Un forum hors du commun sur le thème de One Piece ! Jetez un oeil à la strusture interne : des images de chaque îles, de nombreux adversaires à combattre à travers le monde, des règles très étudiées pour un amusement et une immersion garantie ! Vnezivit^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les premiers pas de la revolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: les premiers pas de la revolution   Jeu 1 Avr - 23:11

A son réveil, Oosun se trouvait dans un hôtel délabré ou Zoro l’avait conduit la veille. Elle partie sans rendre son dut, laissant Zoro s’en charger. Elle fessait maintenant route vers son ile adoptive pensant toujours a cette faille dans son contre qu’elle espérait améliorer avec son maitre. La cote était en vue, ainsi qu’un navire de la marine amarrait sur l’un des quais. La marine était donc présente, pour la retrouver ? Heureusement elle y avait grandi, et connaissez tout les passages faiblement fréquenté. Elle lui avait suffit de 5 petite min pour rejoindre le temple en contournant le marché. Elle ouvrit donc la porte du dojo, derrière se trouvait key, il se leva, la regarda, maqua un temps d’arrêts puis s’approcha d’elle. Il la gifla, en effet sur son bureau se trouver un avis de recherche la concernant a 2M de berrys. La jeune fille compris que maintenant elle ne pouvait plus faire marche arrière, qu’elle serait pourchasser et traqué, bref sa vie se retrouvait chambouler. Etant ancien pirate délesté par le plan pasifista, ayant élevé cette gamine pendant sa jeunesse il ne pouvait que continuer à l’entrainer a de se défendre contre ses futur asseyant. Apprendre cette technique avait était difficile, mais la maitriser totalement en résolvant le trou qui se trouver dans la garde allée être un jeu d’enfant. Du moins elle le pensé, après quelque jour elle arrivé a protéger ses arrière, mais la technique avait perdu énormément de puissance.

Un nouvel ordre venait de tomber, même écriture que la 1er, mais toujours anonyme.

Te voila maintenant aguerrit et près a prendre ton envole en temps que chef d’un escadron, nous avons également contacté un autre membre se trouvant actuellement a Baterilla, nouveau et devant faire ses preuve dans notre grande famille. Tu seras chargé de le surveiller, le conseiller sur les futures démarches qu’il aura à entreprendre. Votre prochaine mission consistera à vous rendre à north blue, sur kuraigana ou la marine a lancée l’extermination de sa population. Notre mouvement a besoin de croitre, récupéré des membres ayant une dent contre la marine ne pourras être que bénéfique. Le rendez vous avec se nouveau membre a était fixé a la taverne sur le quai du port. Bonne chance pour cette nouvelle affectation.

Nelly fit immédiatement son sac, brula la lettre et alla saluer key avant son départ. Ses dernier essaye pour amélioré sa technique était encouragent bien que toujours en deca de son potentiel. Puis elle fit route vers les quais du port, ou l’attendait son mystérieux compagnons de route. Elle devait prendre garde, car la route n’allait surement pas être de tout repos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les premiers pas de la revolution   Sam 3 Avr - 14:27

Dans une chambre d'hôtel, Akimseeka dormait paisiblement. Il avait fait un long trajet en bateau, sous ordre de ses supérieurs:

Tu as maintenant rejoint notre grande organisation de révolutionnaires. Mais tu dois faire tes preuves: tu rejoindras un autre membre de la famille, à la taverne, au quai du port. Ce membre est un nouveau chef d'escadron. Il sera ton supérieur, et t'expliquera le sujet de la mission.
PS: Brûle cet ordre de mission après l'avoir lu.


- Pourquoi il fallait absolument que le rendez-vous se fasse à l'autre bout de la ville?!
Il se leva, mécontent de quitter son lit, rendu les clés au maître de l'hôtel, et partit au point de rende-vous.
Les marines grouillaient dans le coin. Ils cherchaient, d'après ce qu'à pu entendre Akimseeka, un certain Oosun, avec une prime de 2M de berrys.

- 2M? Il doit être coriace... Bon, ne nous occupons pas de ça, on s'en fout, et pour l'instant j'dois aller à la taverne.

Il arriva au point de rendez-vous. C'est ici qu'il devait attendre son supérieur...
10 minutes passèrent.. Puis 5 minutes encore...

- C'qu'il est long...

Il rentra dans la taverne pour patienter. Il s'assit à une table, et demanda un Jus de Pommes.
Les pirates étaient nombreux dans cette taverne. L'intelligence de ceux-ci énervaient de plus en plus Akimseeka. Il sortit, emportant quelques berrys de la poche des pirates, et rejoint le point de rendez-vous.
Il comptait sa récolte. Relevant la tête, il vit une femme capuchonnée était là.

- C'était une femme ?!
Sans plus attendre, cette femme emmena Akimseeka vers un endroit plus discret. Ils étaient à l'abri des regardes des marines...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les premiers pas de la revolution   Dim 4 Avr - 1:25

Vite par ici s’ecriat t’elle,
Akimseeka ne pouvais que suivre le rythme éfreiner de cette furie, jetant un coup d’œil a chaque intersection. Ils avaient fait 300metres à travers une petite ruelle, et ils s’approchaient des docks. La dernière difficulté était la traversé du grand chemin qui longeait le port, la batail de bliss était encore récente et la marine de cette iles était encore sur le qui-vive. Finalement cette course s’arrêta au milieu d’un cariassions sur les quais. Oosun décapuchonna sa cape.
- Nous voici à l’abri
Oosun se retourna vers son compagnon qui n’avait toujours pas décroché un mot, il était planter la, l’air béa.
- Tu.. tu es…
- Une femme ? je comprends que cela puisse surprendre mais il faudra t’y faire. Bien nous devons rejoindre north blue, une idée ?
- Mais nous ne sommes que deux, impossible de si rendre par nos propre moyen.
- En effet bien vue novice, alors voila l’idée.
*chuchotement chuchotement*
Les deux compères sortirent de leur retranchement, s’éloignant peut a peu des caisses en direction d’un ponton. Ils se trouver maintenant en contre bas du chemin du port ou quelque marine effectuer des rondes. Ils longèrent le mur dans la plus grande discrétion
- Stop des bruits de pas !
- Très bien viens par ici est monte sur cette caisses.
Oosun aida Akimseeka a grimper.
- et maintenant que vois-tu?
- Deux individus s’approchant de nous.
- Tu sais ce qu’il te reste à faire, je suis près a leur donnée l’accueil qu’ils méritent.
Les deux marine marchait le long, arriver a la hauteur de akimseeka, il suffit a celui-ci d’attrapé la cheville du premier et de le faire descendre en contre bas. La jeune femme s’occupas du reste, un coup de tonfa se logea sur l’arrière de son crane, Il s’écroula net sur le sol. Pendant se temps le novice était montée a l’étage supérieur pour s’accaparé du deuxième. Les deux corps fut jeté a la baille après leur avoir gentiment emprunté leur vêtements. Nos deux compères se changèrent.
- Hé retourne toi je te pris !
Bien naturellement, akimseeka avait fini de se changer en premier tandis que oosun grommeler.
- Comment font ses gens pour porté se genre d’accoutrement.
Elle se retourna vers son compagnon, il pouvait distinguer la jeune femme dans un pantalon moulant, s’arrêtant un peu haut et un tee-shirt également serré laissant paraitre un décoté plus que limite. Un petit sourire illuminé le sourire d’akimseeka vite remplacée par une bosse sur la tête. Les deux parfaits marines remontèrent à l’étage supérieur pour finir le tours de garde commencer par les deux mollusque flottant non loin. Il fessait des allé et venu devant un cuirassé de la marine.
- Et vous que faite vous la, vous dévirer embarqué nous partons bientôt pour Kuraigana.
Le regard du 1er classe et de la seconde classe se croisèrent, ils se dirigeaient maintenant comme si rien n’était vers l’immense bâtiment.
______________________________________________________
spoiler pour bounty

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Crimmson Bounty
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des "Marine Escort" | Le Fauve Blanc
Admin | Contre Amiral du Q.G | Capitaine des
avatar

Messages : 491
Localisation : Trop prêt des ennuis

Fiche technique
Power:
63/100  (63/100)
Xp:
189/200  (189/200)
Fiche technique:

MessageSujet: Re: les premiers pas de la revolution   Mar 6 Avr - 18:05

Akim est partit pour la semaine, tu continue ton RP seul sa se fera en deux parties, 1 ere ic même : Tu décris ton voyage sur Calm Belt à bord du vaisseau de la marine, Akim, fait plusieurs conneries que tu dois gérer pour ne pas révéler vos identités. Je te donnerais une autre piste pour la fin du voyage jusqu'a North Blue.

Bonne chance!

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les premiers pas de la revolution   Mer 7 Avr - 22:51

Le ponton craquelait sous les pas de nos deux infiltrés, Oosun fessait un petit briefing de la situation au novice, expliquant qu’elle ne voulait en aucun cas se faire démasquée lors de la traversé.
- Avec ta tenue ca me parait compromis.
Aucune réaction n’émanait de la jeune femme devant le regard fixe qui était porté sur eux. Ils montèrent les quelque marches pour se rendre sur le navire. Akimseeka ralentissait son rythme, on pouvait sentir que la tension montait en lui. Ils étaient maintenant à hauteur du contrôle d’identité.
- Puis-je voir vos affectations ?
Le visage du 1er classe changea du tout au tout, il se retourna vers oosun.
- Que fessons-nous ?
Le gardien s’interrogeait, oosun lui expliqua que le terrible incident où ils allaient bientôt intervenir le déstabiliser.
- Hé bien nous ne sommes pas près de faire régner la justice avec des lascars comme vous.
Elle sortie les deux lettre de sa poche les donnant au sbire du gouvernement, celui-ci leur fait signe d’embaqué et leur expliqua que des tenus plus approprier au climat était disponible dans les cabines. Apres quelque pas le « règne de la justice » fessait bien rire la jeune femme, mais un remontage de bretelle s’imposait.
- Encore une gaffe de se genre et je te passe par-dessus bord. Soit calme, détendu et essaye de te comportait comme eux. Et n’oublie pas ici tu es mon supérieur.

Les deux révolutionnaires se dirigeaient vers leur cabine respective. Celle d’Oosun se trouvait au fond de la cale, c’était commun avec toute les seconds classe et quelque rats y cohabitait également. Akimseeka quand a lui se trouver a l’étage supérieur dans une petite chambre individuelle et charmante.
Le navire avait maintenant quitté le port de Baterilla dans l’après midi. Le soir une petite réunion se tramait dans le bar/restaurant ou les supérieur fessait le point sur notre mission et sur ce qui se passé au moment même a kuraigana. Cette soirée se passa sans encombre, akimseeka s’endormit très vite, tandis qu’Oosun médité sur leur futur et sur le fait qu’elle devait garder à l’œil le novice. Elle eu du mal à trouver le sommeil, inquiet par le regard pervers a son égard de son voisin de lit.

Le lendemain le réveil avait était difficile. Le navire était sur le point d’entré sur calm belt, tout le monde était sur le qui vive, attendant, impatiemment pour certain, en tremblotant pour d’autre le système d’alarme. Nos deux héros se trouvait au restaurant pour leur petit déjeuner, l’un était souriant, contait ses aventure a ses voisin de table tout en se moquant de sa voisine d’en face qui avait sa tête des mauvais jours, n’ayant que tres peu dormi, des poche se dessiner sous ses yeux et plusieurs épis se dressait sur ca tete, à la plus grande joie de ses camarade.

Pendant la matinée chacun vaqué a ses occupations. Apres plusieurs secousses, l’alarme se déclencha et une bousculade s’enchaina pour se rendre sur le pont. Cette sensation d’étouffement dans la foule déplaisez au plus au point nos deux infiltré, mais la lumière du jour était enfin en vue. Trois monstre attaquer le navire, une trentaine de soldats étaient mobiliser tandis que les Haut gradé se contenté d’observer depuis le haut. Oosun abattu se colosse froidement, par une petite pirouette elle avait réussi à s’élever et incruster une épée sous la gorge du monstre.
- Pas mal pour une seconde classe fit un commandant.
L’état d’alerte interrompu tous repartir fièrement a leur tache. L’après midi un autre groupe avait pris le relais laissant tous le loisir a nos compères de se reposer. Son voisin pervers étant de services, Oosun allait enfin pouvoir fermer l’œil, hélas, a sa plus grande peine, l’après midi était mouvementé et l’alarme sonnait toute les demi heures.

Les deux marines décidèrent de profiter de leur dernière soirée. Akimseeka avait enfin pris ses marque il alla célébrer se dernier soir avec ses voisin de palier, Oosun pouvait finalement relâcher un peu son attention et accompagna le groupe. Le rhum coulais à flots, même akimseeka qui n’était pas pour l’alcool s’y était m’y. Les discutions s’enchainèrent sur un arrière plan d’une mélodie que la jeune femme trouvait ennuyeuse. Au fur et à mesure de la soirée, plus les litres de rhum descendaient, plus la conversation dérivait sur des sujets peu futiles.
- Je suis en fait un révolutionnaire infiltré…
Oosun réagit sans plus tarder, elle se leva d’une traite et attrapa le jeune homme.
- Viens par ici mon mignon
Ils quittèrent la table, Oosun soutenait akimseeka qui avait peine à marcher et le raccompagna à sa cabine
- En voila un qui vas passer une bonne soirée fit l’un.
- Quelle chance d’avoir sa copine à bord rétorqua l’autre.
Elle balança le novice dans sa chambre et referma la porte aussi sec puis soupira.
- Heureusement que les autres sont dans le même état.
Elle se dirigea maintenant vers son dortoir, arrivé au niveau de son lit elle pouvait distinguer son voisin éveillé.
- Profite c’est notre dernière nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les premiers pas de la revolution   Jeu 8 Juil - 15:52

Un bruit sourd retentissait à l’étage supérieur, des bruits de pas qui raisonner dans le quartier des 2nd classe. La tension était palpable même les rats n’était pas de sortie cette nuit là. La porte vola en éclat provocant stupeur et angoisse dans la salle. Le 1er homme a rentré n’était qu’autre que le Lieutenant qui avait félicité la jeune femme la vielle, ses homme le suivait et commençais à envahir la salle retournant affaire, matelas et lit. Il chercher quelque chose, ou quelqu’un plutôt…

Les soldats était traité comme du bétail. Attrapé, il était contrôlé puis jeter au sol sans aucune compassion.
- Là j’ai trouvé une jeune femme.
La jeune femme se débattant était frappé a plusieurs reprise ses vêtement déchiré, l’avant bras ouvert elle hurlait de terreur. LeLieutenant se pencha sur elle
- Ce n’est pas celle-ci continuer votre recherche.
Nelly compris immédiatement qu’ils étaient la pour elle, veuillant arrêté se raz de marée le plus vite, elle saisit l’épée de son voisin et fondit sur le matelot le plus proche d’elle laissant l’épée sous la gorge
- cessé cette mascarade Lieutenant je suis ici.
- Hum… ainsi te voila pion de la révolution, tu n’a l’air que d’une vulgaire gamine.

Il ordonna à ses gardes la capture de la jeune femme, le reste des secondes classes était plaqué sur les murs évitant tout coup perdu. De sans froid elle trancha la gorge de son otage laissant j’allire le sang qui se rependait rapidement sur le sol puis jeta son épée sur un soldat effectuant une charge. Elle sortie finalement ses tonfa, son arme de prédilection. Magnant vitesse et agilité parfaitement elle laisser paraitre tout la grâce de ses attaques. Elle se contenté de bloquer et contré un flux de soldat venant de plus en plus nombreux. Le bruit du métal résonnait sur certain os. projeter a terre, la plupart se relevé et revenait a la charge. Un coup perdu la fit perdre l’équilibre aussi tôt un sac lui était mis sur la tête
- Chef la cible et neutralisé
- Très bien attaché la et veiller à la mettre en cellule
He bien nos informateur avait raison, cette mission a était un véritable succès Lieutenant.
SUCCES lui répondit sèchement le comandant, le bilan et catastrophique 8mort et une quinzaine de blesser. Je m’occuperais personnellement de son cas…

Dans le noir complet, la jeune femme était ballotée dans tous les sens, elle ne se débattait plus sachant toute lutte veine. Elle essayait de se repéré parmi les sons qu’elle entendait. Hélas le dernier sont était le grincement strident de la porte de sa cellule qui se refermé derrière elle.

Elle avait perdu toute notion du temps, elle sentait qu’un regard était porté sur elle, examinant chaque mouvement. Mais elle resté assis de marbre, comme si elle accepter son jugement. Le Lieutenant perdit rapidement patience, au bout de deux heure a l’observé il ouvrât la porte en l’espoir d’avoir quelque information croustillante sur la révolution. Il retira le sac de sa tête, la lumière du petit matin aveuglât complètement la jeune femme s’ensuivit une heure de torture. Mais ne sachant rien sur ses supérieurs aucune information n’en était ressortie. Au fil des coups porter a son encontre, ses lien se desserra peut a peu. Et d’un croche pied elle fit basculer le Lieutenant tout en lui subtilisant le pistolet à sa ceinture qu’elle pointa immédiatement sur la tempe de celui-ci. Elle le fit déshabiller le vidant ainsi de toute arme.
Aucun soldat n’osez broncher suite au passage de la demoiselle. Elle se trouvait maintenant sur le pont prêt a se jeté a l’eau espérant surement rejoindre l’ile pleinement apparente a tribord. Une foule énorme était venue s’agglutiner sur le pont venant dire un enrevoir à la demoiselle. Lors de son saut un coup de feu retenti effleurant le mollet du Lieutenant, il était surtout destiné a allumé une bombe qu’elle tenait en maint et jeta en direction de la barre. N’ayant aucun appui son tire était beaucoup trop faible, mais dans l’explosion elle rendit le gouvernaille inutilisable. Elle était maintenant berçais au rythme des vague elle fixer le regard noir du Lieutenant qui hurler de plaisir de la revoir. Le navire continua sa course droite tandis que la jeune femme tenta de rejoindre la rive à la nage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les premiers pas de la revolution   

Revenir en haut Aller en bas
 
les premiers pas de la revolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Christianity and the ongoing Haitian Revolution (1791-2010)
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» bonne fete revolution russe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Revolution, le forum qui charmera les vrais puristes de la série. :: Le Monde :: South Blue :: Baterilla-
Sauter vers: