Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques de Bounty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Chroniques de Bounty   Sam 10 Juil - 1:17

Chapitre 1 :

Dans le village d'Hannabi, à l'extrémité Sud de l'île de Saint Uréa, Crimmson naquît de parents paysans. Sa mère Shihica avait faillit perdre la vie dans l'acte qui le mit au monde. Cela n'aurait pas arrangé son père, Yaruko qui avait déjà perdu sa fille âgée seulement de 4 ans, 2 ans plus tôt. L'enfant fût élevé au milieu des champs en bordure de la ville. Le calme de sa vie lui laissèrent le temps de s'instruire et de rêver. Quand il dût entrer à l'école à l'âge de 6 ans, il n'avait jamais pris la peine de se faire des amis et ne savait alors rien des coutumes et usages pour devenir une bonne fréquentation. Sa faible condition physique attirât l'attention des casse cous de l'école qui le prirent immédiatement pour cible. Vigo, le chef de cette petite bande n'avait jamais hésité à le bousculer pour lui montrer qui était le plus fort.

-Les nabots comme toi n'ont pas le droit de me regarder comme ça. disait il en quittant les toilettes où il avait pris soin de suspendre par les pieds le pauvre Bounty scandalisé.

Les années passèrent et les problèmes se multiplièrent avec cette bande de vaut rien. Ils furent à la satisfaction de l'ensemble de l'établissement, tous expulsés au bout de 3 ans. Un soir tandis que Crimmson rentrait de chez lui, les mioches l'attendaient au coin d'une rue. Ils avaient en tête de récupérer toutes ses affaires de classe et son argent s'il en avait. Bounty ne pût racheter quoi que ce soit, ses parents n'en avaient pas les moyens, il écrivait sur du papier usé avec des stylos empreintés. Sa scolarité fût pénible et violente à cause de l'existence de ce petit groupe que la ville ne tolérait plus.

Les années passèrent, rien n'avait changé. En plus des interventions musclées des délinquants, Crimmson était pris à partie par son père qui le voulait plus souvent dans les champs pour l'aider à subvenir aux besoins du foyer. Ils devaient récolter plus pour mettre un peu d'argent de côté. Le jeune homme refusait pour ne s'attacher qu'à l'étude de ses cours qui lui paraissait alors autrement plus nécessaire. Un matin, il se rendait comme à son habitude vers son école, il croisât sur son chemin le fameux Vigo qui lui écrasât la tête contre le pavé. L'enfant assommé fût transporté d'urgence à l'hôpital. Il y demeurât un moi complet. Sa frustration, son énervement, sa haine ne connaissait pas de limites si bien qu'à son retour, il délaissât l'école pour s'activer aux champs. Il voulait se tailler un corps, devenir fort et si il pouvait acquérir cette puissance en étant utile à ses parents alors il avait tout gagné. En quelques mois, il se donnait tant de mal aux champs qu'il se transformât. L'âge avait fait qu'il avait grandit et l'effort lui avait donné des épaules. Il ne sortait presque plus du champ et donc pendant toute cette période, il n'avait jamais eût à faire à ses pires ennemis. Enfin, la victime prenait les choses en main pour ne plus être écrasée sans raisons valables ...

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Chroniques de Bounty   Lun 12 Juil - 16:06

Chapitre 2 :

Crimmson qui suait dans un champ en tirant le boeuf qui lui même trainait les ustensiles sur la terre de ses ancêtres dans le but de retourner le sol et d'y semer les graines de tout ce qui est utile à laisser pousser en ces lieux, perfectionnait en réalité son entrainement intensif. Il faisait quasiment courir la bête paresseuse à travers les étendues cultivables tellement sa vigueur était devenue grande. Lorsque l'animal essoufflé n'en pouvait plus, le jeune garçon s'arrêtait pour faire de nouveaux exercices physiques qu'il mettait au point régulièrement.

Le soir il travaillait quelques cours qu'une fille de sa classe lui rapportait de l'école, toujours aussi impressionnée de constater son évolution à chaque jour qui passait. Un matin, la mère de Bounty l'envoyât chercher de nouvelles graines stockées dans d'immenses chaque chez le fournisseur de la famille. Pour s'y rendre, il fallait traverser la ville. Ce que Crimmson ne savait pas c'est qu'entre temps. La bande des malfrats avait grandit elle aussi et les jeunes qui la constituaient s'étaient affamée et adonnés à des pratiques peu recommandables tels que des vols organisés ... Chargé de deux énormes sacs de graines Crimmson remontait vers sa demeure quand un bâton en pointe traversa le sac de droite. Les graines se répandirent au sol et le jeune homme catastrophé lâcha subitement l'autre fardeau pour s'accroupir et rassembler le précieux bien. Alors qu'il posait la main au sol, le bâton avait été ramassé puis planté dans cette dernière. Dans sa douleur, Bounty leva ses yeux vers le ciel luisant et distingua la salle tête de Vigo. Ce dernier semblait bien fier de ses agissements. Il le rua de coups de pieds, aidé de plusieurs de ses camarades de rue. Crimmson n'en revenait pas. tous ses efforts réduits à néant, tout ceci n'avait servi à rien, les places étaient restées les mêmes. Quand il réussît à retirer de sa main le pique qui la traversait, il se dégagea de ses oppresseurs. Vigo l'attrapât par le col, il était toujours plus grand que lui. Le garçon lui serrât si fort la gorge que dans un mouvement de panique Bounty lui avait enfoncé le pique qu'il tenait dans la gorge. le sang coulait à flots, le délinquant hurlait dans des cris insoutenables et terribles. Ses amis tentèrent d'arrêter l'impossible hémorragie mais la vie le quittait doucement au fur et à mesure que son sang venait tâcher le pavé salit.

L'agriculteur endurcit reculait fébrilement, Vigo venait de mourir sous ses yeux. Ses amis tentaient de le ressusciter dans leur ignorance. Crimmson en profitât pour fuir à toutes jambes. Les jours passèrent. Bounty s'était armé jusqu'aux dents et avait barricadé sa maison de peur d'avoir à subir des représailles mais rien ne vint. Il découvrit plus tard que son père était entretenu par la base marine de l'île qui s'était fixé comme objectif d'éradiquer les truands qui la foulait. Il découvrit une bande de jeunes affamés, aux portes de la mort. Terrorisés par les persécutions des autorités. En rentrant un soir chez lui, il vit son père prendre l'argent que des marines lui tendait. C'est à ce moment précis qu'il fit le lien, son père était derrière tout ça. Crimmson partit en courant, il détestait tout ce qu'il avait chéri, ne pouvant pardonner une telle faute. Il emmena avec lui tous les vivres de sa maison qu'il distribuât dans un hangars où se cachaient une vingtaine d'enfants recherchés. La nuit fût fraiche dans ces lieux misérables mais Bounty sentait une nouvelle flamme plus chaude que le soleil d'été l'entretenir de l'intérieur. Il allait trouver l'occasion de réparer sa faute commise quelques jours plus tôt. Vigo allait être le moteur de son existence et ces enfants entassés et ronflants dans ce hangar étaient sa porte de sortie de sa mauvaise conscience.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Chroniques de Bounty   Lun 2 Aoû - 18:46

Chapitre 3 :

La nuit fût courte pour le groupe d'enfant qui dût se tirer du sommeil au petit matin. A cet âge, les bambins ne souffrent pas de mal de dos après avoir passé une nuit dans des conditions insupportables. Crimmson lui n'avait pas fermé l'oeil depuis qu'il avait fait mine de se coucher avec les autres. Il était resté sur le port à guetter l'arrivée du navire de la marine attendu par la ville pour être certain de ne pas le manquer. C'est lui d'ailleurs qui était arrivé en trombe dans le dortoir improvisé des mômes de la rue afin de les sortir de leur précaire sommeil.

Le navire accostait quand la troupe composée d'une vingtaine d'enfants tous plus sales les uns que les autre arrivait au port en courant. Les marines étaient en pleine manœuvre et ne semblaient pas avoir une seconde à perdre. une équipe déjà était chargée de réapprovisionner le bateau. Bounty s'était dirigé vers l'un des dirigeants sur le quai. Ce dernier lui demandât de la boucler fermement. Les soldats avaient du pain sur la planche puisqu'une fois tous les trois mois ils étaient chargés d'inspecter l'île et de recenser les problèmes rencontré par la police de la région et ses habitants. Quand l'unité eût enfin achevé son travail, quatre jours s'étaient écoulés. Un remède avait dût être administré à plusieurs habitants qui à cause de leur mode de vie avaient contracté une infection interne. Enfin Crimmson fût écouté par le Commandant de bord. L'enfant demandât, suppliât à genoux le capitaine du navire de l'emporter, lui et ses camarades sur le bâtiment de guerre afin de les former et de les affecter ou il voudra. Tous voulaient devenir des marines. Le Commandant voulût vérifier qu'ils n'étaient pas des enfants de la rue. La plus part avaient encore un parent de leur famille sur l'île et mentirent sur le fait qu'ils vivaient avec eux. Pendant la nuit, Crimmson avait infiltré l'école de la ville pour bruler tous les dossiers des élèves. Ainsi, la marine ne pût vérifier s'ils étaient scolarisés ou non. Le geste plus que suspect fît ricaner le capitaine du vaisseau. Il acceptât de les prendre comme mousse sur son bateau et affectât ses propres mousses sur un nouveau navire. Fous de joie, les enfants se mirent à danser gaiement sur le pont au milieu des visages sombres et sérieux des militaires. Crimmson lançât un dernier regard vers sa maison dans les hauteurs des collines derrière la ville. Le bâtiment de guerre s'écartait des côtes langoureusement, il ne reverrait jamais sa famille. Sa mère pourtant, lui manquait déjà atrocement.

11 jours passèrent durant lesquels les mioches furent briffés sur les bases et les rudiments de la marine sous l'oeil attentif du Commandant de bord. En échange de ces cours magistraux, ils avaient pour devoir de faire tout le sale boulot sur le bateau. Mais au 12ème jours, 11 des marmots moururent. L'air de la mer avaient aggravé leur état de santé fragile. Ils avaient contracté cette étrange infection. Les autres demeurèrent en silence et reprirent leurs taches avec beaucoup moins d'énergie et d'entrain. Après quelques semaines de formation, tous furent prêt à intégrer un équipage de la marine en tant que mousse accomplis. Ils furent donc séparés mais personne n'oubliât de remercier le jeune Bounty qui les avait sauvés.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Chroniques de Bounty   Jeu 5 Aoû - 2:57

Chapitre 4 :

Le jeune Bounty faisait sa route seul désormais. Son Commandant peu soucieux de son avenir l'envoyait aux tâches les plus pénibles et alors qu'un navire pirate semblait effectuer des manœuvres agressives, il envoyât le petit soldat au casse pipe dans une barque transportant seulement 10 hommes. Ils furent tous massacrés à peine arrivés sur le pont ennemi. Le navire pirate avait eût le temps de prendre la fuite. Mais Crimmson avait miraculeusement survécu. Il s'était caché dans la salle des munitions au lieu de monter tout en haut pour atterrir sur le pont. Quand un Pirate l'ouvrit 2 jours plus tard c'était à cause d'une escarmouche contre un puissant vaisseau de guerre. Le truand n'avait donc pas fait attention à l'embusqué dans le feu de l'action. Les deux équipages s'étaient entre tués et 8 jours passèrent tandis que que le petit trouillard hantait ce champ de bataille jonché de cadavres avant qu'un nouveau bâtiment de la marine ne passe et le récupère. Le Colonel en charge du bateau impressionné de la survie à une telle bataille d'un si jeune enfant demandât au Q.G de l'intégrer parmi ses hommes en tant que Sergent, demande qui fût acceptée ...

C'est ainsi qu'à l'âge de 14 ans, non seulement Crimmson était un marine relié au Q.G de la marine mais un Sergent qui plus est. Pour honorer ce rôle et cette confiance, il fit le serment de ne plus jamais fuir devant l'adversité. Mais n'étant pas fou, il s'engageât dans un entrainement drastique d'une année complète. A 15 ans, il avait mené une bataille lui même. Son Colonel était mort quelques jours plus tôt, le navire rentrait vers une base de West Blue quand un vaisseau Pirate s'était interposé. Le jeune homme vif et rusé avait fait monter sur le pont un canon par sa seule force et l'avait orienté en le tenant sur le dos au raz de l'eau pour toucher l'ennemi sur sa coque immergée. L'impact du coup de canon porté sur son dos lui avait déchiré plusieurs muscles en lui brisant beaucoup d'os mais les Pirates avaient sombré sans que la bataille n'ait commencée.

Pour cet exploit, Bounty devint Adjudant et fut transféré sur le navire du très reconnût Kizaru qui à l'époque était un Sous Amiral. La fièreté de rejoindre un tel homme se transformât bientôt en un mélange de dégout et de déception. Cet officier froid et répugnant ne prenait que des décision extrêmes en se moquant de la vie de ses ennemis ainsi que de celle de tous ceux qu'il avait à protéger. Demander à Kizaru de secourir une population rimait avec l'extermination de cette dernière. Le Sous Amiral ne faisait pas dans la dentelle et le détail ne faisait pas partie de son vocabulaire. Rien de ce que dégageait cet homme n'engendrait de respect dans le coeur du jeune Adjudant.

Sur le bateau du terrible Amiral, Crimmson avait retrouvé Sazuko, qui n'était autre que l'un des enfants qui avaient partagé ses débuts dans la marine avec lui. Ce dernier était devenu Caporal. Les deux garçons passèrent plusieurs nuits à se raconter leurs aventures en riant tout en évitant de faire trop de bruit. C'est à cette période que les deux amis débouchèrent leurs premières bouteilles de saké préalablement volée en cuisine, les brigands ne se refont jamais. Les deux sous officiers s'entendaient aussi bien qu'autre fois et leur contentement de se retrouver affectés au même navire leur fit oublier le sombre tableau de leur commandant de bord.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Chroniques de Bounty   Jeu 5 Aoû - 23:59

Chapitre 5 :

Crimmson et son ami vécurent quelques aventures ensemble sous la tutelle sombre et néfaste de Kizaru. Ce dernier ne faisait pas grand cas de ces 2 las qui se fondaient dans la masse au sein de son navire composé d'un Lieutenant Colonel, d'un Commandant, de plusieurs Lieutenants / Vice Lieutenants etc ... Il dirigeaient ceux qu'ils étaient en charge de diriger et n'encouraient que peu de danger puisque le Sous Amiral n'était jamais loin. Si les batailles tournaient au fiasco, il anéantissait l'ennemi. Bien que s'il faisait sa sieste ou pendant son repas, personne pas même le Lieutenant Colonel n'étaient autorisés à le déranger pour quelques raisons que ça soit. Les deux jeunes gens prirent confiance en eux et en leurs capacités au cours de plusieurs batailles avant les quelles ils ne manquaient pas de se préparer correctement. Crimmson devint rapidement Adjudant tandis que son collègue lui fut promus au rang de Sergent sans être relié au Q.G de la marine. Leurs liens se resserraient de plus en plus entre chaque escarmouche et leur amitié croissait après chaque entrainement.

Un jour pourtant une activité de contrebande avait fait le fruit d'un rapport qui fut envoyé à Kizaru puisqu'il naviguait au large de l'île abritant le crime à ce moment là. Les photos des criminelles sortirent de l'imprimante et il les donnât à une équipe de 12 hommes dont le précieux amis de Crimmson qui fût chargée non pas de les ramener mais de les éradiquer. Bounty s'était interposé, il fallait que tout l'équipage s'active, les photos représentaient les chefs du réseau et non le nombre de malfrat total, 12 hommes ne suffiraient jamais. Il fut transpercé à l'épaule par un rayon. Encore un mot de plus et il aurait été abattu par le Sous Amiral. Son jeune ami partit en lui lançant un sourire radieux. Et alors ? Tu ne fais plus confiance en tes collègues Crimmson ?

Il avait raison, Crimmson devait faire confiance en son ami, en ceux qui l'accompagnaient et en la marine pour les couvrir en cas de problème. L'équipe partit sur une barque en direction des plages de cette île de South Blue. Plusieurs heures s'écoulaient pendant lesquelles pas un bruit ne se fit entendre. Puis soudain, une suite d'explosions violentes et répétées firent sursauter tout l'équipage resté au large de l'île. La fumée s'élevait du bout de terre en plusieurs points. L'ennemi devait être très bien armé. Le suspens s'arrêta quand l'affrontement se poursuivit sur la plage en face du navire. Les marines restants s'étaient repliés et demandaient de laide. En quelques secondes la plage était infestée de Pirates et de Malfrats. Les signaux de détresse se répétaient au fur et à mesure que les marines s'écroulaient au sol. Kizaru, fâché de cet échec cuisant semblait bouillir sur place. Le Lieutenant Colonel suggéra de s'y rendre lui même avec une unité complète mais il fut violemment poussé jusqu'à l'autre bout du pont du navire. Kizaru se mit à sourire et prit une posture nonchalante. Il leva son pied droit qui se mit à briller. Crimmson comprit il se jetât en avant mais trop tard. Le rayon avait ravagé la plage et la forêt environnante. Tous avaient succombés ou étaient gravement blessés. Bounty descendit une autre barque et se mit à ramer avec une panique visible dans ses yeux. Kizaru hésitât à l'abattre mais il n'en fit rien. Il s'était défoulé et était satisfait. Il donnât l'ordre de lever l'ancre.

Quand Crimmson arrivât sur la plage il retrouvât son ami étendu sur le sable carbonisé tout comme lui. Pourtant il respirait toujours et pouvait être sauvé. L'adjudant se retournât pour le signaler au navire mais ce dernier était déjà à l'horizon. La désespoir et la haine se mêlèrent dans ses yeux. Il suffoquait de compassion et de terreur pour son ami en même temps que son souffle lui manquait tellement il désirait détruire celui qui était la cause de ce massacre. Alors c'était cela la marine ... ou est la justice à cet instant précis ? Combien de fois ce genre de scènes désastreuses se sont répétés ? Kizaru n'était il pas plus dangereux que n'importe quel Pirate aussi bien pour les civils que pour la marine ? Et lui en tant qu'Adjudant ne pouvait que regarder son ami mourir sans rien faire derrière pour le venger. Son échec et son impuissance étaient totales.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Chroniques de Bounty   Lun 9 Aoû - 1:30

Chapitre 6 :
Les larmes de Crimmson perlaient sur le cadavre de son camarade mort au combat. Il se déchira les ongles pour lui creuser une vaste tombe sur la terre ferme avant de se torturer les muscles pour concevoir un radeau de fortune. Le jeune marine prit la mer à la force de ses coups de rames avec quelques provisions en fruits et un système d'assainissement de l'eau à bord. Trois jours s'étaient déjà écoulés avant qu'il ne tombe sur une île surveillée par la marine. Là bas, il se fit identifié comme étant bien un Adjudant de l'unité de Kizaru mais il voulait être muté vers les services secrets. Quitter la marine lui semblait être un choix judicieux. Qui sait ce qui lui passerait par la tête s'il devait à nouveau croiser cet Amiral monstrueux ...

Il fut donc engagé en tant que nouvelle recrue parmi les agents du CP8. Là bas il entama un entrainement intensif qu'il suivait scrupuleusement. Vivant aux crochets de son unité, il ne partait jamais en mission. Il restait coupé du monde presque pendant les deux années nécessaire à son entrainement. Il devait à tout prix devenir assez fort pour venger son camarade dont les souvenirs n'avaient jamais cessés de le hanter. Le CP8 accepta cette situation en espérant pouvoir tirer partie de son évolution plus tard. Un jour alors qu'il avait été convoqué dans le bureau de son directeur pour être affecté à sa première mission, il tomba sur un rapport pendant que ce dernier était en train de disputer sa secrétaire. Son collègue, le directeur du CP4 avait rasé une île de North Blue la veille.
Motif : Le Révolutionnaire recherché était resté introuvable.
Moyens : Buster Call.

Buster Call : Des milliers de gens étaient mort à cause d'un Révolutionnaire bien planqué et de l'incapacité d'un directeur du gouvernement à faire correctement son travail; Avec les systèmes d'informations infaillibles dont il disposait il n'avait été capable de mettre la main sur un seul Révolutionnaire certes haut gradé mais un seul quand même. Des villages entiers avaient étés détruits à cause de ses caprices. il préférait tout raser plus tôt que d'avouer son inaptitude à faire son travail à ses supérieurs. Quelle honte, quelle horreur, quel gâchis ...
Alors que Bounty préparait ses affaires pour s'en aller sans réfléchir, le Directeur du CP1 entrait dans ses quartiers. Il était un ancien ami de son oncle qui avait été son mentor et l'ancien directeur du CP1.

L'homme lui demanda de se calmer et de relativiser sa situation. Partir signifiait déserter. Rester, c'était faire face sans fuir. Il tenta de lui faire comprendre à travers plusieurs entrevue à quel point il était difficile pour une organisation comme le Gouvernement Mondial qui a entre les mains la gestion du monde dans les moindres détails, de prendre les bonnes décisions. Comment lorsque l'on gère le monde entier pouvions nous faire dans le détail ? Impossible, il faut aller vite, régler tous les problèmes, rester intransigeant et ne transgresser aucune règles. S'il fallait que des milliers d'innocents meurent pour que des dizaines de milliers d'autres innocents vivent alors les premiers seraient sacrifiés pour le bien du monde sans la moindre hésitation. l'histoire avait prouvé que toute autre démarche visant à la justice avait échoué. La moindre forme de faiblesse ou de relâchement amenait une faille aussitôt utilisée comme une brèche dans un rempart pour les assaillants. L'homme habile stipulait que Crimmson n'avait pas encore les épaules pour porter un tel poids et qu'il ne pouvait pas encore comprendre la réponse du Gouvernement face à la cruauté du monde. Il fallait qu'il grandisse et réfléchisse correctement.

Bounty restât une année entière à suivre les leçons de l'élève de son oncle qui avait tout appris de ce même homme. Il était l'un de ses agents et remettaient en question ses idées reçues. A la fin de l'année le jeune homme craqua. Il fallait qu'il prenne l'air, qu'il fasse le tri. Le directeur avait assez de relations pour lui accorder une permission à durée non établie ce qui permit au jeune homme d'enfiler des vêtements de civile et d'aller voir le monde de ses propres yeux, sans drapeaux ni couleurs derrière lui.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Chroniques de Bounty   Mar 10 Aoû - 18:52

Chapitre 7 :

Crimmson sortit enfin de lîle du Q.G du CP4. Il n'avait pas mis le nez dehors depuis 2 bonnes années. les portes s'ouvrirent et le soleil vint chatouiller son visage devenu très blanc. Le directeur du CP1 l'attendait dans un navire. Il avait besoin de se rendre à l'autre bout de South Blue, il irait avec le gamin à qui il avait remit les idées en place; Le trajet dura 3 semaines pendant les quelles les deux hommes avaient longuement discutés. Bounty sentit un pincement au coeur quand il fut déposé sur une île habitée et assez vaste choisie par le Directeur, et que le navire de la marine s'écartait vers l'horizon. Cet homme était sa seule canne, il ne le reverrait pas avant un bon moment. Enfin, il fallait maintenant qu'il pense à lui et à sa vie de civile.

Le garçon commença par chercher un petit logement avec ses salaires de marine économisés. Il trouva une petite chambre dans un hôtel fort chaleureux près du centre ville de l'une des villes principales de cette grande île. Baterilla possédait un port mondialement reconnut. Il était immense et de nombreux chantiers avaient fleuris ici et là. L'ex sous officier glandait à travers les rues animées de la ville, il aimait passer tel un fantôme inconnu dans des lieux pleins de vie et chargés d'histoires. Les tavernes finirent par bien le connaitre ce qui n'était pas réciproque puisqu'il était si souvent saoul qu'il serait incapable de vous décrire précisément l'intérieur de l'une des tavernes ou il se rendait souvent pourtant. Le jeune homme finit par dépenser toutes ses économies en seulement quelques semaines.

Il lui fallait un travail. Crimmson postula un peu partout en laissant des C.V sur sa carrière dans la marine, il ne pouvait parler de son passage dans les services secrets bien entendue. Il devint d'abord serveur, puis aide charpentier dans le port, livreur, gardien de nuit, gardien de jours. rien ne lui plaisait. Ses activités ne le comblaient pas mais elles le faisait vivre. Un jour alors qu'il passait devant un cirque installé à l'entrée de la ville dans sa bordure, il vit une affiche de recrutement. Il leur fallait un clown, le dernier avait mis fin à ses jours d'après les rumeurs et il était alcoolique. Boire, Crimmson savait déjà le faire. faire le clown, après toutes ces années dans la marine, il en rêvait. Il se proposa donc et fut immédiatement retenu grace à son passé dans la marine. Le gérant du musée cherchait aussi des hommes fort pour protéger le cirque dans ses déplacements à travers South blue. Bounty était le profil idéale pour tenir ce rôle. Il fut donc engagé et commençait sa nouvelle vie dans cette fameuse troupe de cirque.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: Chroniques de Bounty   Dim 15 Aoû - 17:06

Chapitre 8 :

Le travail dans le cirque fut très difficile pour Crimmson. On lui enseignait comment bien faire le clown face aux enfants, les nullités qu'il fallait dire pour faire rire des mioches, les gags qu'il devait répéter d'un air sérieux pour accentuer l'effet comique etc ... Un exercice très éprouvant pour Crimmson. Il avait entre aperçut plusieurs fois une jeune artiste; Il ne savait ni qui elle était, ni ce qu'elle faisait jusqu'au soir ou il la vit répéter son numéro de danse. Elle était ravissante. Il ne put s'empêcher d'attendre qu'elle ait terminé pour lui parler. Les deux firent connaissances. Elle répondait au nom de Sonson. sa grâce était sans égales. Ses grands cheveux noirs qui ondulaient autour de ses épaules caressaient un dos fin et élancé. ses bras semblaient taillés pour la caresse et ses jambes ne pouvaient porter que gracieusement cette incroyable jeune femme.

Ils discutaient régulièrement autour d'un café chaud à l'arrière du chapiteau ou tout le matériel attendait d'être utilisé. Bounty lui décrivait son passé et chacunes de ses aventures qu'elle écoutait comme subjuguée. Il parlait de sa passion pour la Cartographie. "Certains rêvent en regardant le ciel, je crois que je rêve tout autant eux quand je regarde ou je marche. Maintenant je sais que je peux rêver plus quand je regarde vers vous." Voile ce que le soldat de base qui n'avait jamais connu que des femmes de joies dans des ports peu recommandables se surprenait à dire à la radieuse créature. La femme lui décrivait son triste parcours. Elle avait perdue son grand frère qui s'occupait d'elle depuis sa naissance. Ses parents étaient morts le jours même, la mère en lui donnant la vie et le père dans un accident. Son frère était aussi un marine il était toujours en mer et lui envoyait de l'argent tout en paillant des nourrisses à plein temps pour la garder. Cela l'avait motivé pour rapidement prendre du galon et apporter ainsi plus de confort financier à sa petite sœur. Il était devenu Commandant et donc envoyé à combattre de gros morceaux en matière de Piraterie. L'un d'eux n'a eut aucunes pitié pour lui.

Plus les soirs à discuter tous les deux passaient, plus ils s'aimaient. La première du cirque fut lancée et Bounty improvisa son numéro de clown, il avait oublié toutes les instructions et démarches précises qu'il devait suivre. Le cirque entier hurlait de rire à gorge déployée quand il détacha un éléphant pour faire mine de le dompter et que ce fut un fiasco ou quand il imita les cavaliers sur un étalon qui ne voulait pas de lui. Il finit pas faire un Incroyable rodéo avec une tête d'idiot qui manqua de faire s'étouffer au moins 100 personnes en même temps.

Sonson y comprit, dut être emmenée aux toilettes pour la faire recracher un morceau de pain qu'elle mangeait en regardant l'ancien marine faire le pitres. Plus de peur que de mal, Crimmson ne l'avait pas tuée ... Le numéro fit un carton, la troupe put repartir sur une autre ile après avoir fait des extras sur ce bout de terre. Pendant les traversées, Crimmson leur laissait profiter de ses connaissances maritimes ce qui leur permettait d'aller beaucoup plus vite et les rassuraient. Lui et Sonson vivaient heureux, de cirque et de traversée, parfois d'aventures puisqu'un équipage de pirates d'eau douce avait tenté d'aborder le navire. Le marine avait attaqué le chef dans un combat de box animé du quel il était finalement sortie vainqueur, obligeant les pirates à ramasser leur capitaine et à s'en aller. Un soir, Sonson après deux années à ce rythme lui demandait s'il ne voulait pas se poser. Ils trouveraient un travail tous les 2 sur la prochaine ile ou accosterait le bateau et fonderaient une famille. Crimmson fut abasourdi Il ne pouvait même pas imaginer une telle vie. la marine et ses dangers lui manquaient déjà alors qu'il faisait le capricieux dans les bras d'une femme ravissante. Cette dernière voulait l'enchainer quand il venait juste de fuir des chaines du gouvernement. Qui allait enfin lui permettre de vivre heureux et libre sans être seul ? La réponse ? des pirates.

En effet après avoir accosté à l'île prévue, la troupe avait installé le chapiteau et préparé comme à son habitude le pot d'ouverture de cette nouvelle saison. Crimmson complètement ivre était partit ruminer son mal être seul sur la plage. A son retour, il découvrit en titubant le chapiteau en flammes. Les bêtes affolées gémissaient dans tous les sens, attachées, elles ne pouvaient s'enfuir. Crimmson en libéra une grande partie avant de tomber sur un tas de corps. Ceux de ses mais du cirque. Parmi eux, sa femme Sonson. ses vêtements déchirés et le visage éteint, elle avait eut les mains et pieds coupés. Ce tableau de cruauté rendit Crimmson malade. Encore ivre, il attrapa deux épées. A la recherche de l'équipage qui avait commis ce crime. il trouva un bateau pirate amaré. ce ne pouvait être qu'eux. Ces derniers n'étaient pas dessus, seulement 3 hommes à bord. Il les trancha tous. coupa leurs têtes et les planta sur des piques à terre devant le navire auquel il avait mis le feu. Une violence interne qu'il ne connaissait pas vit le jours. Quand les pirates revinrent, il trouvèrent les 3 têtes et le bateau était déjà bien consumé. Bounty qui était caché bondit et les extermina un à un. Il s'écroula parmi eux dans un bain de sang.

Le marine est retourné dans les rangs, comme un écolier en retard. Il réapprit à marcher au pas et à obéir au mot. Il oublia toutes possibilité de vivre autrement. Crimmson garda les stigmates de son passé en déployant une violence surprenante et choquante à chacun de ses affrontements. Il ne sait plus faire autrement, dégainer une épée lui rappel qu'il n'a sut protéger ceux qui comptaient pour et sur lui. Cela le r'envoit à Kizaru et son ami qui pareil n'avait put être protégé ainsi qu'à cet enfant qu'il avait tué par abus de pouvoir. Toute la noirceur de sa vie se trouvait dans ces choses coupantes et il fallait apprendre à aimer ce monde seul malgré tout.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques de Bounty   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques de Bounty
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bounty chiot typé caniche né en septembre 2010 - ADOPTE
» Chroniques du Monde émergé
» [01.07.11] Video: évolution du bounty hunter
» Les Chroniques de krondor
» Chroniques de la Tour de Laura Gallego Garcia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Red Line Nord :: Quartier Général de la marine :: Q.G de la Marine-
Sauter vers: