitière. Mais j'avais au moins compris que les blessures pouvaient attendre. Pour l'instant, ce qui importait, c'était le combat. Je repris donc mon sabre en main. C'était parti. Je visais d'abord son coude, du bras par lequel il tenait son épée.

[Mode habituel]


Kana s'élança en tenant fermement son katana, visant le flanc droit de son adversaire. Elle essaya de tailler directement dans la chair morte mais c'était sans compter sur la réactivité du zombie. Il para l'attaque en un tour de main. Le coup de l'albinos se porta donc sur le sabre du cadavre. Face à face, épée contre épée, la jeune femme aurait pu sentir de souffle du mort si il avait respiré, ce qui n'était pas le cas. La main de Suu se dirigea vers sa sacoche. Cette dernière était toujours rangée de la même façon, les doigts savaient donc où se trouvait le produit recherché. Un sourire victorieux se dessina sur la bouche de la combattante. Elle avait trouvé, sans nul doute. Kana planta une seringue dans la chair du zombie puis se recula aussitôt, bousculant un autre mort affairé avec un révolutionnaire.

Merci ! cria ce dernier avant d'assener un coup fatal à son ennemi avant de découvrir avec stupeur que celui-ci se relevait.

Mais, c'est pas possible ! Tenez, essayez avec sa ! s'exclama la médecin en lançant au gars une autre seringue.

L'albinos se retourna vers son propre adversaire. Une odeur abominable s'échappait de lui et tous les tissus environnant la zone où elle avait appliqué le produit avaient disparus.

Fuhai, la putréfaction... Sa marche donc contre vous.

Le zombie ne pouvait plus tenir son arme puisque les os qui constituaient auparavant son bras étaient tombés, n'ayant plus de chair sur laquelle s'appuyer. Kana lui asséna un coup dans la poitrine, le poison qui imprégnait son sabre désagrégeait la peau et tout ce qui enveloppait l'armature humaine en général. Ce cadavre pourrait peut être se relever et puisqu'il ne sentait rien, la médecin lui coupa les jambes. Au moins il ne pourrait plus bouger. Elle se retourna ensuite vers le type à qui elle avait donné une seringue.

Alors, le résultat ?

Ben comme vous pouvez le voir, la chair a brûlé mais il a quand même continué à combattre, sans difficultés notables.

Ok. Je sais pas trop comment sa se fait. Cela semble si irréel.

L'albinos fut interrompue par une sensation abominable, au niveau de son bras. Elle devait désinfecter la plaie au plus vite, avant d'être de nouveau attaquée.

Hors rp :
Premier combat de toute ma vie, c'est super dur à raconter T.T

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Dim 8 Aoû - 23:31

Kana enserra une bande de lin autour de son bras après l'avoir désinfecté. La blessure la dérangeait plus qu'elle ne voulait le montrer. Ce n'était pas pour cela que la médecin allait laisser des zombies attaquer les autres. Elle se rendit devant l'hôpital, un cadavre essayait déjà de rentrer, il se retourna à l'arrivée de la jeune femme.

En fait c'est toi que je vais tuer, déclara t-il avant d'éclater de rire, mais attention, pas un rire habituel. Celui là était particulièrement cruel et l'albinos ressentit la force de son adversaire.

On va voir.


Les deux combattants s'élancèrent en même temps et le fracas des épées s'entrechoquant fut menaçant. Des étincelles jaillissaient des yeux des deux ennemis. Le zombie feinta sur la droite avant de porter son coup dans les jambes de Suu. Cette dernière ne l'avait pas prévu et para donc au plus pressé en effectuant un déplacement en arrière. Elle se prit une pierre, mal placée et tomba à la renverse. Le cadavre en profita pour essayer de viser son cœur mais la jeune femme effectua au dernier moment un roulé-boulé des plus efficaces avant de se remettre debout, tant bien que mal pendant que l'autre tirait son épée de la terre meuble. Ils se faisaient à nouveau face, comme au début. Kana tira de sa sacoche un flacon contenant un poison qui avait été des plus efficaces lors de son combat précédent. Elle n'avait pas préparé assez de doses de celui-ci car c'était sa dernière seringue.

La médecin la prit de la main droite, celle d'où elle était la plus habile et saisit son sabre de l'autre. Sa défense serait beaucoup moins puissante mais il ne fallait pas qu'elle se loupe. L'assaut fut lancé par le zombie. La puissance de ses attaques n'avaient rien à voir avec l'adversaire précédent de l'albinos. Celui-ci était beaucoup plus fort. En feintant de se déplacer sur la gauche, Suu put attaquer à droite mais le cadavre se recula avec une vitesse stupéfiante.

Se jaugeant du regard, les deux combattants reprenaient à présent leur souffle. Enfin on ne pouvait pas dire que le zombie reprenait son souffle mais il semblait réfléchir à une stratégie. Kana serra la seringue dans sa main avant de s'élancer. Un coup droit, direct sur la poitrine avant de planter la seringue dans le bras de son adversaire. Cela avait réussit. La jeune femme soupira avant de recevoir le katana de son adversaire, dans les intestins. La médecin savait déjà que les dégâts étaient importants. Au moins deux jours de repos après une opération. Elle se sentit s'écrouler. La douleur était telle que l'albinos ne la ressentait même plus. Le zombie tituba, il avait perdu un bras et la chair qui composait sa poitrine.

La jeune femme regardait les alentours, ses yeux se fermant à moitié. Elle put quand même voir un infirmier sortir de l'hôpital et asséner plein de coups au cadavre avec son épée empoisonnée. Plusieurs personnes sortirent ensuite et sur ces images, Kana sombra dans l'inconscient le plus total.



>J'aime pas les rp combats T.T

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Ven 13 Aoû - 23:26

[Dans la tête d'Hotaru]


La bataille allait commencer et la plupart des zombies étaient déjà debout. Ils m'intriguaient, des cadavres qui bougeaient, c'était surréaliste. Et très intéressant bien sur, surtout pour quelqu'un qui venait de passer quatre ans dans une infirmerie, à bord d'un bâtiment marine, donc de guerre. Il est dans la nature d'un gamin de mon âge d'être très curieux. Découvrir le monde, sans faire attention au danger qui nous guette. Et dans le cas précis, le danger était imminent et aussi énorme. On pouvait dire que je n'avais aucunes chances de survivre. Je pourrais peut être me battre un peu, fièrement. Ça, je ne m'en rendais bien sur pas compte. Les heures d'entrainements harassantes devaient avoir servies à quelque chose. A me rendre plus fort, en l'occurrence. La curiosité est vraiment un très vilain défaut. Je m'approcha donc du zombie le plus proche. Il portait un simple sabre mais avait l'air assez puissant quand même. Comme quoi, la taille ne fait pas tout. Du haut de ses un mètre quarante, le cadavre dégaina son épée.

Dégage de mon chemin si tu tiens à la vie gamin.

Je reculais d'un pas, interloqué. Le cadavre venait bien de parler... C'était réellement hallucinant. Une technique qui permettait de ressusciter les morts aussi parfaite... La parole, les mouvements, l'ouïe, le caractère, tout était là. L'apparence n'était bien entendu pas extraordinaire. Une peau grisâtre, des cicatrices et des fois quelques os apparents, cela ne faisait pas très humain mais le résultat était tout de même très réussit à mon gout. Pourtant, je trouvais cela malsain. On ne devrait pas redonner vie aux morts, c'était contre-nature. Face au zombie, je dégaina donc mon pistolet.

Je ne partirais pas ! Ma sœur se bat et je me battrais à ses côtés. Je ne te laisserais pas tuer des gens.

Bien, si tu souhaites mourir, cela ne me pose pas trop de problèmes.


Le cadavre engagea donc violemment le combat, visant mon flanc gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Sam 14 Aoû - 0:19

S'y Moiii, J'y M'incrouste !! J'en profite pour mettre un marqueur et te valider ton Xp : +15. Tu Lv up, tu as tes points en plus à disperser.

Alors que le cadavre ridicule d'à peine un mètre et des poussières courait en direction d'un jeune homme à peine plus grand, Crimmson fit un bond pour apparaitre devant la sale tronche qu'il empoigna par le crane avant de lui exploser la tête contre le sol. Le choc fut retentissant et la poussière dégagée par l'impacte obligea le garçon courageux à se protéger le visage. Le Contre Amiral se retourna

-Va t'en d'ici petit il est trop tôt pour mourir. A peine avait il fini sa phrase que le garçon le regardait avec un air interloqué, le zombie s'était relevé derrière lui avec la machoir pendante et la moitié du crane en moins, il avait lancé un coup d'épée sur le marine et cette dernière était brisée. Crimmson lui envoya un coup du côté de la main ce qui eut pour effet de lui trancher la tête. Il lui écrasa ensuite le torse contre le sol. La chose bougeait encore et Bounty perdait patience. Il attrapa le morceau par le col, le traina sur 3 mètres avant de prendre une posture de baseball pour enfin lancer avec une force notable le machin puant qui atterri en mer.

Le Colonel s'essuya les mains sous le regard paniqué du garçon qui venait d'assister à cette scène un peu violente.

Quelques instants plus tôt, Crimmson avait accosté sur l'île sur son bateau de la marine escort. Il devait faire un repérage pour évaluer la situation. Très vite, Il comprit que c'était le chaos. Les civils fuyaient en mer, des coups de feu retentissaient un peu partout ... Il devait à tous prix tenir ses supérieurs informés de la situation. Sur la plage il s'était débarrassé de 5 zombies ridiculement faibles qui avaient servis d'hôtes d'accueil aux marines. Bounty les avaient balancés à la baille, premier réflexe qu'il eut avec la volonté de les nettoyer. Les monstres n'en étaient jamais ressortis. Ses 5 matelots le suivaient sur l'île en panique et ils marchaient tous les 6 à contre courant. Quand Bounty reconnut les traces des marques des Pacifistas, il comprit immédiatement.

Son rapport au Q.G fut simple. Il leur dit par den den mushi que les Pacifistas avaient fait une boulette. Il s'agissait là de l'armée de l'ancien Shichibukai : Moria. Tout s'expliquait. Ils étaient sous l'emprise du pouvoir de son fruit permettant de redonner vie aux corps grâce à ses ombres. Ce salopard allait encore causé des problèmes même après son expulsion et sa destitution. Une légende allait définitivement tomber si toute son armée pouvait être écrasée ici et maintenant.

Le Contre amiral demanda à une flotte d'intervenir pour faire sortir les civils bien que considérés comme Révolutionnaires, on ne pouvait pas se permettre de gâcher leurs vies. Beaucoup d'inaptes aux combat, d'enfants, de personnes âgées ne méritaient pas de mourir ainsi. A commencer par ce jeune là bas seul face à un zombie. Crimmson quitta ses marines pour s'interposer entre les deux nains. Voici comment il était arrivé devant le garçon.

-Comment tu t'appelles ?
-Hotaru monsieur. Répondit'il d'un air gêné.
-Bien Hotaru, des navires de la marine vont arriver. Va sur l'une des plages de l'île et vas t'en d'ici.

Le garçon lui expliqua qu'il ne pouvait pas, les gens de l'île l'avait aidés et sa sœur semblait être une médecin occupée à sauver les blessés du coin.

-Si faibles et pourtant si courageux et attentifs aux autres. Bordel mais l'inquiétude sa se mérite ou sa se paie petit ! Sois tu es assez fort pour protéger tes amis sois tu gâche ton souffle alors ne sois pas bête, tes mots dépassent tes capacités !

L'enfant s'en moquait. Il était décidé.

-Bien, conduit moi à ta sœur alors. Vous êtes des Révolutionnaires si vous êtes ici. Puisqu'elle tient à rester ici, vous allez m'assister dans la défense de la ville.

Le jeune homme se méfiait. Il comprit que c'était un marine, peut être voulait il embarquer Kana ...

-Petit je te donne ma parole, je ne suis pas ici pour vous capturer, cette situation dépasse votre condition et sa m'étonnerais que ta sœur soit justement l'un des rares individus assez bêtes pour s'être dressés devant la marine et avoir une fiche wanted.


Spoiler:
 

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Sam 14 Aoû - 13:45

[Le narrateur suit les faits et gestes d'Hotaru]


Un drôle de personnage venait de débarquer et de tuer sauvagement le zombie. Une chose était sure, il était puissant... Très puissant. Cela rajouté au fait qu'il était marine, c'était un gros problème. Que devait-il faire ? L'amener à sa sœur ou dire qu'elle était trop occupée ? Hotaru avait apprit que Kana était recherchée depuis peu. Certes sa prime était minime mais la médecin courrait peut être un risque quelconque.

Je voudrais savoir... Que ce qui vous fait dire que nous sommes des révolutionnaires ?
demanda le jeune garçon.

Le marine recula, interloqué. Le cuistot savait qu'il l'avait déjà vu quelque part... Mais cela ne pouvait pas être possible... Si c'était lui, il était bien trop puissant.

Hé bien, tu te trouve en ce moment sur l'île des révolutionnaires donc cela me semble évident... Pourquoi, ce n'est pas le cas ?


A vrai dire, je n'en sais rien.

Hotaru marqua un temps de réflexion. Si c'était la personne à laquelle il pensait, le garçon se devait de l'apprendre.

Vous êtes bien le Capitaine des marines escorts, Contre Amiral de la marine, Crimmson Bounty ?


Le gamin avait déjà entendu parler de lui. Étant avant dans la marine, on ne pouvait ignorer le nom des personnes qui régissaient le monde. Ce capitaine en faisait parti, et puis de toute façon, comme la famille d'Hotaru était dans la marine depuis des générations, chaque membre se devait d'apprendre dès son plus jeune âge le nom des personnes gradées du gouvernement ainsi que les personnes les plus recherchées. Bien que depuis quelques temps, les pirates et les révolutionnaires ne se montraient plus vraiment et que toutes les têtes mises à prix avaient étaient réinitialisées.

C'est bien moi, mais comment le sais-tu petit ?

Hum, une coïncidence.


C'était bien lui ! Le gamin tremblait de tous ses membres. De toute façon il n'avait pas le choix, il devait le mener à sa sœur. Qu'allait-il bien pouvoir se passer ? De toute façon, sa décision était prise, il ne fuirait pas. Plutôt mourir en combattant ce marine que de voir Kana emmenée par le Gouvernement.

Donc, vous voulez que je vous mène à ma sœur ? C'est la médecin en chef de l'hôpital mais je doute qu'elle y soit en ce moment. Elle aura sans doute préféré combattre. Enfin on peut toujours y aller...


Hotaru traversa les divers affrontements qui se déroulaient sur la place pour rejoindre la grande rue. Il avait peur de voir la réaction de Crimmson quand il découvrirait qui était l'albinos... Cela l'effrayait réellement. Il chargea donc rapidement son pistolet, même en sachant très bien qu'il ne faisait pas le poids face au Capitaine. Le garçon espérait juste qu'elle ne serait pas là. A l'hôpital. Le bâtiment était d'ailleurs en vue. Il n'y avait aucuns combats devant. Le gamin accéléra la cadence, il était pressé que tout cela soit finit.

Une fois entré dans le hall de l'ancien hangar, Hotaru se dirigea vers la personne qui faisait office de secrétaire.

Bonjour, Kana est-elle ici ?

Hum... Oui ! Nous venons de la faire passer en soins intensifs.

Quoi ?! Mais pourquoi ?


Ses intestins étaient perforés. Suu-sensei a été gravement blessée lors d'un combat contre un zombie. C'est un peu la panique ici d'ailleurs.

Le garçon regarda le hall. En effet des gens couraient de partout, certains plâtrés ou bandés, d'autres en blouse et certains encore ensanglantés.

Puis-je assister à l'opération ?

Bien sur ! Elle est au bloc numéro 2. Mais je pense que les chirurgiens ont bientôt fini.


Je vous remercie.

Hotaru était complètement pommé. Un haut gradé de la marine voulait rencontrer sa sœur qui bien qu'elle n'était pas à l'article de la mort, avait été gravement blessée par un cadavre.

Pouvez-vous attendre ? Je sais que Kana ne voudra pas prendre le repos qu'elle impose généralement à ses patients dans ces cas là. Elle sera réveillée d'ici une petite heure je pense...

Le gamin bouillonnait d'aller voir comment s'en sortaient les chirurgiens, ce n'était certes pas une opération facile mais elle était tout de même abordable vu tout ce que l'albinos leur avait apprit. Sa sœur ne risquait pas grand chose pendant l'opération. C'était la suite qui inquiétait Hotaru.
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Sam 14 Aoû - 15:31

Crimmson attendit dans le hall de l'hopital. Hotaru semblait très inquiet au sujet de sa soeur et il jetait des coups d'oeils vifs vers le Contre Amiral, pensant que ce dernier ne remarquait rien. Il fallait s'occuper. Bounty utilisa son Denden Mushi pour appeler Lin qui était chargée de récupérer le reste de la Marine escort qui n'avait put monter sur son bateau. L'unité au complet serait plus efficace. Quand il raccrochait rassuré d'apprendre que sa subordonnée n'était pas loin, il vit des zombies s'approcher de l'hôpital qui ressemblait plus à un hangar qu'un des locaux médicaux.

La flotte de la marine était arrivée et récupérait les habitants de lîle pour les mettre en lieux surs. Une petit guerre s'engagea sur la plage car des marines étaient également à terre pour restaurer un périmètre de sécurité. Les hommes du Contre Amiral étaient chargés d'une importante mission dans les sous sol du hangar. Une heure et demie passa. Ses hommes étaient revenus. Bounty avait dut trancher en de multiples morceaux 5 Zombies très faibles pour être sur de ne plus les voir bouger. Cela l'avait occupé. La marine avait terminé d'évacuer ceux qui devaient évacuer. Ils se replièrent et laissèrent les Révolutionnaires se charger de leur bastion. Crimmson savait qu'il devait aussi se replier. Le plan du Gouvernement était de faire son travail en sauvant la population et de laisser les révolutionnaires se faire tuer.

Bounty trouvait cela stupide puisque les Révolutionnaires n'étaient pas assez nombreux pour venir à bout de tous ces zombies. Il faudrait qu'un jour ou l'autre la marine vienne nettoyer les lieux et les canons n'avaient pas une assez grande portée, ils ne bombarderaient depuis la mer que les plages s'ils faisaient feu. Pour le Contre Amiral, il valait mieux intervenir de suite.

Spoiler:
 

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Sam 14 Aoû - 16:47

Le Contre Amiral était malheureusement disposé à attendre. Hotaru aurait préféré qu'il parte, cela aurait été plus pratique. En plus Kana ne serait pas en forme pour combattre. Le garçon n'avait finalement pas assisté à l'opération, il aurait été trop soucieux. Il consultait donc quelques blessés, leur bandant le bras ou faisant quelques points de suture, sans cesser de regarder un seul instant Crimmson.

C'est un peu plus tard après cela que l'albinos arriva dans le hall. Elle portait comme à son habitude un pull à col roulé gris et une jupe plissée marine. On ne pouvait se douter de ses blessures car elles étaient recouvertes par des vêtements, si on ne comptait pas les quelques égratignures aux jambes, bien entendu. Hotaru bondit de joie tandis que Kana l'observait, afin de voir si il avait été touché.

Ça fait si plaisir de te revoir debout ! Tu n'as pas trop mal au moins ?! Tiens, assis toi.


Merci, tu es vraiment très gentil. Je ne sens aucunes douleurs, j'ai pris une forte dose d'anesthésiant.


Tant mieux ! J'ai eu très peur pour toi, tu sais.

Le jeune garçon dit cela en faisant une moue réprobatrice des plus comiques. Kana éclata de rire, puis avisa une grande personne qui la regardait avec intérêt.

Tu sais que c'est ?
demanda la médecin en désignant le Capitaine.

Oh... Oui, c'est un marine, il voulait te rencontrer... Il s'appelle Crimmson Bounty.
*Hotaru se mit à chuchoter* Il ne sait pas que tu es recherchée, il veut simplement que tu l'assiste dans la protection de l'île.

Hum, je comprend. Tu peux aller me chercher les poisons que j'ai fais en réserve, s'il te plais ? J'en aurais peut être besoin.


Le gamin partit en courant et la jeune femme se leva, puis se dirigea vers le Capitaine .

Je m'appelle Kana Suu, vous avez demandé à me parler ? demanda t-elle avec une intonation froide.

En effet l'ancienne habitante de Tequila Wolf n'avait pas oublié tout ce que la marine avait fait, envers sa famille et ses amis. Les blessures de ce genre ne cicatrisent jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Sam 14 Aoû - 17:10

Quand une jeune femme recherchée venait d'entrer dans le hall, Crimmson crut que c'était une défaillance de sa vision. Pourtant le jeune Hotaru allait déjà à sa rencontre et les deux jeunes gens échangeaient quelques mots amicaux. voila pourquoi le petit était si inquiet. Cette femme est l'une des nouvelles recherchées depuis la rafle des Pacifistas, une inconnue de la précédente air de la Piraterie. Crimmson se souvenait de ce jolie visage. Ces derniers temps, des visages angéliques s'imprimaient sur les avis de recherche pour le plus grand plaisir des yeux des marines. Cependant, sa toute petite prime ne valait pas la peine de faire un allé retour jusqu'en prison. Un Contre Amiral comme lui ne serait pas davantage reconnut pour avoir capturé une si petite prime. Il fallait les rassurer tous les 2. la défense de l'île était plus urgente et primordiale. Kana Suu ... Il avait pourtant quelques questions à lui poser ...
Le marine se pointa devant le duo, les fusillant du regard du haut de ses 1 mètre 93.

-Kana Suu, votre avis de recherche ...
Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le jeune homme avait dégainé son revolver et la jeune femme s'était mise en garde avec une étrange boite noire à la main.
- ... Je l'ai fait agrandir pour l'afficher sur le mur de ma cabine ...

Les deux pirates ahuris par l'absurdité de sa phrase baissèrent leurs gardes.
-Une question me taraude l'esprit, Le Contre Amiral Masajin ... Il a fait ses classes avec moi. La dernière fois que je l'ai revue, il était fier de me montrer qu'il avait appris à maitriser le Haki. Masajin ... Vous n'avez pas put le pousser au trépas, il était de mon rang, un homme puissant. Racontez moi comment est il mort.

Les combats faisaient rage à l'extérieur mais Kana prit le temps de raconter son histoire et sa rencontre avec Masajin.

-Ces foutus Révolutionnaires ! Bordel ! Des trou fions comme eux ... Masajin méritait une mort bien plus honorable que celle la !!! Le Contre Amiral repris ses esprits. La marine Escort doit malgré tout aider à tirer l'ile de ce mauvais pas. Je vous demande de m'assister. Je ne vois que des médecins, ici, ou sont les combattants ?
Bounty expliqua à la jeune Pirate le point faible de ces zombies : le sel. Ses hommes en avaient préparés beaucoup dans les caves sous forme de petits sachets. Tous les combattants devaient s'en munir. Elle et Hotaru Compris.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Sam 14 Aoû - 23:41

Spoiler:
 

Ce type... Il était vraiment bizarre. Bon bien sur, Kana savait que sa prime ne valait pas grand chose pour quelqu'un de son niveau, cependant la réaction du marine l'étonnait. Apparemment hors de danger, Hotaru était soulagé que sa sœur ne risque rien pour le moment. Il était évident qu'elle ne ferait pas le point face à quelqu'un qui possédait cette puissance. Crimmson était en plus d'une rare violence, aux vues de ce qu'il avait fait aux zombies.

Les yeux rouge de la médecin fixait le Capitaine, il connaissait donc Masajin... C'était une personne bien, enfin pour un marine s'entend. Et aussi mis à part le fait qu'il l'avait manipulé comme une marionnette pendant plus d'une heure. Au moins, maintenant, elle savait que son ancien Commandant de bord possédait bien un Haki. Bien que cela n'ai plus d'importance maintenant, au moins l'albinos le savait. C'était déjà sa, non ?

Kana regardait maintenant le Capitaine avec dédain.

Les révolutionnaires n'ont fait que ce qui était logique. Tuer un marine, pour nous c'est normal. Après c'est vrai que Masajin aurait du avoir une mort plus admirable. Je sais qu'il était très fort. Je n'ai personnellement pas envie de l'aide de la marine * l'albinos prononça ce dernier mot avec mépris* . Les autres feront ce qu'ils voudront, ce ne sont pas mes affaires. Comme vous les avez si bien appelés, les "combattants" combattent, logique non ? *la médecin ajouta une pointe d'ironie grinçante* Je préfère combattre les zombies à ma manière...

La jeune femme avisa le nombre de blessés.

Hotaru, vas prévenir les révolutionnaires de ce que vient de nous annoncer le "Capitaine", tu veux bien ?

D'accord, mais toi, promet moi de ne pas forcer sur tes blessures, on vient à peine de t'opérer.

C'est promis, lança Kana avec un grand sourire.

Je vous pris de partir d'ici, vous dérangez le personnel médical, déclara froidement la pirate en se tournant vers Crimmson.

Elle se rappelait l'avoir vu à Tequila Wolf, ce n'était surement pas pour rien qu'il s'y était rendu peu avant le massacre.
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Dim 15 Aoû - 3:06

Le mépris évident de la Pirate pour Crimmson fit naitre une rage aussi visible chez les Soldats du Contre Amiral. Les 5 pointèrent leurs fusils sur elle et Hotaru en même temps.

-Dites donc ma p'tite dame, faudrait pas oublier que notre Commandant a désobéis aux ordres de la marine pour vous aider, vous et ces sales révolutionnaires !
-C'est vrai ça ! Contre Amiral, capturons la maintenant !
-Ne soyez pas ridicules, je ne les aident pas à cause d'une compassion quelconque, c'est une aide stratégique qui sert à la marine voilà tout. Et puis, il y a des milliers de personnes dans le monde qui peuvent se permettre de détester la marine ... A juste titre.
-Les massacres sont toujours justifiés ... Tequila Wolf, c'était obligé sinon tout ... Le marine se prit un coup de manche de fusil dans les côtes. Son camarade lui demanda de garder le silence.

-Le mot "massacre" ne peut être associé à celui de "justifié". Bien ! Nous gênons les travaux de notre médecin en chef ici présente.

Crimmson se retourna en faisant virecolter sa veste de la marine. Ses hommes baissèrent leurs fusils et le suivirent en jetant des regards haineux vers Kana Suu qui restait froide et sombre.

-Les gars, ne vous faites pas blessés par ces choses. Je ne crois pas que nous pourrons compter sur le service médical de cet hôpital pour nous remettre sur pieds au contraire. N'oubliez pas que nous ne sommes qu'entourés d'ennemis.

-Mais qu'est ce qu'on fait là alors, nous sommes venus les aider ! Si nous devons les craindre à quoi bon ...
-Nous ne sommes là que parce que cette situation DOIT être réglée. Lin et le reste de notre équipage vont arriver. Je ne vois personne ici ni aucun groupe capable de venir à bout de notre formation au complet donc rassurez vous.

Crimmson mis le nez dehors.

-Nous devons nous écarter pour ne pas mêler les locaux aux combats que nous allons engager. De puissants combattants se cachent parmi eux. Des ennemis qui ne sont pas du tout à votre mesure. Pour rester en vie, il vous faudra les identifier et les jauger d'un seul coup d'œil comme je vous l'ai enseigné.
L'air sombre semblait se densifier. Un présage de mauvaise augure soufflait un vent menaçant sur cette ile infestée de monstres terrifiants.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Dim 15 Aoû - 12:42

Ce ridicule marine... Il avait osé parler de Tequila Wolf comme d'un massacre justifié... Était-il présent lors de l'attaque des marines ? Lors de la répression et lors de la mort de nombreuses personnes qui n'avaient rien demandées ? En son for intérieur, Kana bouillonnait de rage.

Je n'ai pas dis que je ne soignerais pas des marines, je n'ai simplement pas besoin de votre aide pour tuer ces créatures. Chose à part, j'ai déjà opéré des dizaines de personnes de votre genre... Par contre, mon personnel médical fera ce qu'il veut, je n'ai pas à lui donner d'ordres à ce niveau.

La médecin restait froide et impassible, en apparence. Hotaru revint en courant et adressa un grand sourire à la jeune femme qui lui répondit en le serrant brièvement dans ses bras.

J'opérerais du mieux que je peux les blessés, mais après vous devrez vous débrouiller de vous même. Pour le moment nous avons une cause commune, tuer des zombies. Je ferrais en sorte d'oublier que vous êtes des marines pendant cela. Après c'est à vous de voir. Hotaru, tu as prévenu les combattants ?

Oui, c'est fait.

Bien, tu peux rester à l'hôpital pour tout gérer maintenant ? Je vais devoir me battre pour protéger les patients.

D'accord, mais ne force pas trop, tu es déjà blessée...

Je le sais mais je vais prendre un cachet, comme sa je ne ressentirais rien, top non ? Aomi
*la jeune femme se tourna vers la secrétaire *, Hotaru me remplace, faites tout ce qu'il vous dis, je lui fais totalement confiance, d'accord ? répliqua Kana avec un grand sourire.

Bien, Suu-sensei.

Ok, j'y vais moi alors.

Sur ces mots, le jeune garçon parti en courant et la médecin se tint douloureusement le ventre en grimaçant.

Sur ce, à moins que vous ayez quelque chose à rajouter, je vais aller changer mes bandages, prendre un bon anesthésiant et retourner me battre.
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Dim 15 Aoû - 13:50

Crimmson étudiait rapidement la zone dans laquelle il se trouvait. Son assistant Cartographe comprit à ce regard perçant, qu'il devait se rapprocher avec un carnet puisque son chef allait lui donner des informations à inscrire dessus. A la fin de leur entretiens, Bounty remarquait que l'hôpital était plus tôt mal situa, sans hauteur ni recul particulier par rapport au décor. Une mauvaise visibilité alentour qui ne permettait pas une défense efficace.

Le grondement des zombies se faisait entendre et semblait se rapprocher systématiquement. Les Révolutionnaires ne leurs tenaient plus tête. Ils mourraient inutilement sans réussir à laisser à terre ces invincibles créatures. Vue comme ça, le choix de la retraite était judicieux mais n'arrangeait pas le Contre Amiral qui pensait les voir mourir ce qui aurait dut considérablement affaiblir le corps Révolutionnaire de Dragon. De plus, leur sacrifice permettait de retenir les zombies un peu partout sur l'île. Maintenant ces derniers pouvaient se rendre sans obstacle où bon leur semblait.

Il paraissait évident que les têtes pensantes des morts vivants avaient choisis de n'envoyer au casse pipe que les plus faibles d'entre eux. Aucun zombie d'élite, ou très peu n'avait encore causé de problèmes. Ces derniers doivent s'attendre à voir arriver des renforts puissants et comptent certainement les surprendre en s'insérant dans la masse des simples zombies. Une chance à première vue, mais cela deviendrait rapidement très dangereux et problématique.

Sur ces pensées et analyses, Le Contre Amiral fit signe à ses hommes de le suivre. Ces derniers ramassèrent leurs fusils, finirent d'essuyer leurs lames et lui emboitèrent le pas d'un air décidé.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   Dim 15 Aoû - 15:23

Maintenant que le groupe de marine était parti, Kana respirait plus librement. Comment s'appelait le Capitaine déjà ? Elle ne s'en souvenait déjà plus... Sa mémoire concernant les noms et prénoms étaient pour le moins... inefficace. Au moins, Hotaru avait accepté de rester dans l'hôpital, c'était déjà une grande victoire. La médecin allait désormais se lancer à corps perdu dans la bataille. Pas question d'abandonner. Cependant elle devait d'abord changer ses bandages, elle savait que le fait de rire avait du rouvrir un peu sa plaie au ventre.

La jeune femme alla donc dans son cabinet personnel de consultation. Elle tira son sous pull gris et observa les bandages qu'on lui avait appliqué. Ils recouvraient tout son buste et le sang commençait à suinter de ses intestins. La médecin retira donc précautionneusement les bandes de lin et découvrit la plaie. Des points de sutures avaient été obligatoires mais cela semblait plutôt bien fait. Il faudrait qu'elle pense à féliciter les chirurgiens de leurs progrès. Kana prit dans une boîte, sur son bureau, de nouvelles bandes propres et les enserra autour de son ventre. Le nouveau pansement avait l'air de bien tenir mais la jeune femme compléta quand même sa grosse sacoche noire avec d'autres rouleaux de lin puis avisa de rajouter des poisons qu'elle avait en stock. Son épée lui serait bien sur bien utile mais comme elle avait utilisé quelques flacons, il lui en fallait de nouveaux, pour combattre des zombies plus puissants. Suu prit donc dans une petite armoire de nouvelles seringues, prêtes à l'emploi. Sa sacoche était pleine. La médecin fouilla ensuite pour finalement trouver une grosse dose d'anesthésiant. Elle s'en injecta la moitié puis mit le reste en tassant dans le sac en bandoulière. Cela pourrait être utile pour ne pas se tordre de douleur sur le champ de bataille.

Kana, après avoir fait tout cela, remit son pull par dessus les bandages puis prit la grosse sacoche. Elle sortit ensuite de l'hôpital, son épée à la main. Le gars qu'elle avait vu tout à l'heure, le marine zarbie, était sur la place avec d'autres personnes, ne se préoccupant pas de cela, la médecin se dirigea vers Riverst Beach, la plage où elle avait accosté avec le Contre-Amiral Masajin (Hé oui, il y a des noms qu'elle retient). Un instinct la guidait vers cet endroit. La jeune femme coupa à travers les bois pour rejoindre plus rapidement le lieu de l'ancien débarquement. Des explosions retentissaient, aux alentours. Trop fortes pour que cela soit des combats, Suu pressa le pas. L'air frais du large commençait à lui fouetter le visage, signe qu'elle était proche de la plage.

C'est à ce moment là qu'une énorme explosion retentit, à quelques pas de Kana. Cette dernière courut vers l'endroit d'où cela venait puis découvrit les restes d'un boulet, éparpillés aux alentours. Une personne avait été blessé par cette attaque et la médecin se precipita pour l'aider. Elle lui banda rapidement la jambes avant de lui poser des questions.

Que ce qui se passe ici ?

La marine et les révolutionnaires qui ont fuie lancent des boulets de canon, depuis leur navire pour tuer les zombies. Il ne faut pas trainer ici.

Ok, il y a d'autres personnes vivantes ici ?

Surement quelques-une vers la plage.

Vous pouvez marcher ?

Maintenant, oui.

Bien, alors allez vous cacher ou rejoignez l'hôpital. Dites que vous venez de la part de Kana Suu, ils comprendront.

O...Ok...

La médecin courut à la plage tandis que le révolutionnaire boitait en direction de l'ancien hangar. Des boulets volaient un peu partout. Un zombie surgit devant la jeune femme qui lui asséna un coup d'épée dans le thorax avant de poursuivre sa course, sans s'arrêter. Elle découvrit encore une autre personne, à qui elle conseilla également de rejoindre l'hôpital, sans succès. Ensuite, Kana arriva à Riverst Beach, par le côté est. Caché derrière des arbres, elle observa la scène. Des zombies qui avaient l'air bien plus puissant que les autres, précédemment. Il fallait mieux que la jeune femme se retire et en informe les personnes qui étaient restées sur l'île. Ceux-la pouvaient couper des boulets avec leurs sabres. Les autres boulets partaient vers la forêt et abattaient sauvagement des dizaines d'arbres à la fois. Le feu commençait à prendre dans la grande zones arborée, il fallait au plus vite que l'albinos rejoigne le village, avant que ces puissants zombies ne la remarque et que les flemmes ne l'empêche d'atteindre le village.

Kana retourna donc en courant vers le village, tuant encore une fois un zombie, trop faible pour lui apporter un intérêt quelconque, avec son épée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début de la véritable aventure [Fin > Pv Crimmson Bounty]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Partons à l'aventure !
» La véritable histoire de Pâques + bonus
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
» Event RP "aventure"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Le Monde :: West Blue :: Saint Urea-
Sauter vers: